Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / L'Agora

L’infantilisme de la gauche québécoise

 Imprimer   Envoyer 
Photo : En des jours plus heureux. (Fournie).
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau
Mercredi le 8 mai 2024

L'un des plus grands classiques de la littérature marxiste est l'ouvrage de Lénine intitulé La maladie infantile du communisme. Essai de causerie populaire sur la stratégie et la tactique marxistes.

Dans cet essai, écrit en 1920, Lénine critique durement la stratégie suivie par une partie des communistes, membres de la Troisième Internationale, notamment les Hollandais, les Allemands, les Anglais et les Italiens. Leur ligne de refus de participation aux syndicats et aux élections, en régime de démocratie parlementaire, lui semble relever de la plus pure « puérilité » : au nom de la sauvegarde de la pureté et de la virginité des principes, il faudrait donc se priver de ces tribunes alors que l'immense majorité de la population travailleuse y croit encore. Plus d'un siècle plus tard, il m'apparaît utile de rappeler cet essai de Lénine alors que la crise éclate au sein de Québec solidaire. Réflexions sur une crise politique aux répercussions importantes sur la démocratie québécoise.

Québec solidaire, une force politique pertinente

Sans faire l'apologie de Québec solidaire, on ne peut être insensible au succès de cette coalition de gauche qui a réussi mieux que tout autre auparavant à se faire une place dans notre démocratie parlementaire et dans notre vie démocratique. Jadis, j'avais participé à des efforts en ce sens avec l'ancien président de la CSN, Marcel Pépin, dans le cadre de la constitution d'une nouvelle force politique : le mouvement socialiste. Nous n'avions pas obtenu le succès qu'ont eu Amir Khadir et Françoise David avec Québec solidaire. D'ailleurs, cette vaine tentative m'avait amené à l'époque à rompre avec la gauche pour épouser le libéralisme. N'empêche que mes divergences politiques avec Québec solidaire ne sont pas un prétexte pour ne pas sympathiser avec la crise que vivent aujourd'hui les femmes et les hommes qui militent au sein de ce parti. Québec solidaire demeure aujourd'hui une force politique pertinente au Québec et ce parti représente la conscience sociale du Québec.

La crise, sources et effets de toge

La formation politique Québec solidaire, fondée en 2006, a longtemps été perçue comme porteuse d'alternatives progressistes au sein du paysage politique québécois. Cependant, récemment, des tensions internes et des dissensions de plus en plus manifestes ont ébranlé le parti. Cette crise au sein de Québec solidaire soulève des questions cruciales sur son avenir et sur sa capacité à maintenir son unité et sa pertinence dans le paysage politique québécois actuel.

À l'origine de la crise à Québec solidaire. Les divergences idéologiques, les tensions personnelles entre certains membres clés du parti et les débats sur l'orientation stratégique ont contribué à fragiliser l'unité interne. Ces conflits ont été exacerbés par des prises de position publiques controversées et des différends sur des questions stratégiques telles que les alliances électorales ou les politiques prioritaires du parti. La question est de savoir quelles sont les conséquences de cette crise sur Québec solidaire et sur son image auprès de l'électorat. Les divisions internes et les apparentes querelles de personnalités ou les guerres d'égos affectent la crédibilité et la cohésion du parti, risquant de dissuader les électeurs potentiels et de susciter des doutes quant à sa disposition à gouverner de manière cohérente et efficace.

En fait, depuis le temps de Périclès, on se retrouve au cœur des contradictions des humains dans leurs volontés de vivre ensemble. Chez Québec solidaire, certains sont agacés de l'importance et de l'ascendant de Gabriel Nadeau-Dubois sur son parti. L'influence acquise à force de talents et d'habiletés naturelles depuis huit ans tend à faire la lumière sur le fait que ce jeune porte-parole ne se réduit pas à un citoyen interchangeable, à un stratège parmi les autres élus. Ses contempteurs pensent qu'une polarisation autour de Gabriel Nadeau-Dubois contredit l'ADN de ce parti où l'on dénonce le pouvoir d'un seul, car pour eux la véritable démocratie doit rompre avec la thèse de l'homme providentiel.

Devant cette crise, Québec solidaire doit impérativement renouer avec ses valeurs fondatrices et réaffirmer son identité politique. Les membres du parti doivent favoriser le dialogue, la concertation et la recherche de compromis pour dépasser les divergences et retrouver une dynamique collective constructive. Il est également essentiel que Québec solidaire renforce sa communication interne et externe pour clarifier son positionnement et ses orientations stratégiques.

Il importe que l'on soit capable de distinguer entre le leader démagogue et le démocrate. Le démagogue et le démocrate sont deux personnages créés par la démocratie, le démocrate la sert alors que le démagogue s'en sert, pis même le démagogue la dessert à force de s'en servir, puisqu'il transforme les citoyens en clients, les groupes en communautés, et qu'il orchestre des prévalences plutôt que de l'égalité, se souciant de quelques-uns au lieu de s'occuper de tous. Rien de démagogue dans le citoyen Gabriel Nadeau-Dubois. J'y vois plutôt un politicien de talent qui cherche à opérer une distinction entre son profit et le bien commun. Contrairement à ce qu'en racontent les commentateurs, je suis d'avis que Gabriel Nadeau-Dubois ne cherche pas à accroitre son pouvoir, mais que son intervention ne vise qu'à renforcer Québec solidaire. Il émet le vœu que son parti soit plus fort et plus grand que sa personne.

L'étincelle de la crise : la démission d'Émilise Lessard-Therrien

La récente démission d'Émilise Lessard-Therrien, co-porte-parole de Québec solidaire, a secoué les fondations du parti politique. Cette décision inattendue a engendré une crise interne qui soulève des questions essentielles sur l'avenir et la cohésion de QS.

La crise actuelle à Québec solidaire représente un défi majeur pour le parti, mais aussi une de renouvellement et de consolidation de son projet politique. En se concentrant sur l'unité, le dialogue et la cohésion, Québec solidaire pourra surmonter cette crise et réaffirmer son rôle en tant que force progressiste et innovante au Québec. L'avenir du parti dépendra de sa capacité à tirer les leçons de cette période tumultueuse et à se réinventer pour répondre aux attentes et aux aspirations de ses membres et de l'électorat québécois.

Même s'il est crucial pour les membres de Québec solidaire de comprendre les raisons qui ont poussé Émilise Lessard-Therrien à démissionner, cela demeure obscur. Son départ a mis en lumière des tensions internes au sein de Québec solidaire, notamment des divergences d'opinions stratégiques et des désaccords sur certains dossiers politiques. Ces fissures préexistantes ont été exacerbées par l'annonce de sa démission, laissant le parti dans une situation délicate et fragilisant son image publique.

La perte d'une figure clé comme Émilise Lessard-Therrien a provoqué un bouleversement au sein de Québec solidaire. Son rôle en tant que députée, vaillante combattante contre l'immobilisme de la Fonderie Horne, néanmoins défaite aux dernières élections, en avait fait un symbole puissant de la voix des régions et de la défense de la population et de sa santé. Sa campagne comme co-porte-parole en a fait une voix des régions. Élue in extremis contre Ruba Ghazal par peu de voix, Émilise Lessard-Therrien avait tout pour devenir une co-porte-parole efficace de Québec solidaire. Le départ de cette jeune femme dynamique qui a choisi de faire écho aux critiques de l'ex-députée Catherine Dorion envers Gabriel Nadeau-Dubois ne pouvait que devenir une crise importante chez QS. Québec solidaire doit saisir cette crise comme une opportunité de renouveau et de consolidation.

En conclusion, la crise chez Québec solidaire faisant suite à la démission d'Émilise Lessard-Therrien est un moment charnière pour le parti. C'est une période de défis et d'opportunités qui nécessite une réflexion approfondie, un engagement collectif et une volonté de changement. En surmontant cette épreuve avec courage et détermination, Québec solidaire pourra renforcer sa position sur l'échiquier politique québécois et incarner pleinement son rôle de force progressiste et innovante au service de la société québécoise.

L'avenir de Gabriel Nadeau-Dubois

Figure emblématique de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois incarne une nouvelle génération de leaders politiques au Québec. Porteur d'idées progressistes et d'une vision résolument tournée vers l'avenir, son ascension rapide sur la scène politique québécoise soulève des questionnements sur son rôle et son influence dans les années à venir. Devant la crise initiée par le départ d'Émilise Lessard-Therrien, Nadeau-Dubois propose de saisir cette crise comme une opportunité de renouveau et de consolidation. La démission d'Émilise Lessard-Therrien offre au parti l'occasion de redéfinir son identité, de clarifier sa ligne politique et de renforcer son leadership. Il est essentiel pour QS de mobiliser ses ressources internes, de réaffirmer ses valeurs progressistes et de proposer une vision rassembleuse et inspirante pour les Québécois.

Gabriel Nadeau-Dubois joue le tout pour le tout. Il pointe du doigt le vrai débat au sein de la gauche, celui entre les réalistes et les idéalistes épris de la pureté. Nous en sommes au cœur de la difficulté historique des partis de gauche : combattre l'infantilisme de la gauche québécoise...


  A LIRE AUSSI ...

Un constat d’échec

Mercredi le 15 mai 2024
Un constat d’échec
L’histoire en débats

Mercredi le 22 mai 2024
L’histoire en débats
Se raconter des histoires…

Mercredi le 1 mai 2024
Se raconter des histoires…
NOS RECOMMANDATIONS
Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke

Mercredi le 22 mai 2024
Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke

Jeudi le 23 mai 2024
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Lundi, 27 mai 2024
L’inspiration

Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke Par Julie Meese Mercredi, 22 mai 2024
Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke Par Julie Meese Jeudi, 23 mai 2024
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans Par Julie Meese Mardi, 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous