La Grande Ménagerie 230601
Jacinthe Dubé Mars 2023
   
 
Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  SOCIÉTÉ / SOCIÉTÉ

Les ornières : de plus en plus présentes sur les routes de l’Estrie

 Imprimer   Envoyer 
Julie Meese Par Julie Meese
redaction@estrieplus.com
Vendredi le 17 février 2023      

Les ornières engendrent plusieurs difficultés et beaucoup de  frustration pour les automobilistes. Elles provoquent des bris, des accidents et un réel inconfort lors de la conduite.

Causes de la présence d'ornières sur les routes

L'orniérage est la cause d'une longue dégradation du revêtement.

Il existe deux types d'ornières. La formation d'ornières peut être la cause de l'usure du revêtement. La deuxième cause provient du tassement cumulatif de la chaussée dû aux passages fréquents des véhicules lourds.

Le phénomène d'orniérage est relativement complexe, explique Isabelle Dorais, porte-parole pour le Ministère des Transports et de la Mobilité durable de l'Estrie.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à ce phénomène. Certains facteurs aggravants tels les redoux hivernaux et l'usage de pneus à crampons (clous) contribue à accélérer les mécanismes responsables de la formation et l'évolution des ornières, ajoute madame Dorais.

«Le Ministère prend très au sérieux la présence d'ornières sur ses routes puisqu'elles peuvent engendrer un inconfort de roulement et un risque d'accident causé par l'accumulation d'eau (aquaplanage) ou de glace qui se forme dans les ornières.» - Isabelle Dorais

L'orniérage représente donc un enjeu de sécurité, le MTMD en est conscient. C'est la raison pour laquelle des interventions de planage sont réalisées, mentionne Isabelle Dorais.

L'A-10, en direction ouest (vers Montréal), entre le chemin Saint-Roch Nord et la R-112

Les ornières sont très présentes dans ce secteur. Sur cette portion de l'autoroute 10, le débit journalier moyen est de 36 000 véhicules par jour, dont 10 % de camions.

Le planage sur cette portion de l'autoroute est à la programmation des investissements pour l'année en cours. L'intervention prévoit un planage de 7,5 centimètres et l'ajout de deux couches d'enrobés (asphalte).

L'appel d'offres devrait être publié au printemps.  

L'A-610, en direction ouest

Dans ce secteur, il y a 32 000 véhicules par jour qui circulent, dont 9 %  de camions.

À l'automne dernier, du planage fin a été réalisé à cet endroit afin d'atténuer de façon significative l'orniérage et ainsi favoriser le confort de roulement.

Avec le passage des véhicules, dont ceux de déneigement, la surface de roulement viendra à être plus lisse, plus uniforme, souligne madame Dorais. 

Le planage comme solution

Le planage fin est utilisé comme technique économique de correction des revêtements bitumineux depuis 2008.  En améliorant les caractéristiques de surface, la technique de planage fin permet de retarder jusqu'à 5 ans, en moyenne, une intervention corrective plus importante.

Le Ministère effectue des mesures précises de l'orniérage sur une base annuelle ou biannuelle.

«En Estrie, le Ministère choisit les sites en fonction de la concentration d'ornières sur un même tronçon (présence plus importante) et leur profondeur (20 mm et plus : état de la chaussée jugé inadéquat).» - Isabelle Dorais

Ces données sont recueillies au moyen d'un véhicule multifonctions, que l'on appelle véhicule de mesure de l'état des chaussées, qui ausculte le réseau routier.

 Voici les chiffres pour les opérations de planage du Ministère des Transports et de la Mobilité durable de l'Estrie: 

  • +/- 30 km de chaussées ont subi une intervention de planage fin en Estrie visant à réduire et éliminer des secteurs orniérés du territoire en 2022.
  • En 2023, 26 km de chaussées seront traités de la même façon.

 



Ministère des Transports et de la Mobilité durable - direction de l'Estrie

Ibid

Ibid


Lachance 2620 ch parc orford
  A LIRE AUSSI ...

Plus de 1 200 arbres distribués à Sherbrooke et à Coaticook

Mercredi le 24 mai 2023      
Plus de 1 200 arbres distribués à Sherbrooke et à Coaticook
400 étudiants en soins infirmiers en renfort au CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour l’été 2023

Mercredi le 31 mai 2023      
400 étudiants en soins infirmiers en renfort au CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour l’été 2023
La Grande Course de l'Association de la sclérose en plaques fait son grand retour

Jeudi le 1 juin 2023      
La Grande Course de l'Association de la sclérose en plaques fait son grand retour
Golf_Longchamps230427
NOS RECOMMANDATIONS
Elle revendait des objets volés dans sa vente de garage

Lundi le 29 mai 2023      
Elle revendait des objets volés dans sa vente de garage
Initier les jeunes à la pêche l’espace d’une journée

Mardi le 30 mai 2023      
Initier les jeunes à la pêche l’espace d’une journée
Le marché public de Lennoxville ouvre bientôt!

Lundi le 29 mai 2023      
Le marché public de Lennoxville ouvre bientôt!
FLN_UneFête
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Lachance 965 harricana
 
Archives nationales à Sherbrooke
Jeudi, 1 juin 2023
Notre histoire en archives : les pique-niques

Daniel Nadeau
Mercredi, 31 mai 2023
Reculer pour mieux avancer !

François Fouquet
Lundi, 29 mai 2023
Ponctualité et assiduité : bof…

Lachance 35 joseph emond
40 000 cigarettes saisies à Sherbrooke chez un multirécidiviste Par Daniel Campeau Vendredi, 26 mai 2023
40 000 cigarettes saisies à Sherbrooke chez un multirécidiviste
400 étudiants en soins infirmiers en renfort au CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour l’été 2023 Par Julie Meese Mercredi, 31 mai 2023
400 étudiants en soins infirmiers en renfort au CIUSSS de l’Estrie – CHUS pour l’été 2023
Reculer pour mieux avancer ! Par Daniel Nadeau Mercredi, 31 mai 2023
Reculer pour mieux avancer !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous