Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  EN ESTRIE / Actualité

Une subvention pour protéger le marais de la Rivière aux Cerises

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Photo fournie
Lundi le 5 juillet 2021

Le marais de la Rivière aux Cerises fait partie des 12 organisations qui reçoivent une aide financière de la part du gouvernement du Québec. Avec cet argent, l'organisme interviendra au niveau de trois axes, soit la protection d'habitats sensibles, la sensibilisation du public et l'acquisition de connaissances.

Le montant remis à l'Association du marais de la Rivière aux Cerises (LAMRAC) est de 25 594 $. Il provient du Programme de soutien régional aux enjeux de l'eau (PSREE) du ministère de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (MELCC). Par le biais de ce programme, le gouvernement du Québec accorde près de 600 000 $ pour protéger les milieux hydriques et les écosystèmes aquatiques.

marais de la Rivière aux CerisesAfin de s'assurer une gestion durable du territoire, les professionnels de LAMRAC procéderont à la caractérisation des herbiers aquatiques de la rivière et à l'installation de bouées riveraines. Celles-ci informeront les personnes qui utilisent la Rivière aux Cerises de la fragilité et de l'importance des herbiers aquatiques en tant qu'habitats et lieux de reproduction pour deux espèces à statut du Marais, le méné d'herbe et le brochet maillé.

« Depuis le début de la pandémie, tous les plans d'eau et les milieux naturels sont pris d'assaut par une population ayant besoin de sortir de la maison, et la rivière aux Cerises n'y échappe pas. L'acquisition de connaissances sur la faune et la flore ainsi que la sensibilisation des visiteurs sont des éléments clés afin d'assurer une gestion durable et pérenne des milieux naturels, particulièrement ceux qui sont accessibles au public », indique l'organisme.

Pour parvenir à informer le plus de gens possible sur les bonnes pratiques de nautisme dans les milieux naturels protégés, des panneaux de signalisation seront également installés aux deux rampes de mise à l'eau donnant accès à la Rivière aux Cerises. De plus, pour permettre aux utilisateurs annuels du marais d'en apprendre davantage sur ces habitats sensibles et les espèces à statut qui en dépendent, un panneau d'interprétation sur les herbiers aquatiques, le méné d'herbe et le brochet maillé sera créé et installé sur le pont du sentier du Pionnier.

Depuis quelques années, notamment l'année dernière, l'achalandage a augmenté sur ce plan d'eau. Cette situation préoccupe l'organisation et, selon la directrice générale, Laura Dénommée Patriganni, cette étude financée par le PSREE tombe à point.

Un laboratoire depuis 2019

Cette initiative pour protéger ce milieu naturel n'est pas le seul à être organisé sur celui-ci. Depuis 2019, un projet de recherche piloté par le chercheur Ali Nazemi, de l'université Concordia, est en cours. Cette initiative porte sur les effets des changements climatiques et les interactions entre les plans d'eau comme le lac Memphrémagog, le milieu humide qu'est le Marais de la Rivière aux Cerises, l'atmosphère et les territoires adjacents.

« Cette recherche scientifique, en place pour plusieurs années, fournira des données cruciales pour développer des solutions locales afin de gérer les eaux et les terres et ainsi se préparer à affronter des conditions météorologiques extrêmes qui deviennent de plus en plus fréquentes dans la région », explique LAMRAC.

Selon l'association, cette étude aidera à démontrer l'importance d'intégrer la protection des milieux naturels comme le Marais dans l'aménagement du territoire puisqu'ils constituent des éléments clés dans la résilience des communautés face aux changements climatiques.

En plus de cette étude, LAMRAC, entourée de ses partenaires, le ministère de la Faune, des Forêts et des Parcs (MFFP) et le Conseil de gouvernance de l'eau des bassins versants de la rivière Saint-François (COGESAF), réalise depuis le mois de mai une série d'inventaires ichtyologiques qui offrira davantage de données sur les poissons qui vivent dans la rivière aux Cerises. 



  A LIRE AUSSI ...

Les diseuses de bonnes aventures…

Mercredi le 3 avril 2024
Les diseuses de bonnes aventures…
Une plainte pour du bruit, à Sherbrooke, mène à l'arrestation d'un homme recherché

Lundi le 18 mars 2024
Une plainte pour du bruit, à Sherbrooke, mène à l'arrestation d'un homme recherché
Windsor : 100 000 $ versés pour la sécurité des personnes aînées

Mardi le 26 mars 2024
Windsor : 100 000 $ versés pour la sécurité des personnes aînées
NOS RECOMMANDATIONS
La nouvelle place publique au centre-ville de Sherbrooke portera le nom de place Kassiwi

Mercredi le 10 avril 2024
La nouvelle place publique au centre-ville de Sherbrooke portera le nom de place Kassiwi
Décès de Marc Poulin : la Ville de Magog met son drapeau en berne

Mercredi le 10 avril 2024
Décès de Marc Poulin : la Ville de Magog met son drapeau en berne
Estrie Aide ouvrira un deuxième magasin à Rock Forest

Mardi le 9 avril 2024
Estrie Aide ouvrira un deuxième magasin à Rock Forest
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2024
La peur, l’agacement, l’émerveillement

Archives nationales à Sherbrooke
Jeudi, 11 avril 2024
Notre histoire en archives : les films de familles

Quatre arrestations rue Goodhue à Sherbrooke par le groupe Accès Cannabis Par Daniel Campeau Vendredi, 12 avril 2024
Quatre arrestations rue Goodhue à Sherbrooke par le groupe Accès Cannabis
Décès de Marc Poulin : la Ville de Magog met son drapeau en berne Par Julie Meese Mercredi, 10 avril 2024
Décès de Marc Poulin : la Ville de Magog met son drapeau en berne
Estrie Aide ouvrira un deuxième magasin à Rock Forest Par Julie Meese Mardi, 9 avril 2024
Estrie Aide ouvrira un deuxième magasin à Rock Forest
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous