Écoloboutique_Fêtes_2022
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / L'Agora

Le peuple a parlé et la vie continue…

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Nadeau Par Daniel Nadeau
Mercredi le 5 octobre 2022      

La campagne électorale québécoise s'est achevée et lundi dernier, nous avons choisi nos 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Le résultat était attendu. L'élection fortement majoritaire d'un gouvernement de la Coalition avenir Québec de François Legault n'est pas une surprise pour personne. Il faut dire que les sondages nous avaient préparés à la nouvelle. Une fois encore, les coups de sonde ont été plutôt juste surtout ceux de la maison Léger. Les surprises sont venues dans certaines régions. La nôtre tout particulièrement où la députée militante de Québec solidaire, madame Christine Labrie a résisté à la vague caquiste au Québec. Réflexions sur une élection d'automne...

Reconfiguration politique du Québec

Cette élection confirme aussi la reconfiguration politique du Québec où s'opposait fédéraliste et souverainiste au profit d'une opposition classique gauche-droite. Dans ce nouveau contexte, le parti libéral du Québec conserve son titre d'opposition officielle, mais il est cantonné principalement à l'île de Montréal. Québec solidaire a perdu Rouyn-Noranda et demeure lui aussi prisonnier de son électorat montréalais et urbain. Seul Sherbrooke fait figure d'un village gaulois perdu au milieu d'un océan bleu pâle caquiste. Paul St-Pierre Plamondon s'est fait élire député dans Camille-Laurin et a évité que l'on prononce l'oraison funèbre de son parti. Néanmoins, le travail qui lui reste à faire pour retrouver la voie du pouvoir est colossal. Le parti conservateur d'Éric Duhaime même s'il n'a pas réussi à faire élire de représentants à l'Assemblée nationale constitue un phénomène à surveiller de près au cours des prochains mois et des prochaines années. La reconfiguration politique du Québec n'est pas achevée. Ce nouveau contexte politique exclut toute lune de miel avec le nouveau vieux gouvernement Legault. D'énormes défis se posent à la CAQ et à François Legault.

Une campagne qui a soulevé d'intéressantes questions...

La campagne électorale a donné lieu à du clientélisme électoral. On a promis de redonner de l'argent dans le portefeuille des Québécoises et Québécois. Cela est louable, mais les questions soulevées par Québec solidaire et par le Parti québécois sur les baisses d'impôt sont légitimes et méritent des réponses autres que des lignes partisanes. Il est indéniable que le vieillissement de la population, la déroute du système de santé et de services sociaux et du d'éducation méritent toute l'attention de l'Assemblée nationale. Il ne faudrait pas que les bonbons électoraux d'aujourd'hui viennent amputer nos enfants et nos petits-enfants de leur avenir.

Sur la question des changements climatiques, là aussi une action énergique est attendue de notre gouvernement. Si j'ai écrit que je trouvais le plan de Québec solidaire trop ambitieux eu égard à la capacité d'adaptation de la population, je n'en pensais pas moins que celui présenté par la Coalition avenir Québec mérite d'être amélioré. À cet égard, revoir le projet du troisième lien à Québec dans les termes actuels est à repenser à la faveur d'une plus grande ferveur envers des modes de transport collectif. L'idée que ce troisième lien soit un moyen privilégié pour favoriser le transport en commun entre les deux rives du fleuve à Québec est à creuser. Il faut aussi donner un coup de barre pour accélérer les grands projets de transport en commun à Québec et Montréal. Il importe aussi que des investissements significatifs soient consentis au financement du transport en commun dans une ville comme Sherbrooke.

En ce qui concerne le réseau de santé et de services sociaux, je fais confiance au ministre de la Santé Christian Dubé qui a déjà fait connaître les grands plans d'une refondation de ce système qui est dysfonctionnel et inefficace pour répondre aux besoins accrus d'une population vieillissante.

Le défi d'un Québec divisé...

Le plus grand constat que l'on peut faire c'est de voir que jamais Montréal, le poumon économique du Québec, n'a été aussi isolé du pouvoir à Québec. Il y a un réel danger de vivre dans un Québec séparé en deux. Cela serait catastrophique. Déjà, les politiques du gouvernement Legault concernant la laïcité, la protection de la langue française et son discours débilitant sur l'immigration l'éloigne des préoccupations des Montréalais et des citoyennes et citoyens issus de la diversité. L'un des grands défis du second mandat du gouvernement Legault c'est de rassembler le Québec incluant Montréal et ses habitants. D'ailleurs, la réélection de Québec solidaire à Sherbrooke confirme les parentés d'esprit et de préoccupations entre la population de cette ville et Montréal.

L'un des outils que pourrait utiliser le gouvernement Legault c'est de réformer nos institutions démocratiques et le mode de scrutin doit faire partie de cette réforme majeure. Pourquoi ne pas doter le Québec d'une constitution, d'un régime de type présidentiel et d'un mode de scrutin à deux tours plutôt que la formule bancale de la proportionnelle mixte avec ses deux classes de députés ?

Nous aurons le temps de revenir sur cette question, mais le résultat de l'élection pose à nouveau le problème de notre mode de scrutin puisqu'un parti comme celui de monsieur Duhaime aurait mérité d'être représenté à l'Assemblée nationale.

En région...

Dans notre région, la population a choisi de reporter au pouvoir tous les députés sortants de la CAQ. Comme en 2018, le seul comté qui a échappé à la vaque caquiste c'est le comté de Sherbrooke. C'est dommage pour celles et ceux qui comme moi avaient espoir de voir les talents de rassembleuse et de femme d'action de Caroline St-Hilaire. Celle-ci a mené une excellente campagne. Le peuple a parlé, il faut donc s'incliner devant ce choix. On peut cependant avoir certaines inquiétudes pour l'avenir du développement économique de Sherbrooke et de son rayonnement. À Sherbrooke, tant notre député que notre mairesse Beaudin veulent rompre avec l'économie libérale de marché. Ce qui n'est pas réjouissant pour nos entreprises et pour les gens qui créent la vraie richesse dans notre ville. Il faut donc compter sur cette idée des dialogues dans le cadre des Rendez-vous de Sherbrooke pour espérer une mise en commun des énergies de toutes et de tous pour que Sherbrooke puisse poursuivre sa croissance dans le cadre d'une économie verte et équitable. La zone d'innovation en physique quantique est en ce sens une bonne piste pour harnacher nos efforts communs. Enfin, nous aurons une nouvelle école secondaire à Sherbrooke si la ville réussit à s'entendre avec le gouvernement du Québec sur le terrain et le coût de son acquisition.

Lundi soir dernier, le peuple a parlé et la vie continue...


Centre Culturel Forfait mi-saison
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Faire avancer le Québec

Mercredi le 16 novembre 2022      
Faire avancer le Québec
La loi du nombre

Mercredi le 9 novembre 2022      
La loi du nombre
Comprendre le populisme !

Mercredi le 30 novembre 2022      
Comprendre le populisme !
Jacinthe Dubé 9 mars 2022
NOS RECOMMANDATIONS
L’hiver arrive dans les Cantons-de-l’Est

Mardi le 29 novembre 2022      
L’hiver arrive dans les Cantons-de-l’Est
Loto-o-suivant : cinq gagnants en Estrie

Mercredi le 30 novembre 2022      
Loto-o-suivant : cinq gagnants en Estrie
Un couple de l'Estrie remporte un maximillion

Jeudi le 1 décembre 2022      
Un couple de l'Estrie remporte un maximillion
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Immeuble Saphire
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 7 décembre 2022
Rabibocher le Québec, le défi de Legault

François Fouquet
Lundi, 5 décembre 2022
Boîtes à photos et souvenirs

Balade_scintillante
Un couple de l'Estrie remporte un maximillion Par Daniel Campeau Jeudi, 1 décembre 2022
Un couple de l'Estrie remporte un maximillion
Une voleuse épinglée grâce au système de localisation de véhicule et un homme résiste à son arrestation pour vol. Par Daniel Campeau Lundi, 5 décembre 2022
Une voleuse épinglée grâce au système de localisation de véhicule et un homme résiste à son arrestation pour vol.
L’hiver arrive dans les Cantons-de-l’Est Par Julie Meese Mardi, 29 novembre 2022
L’hiver arrive dans les Cantons-de-l’Est
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous