Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ACTUALITÉS / Actualités

« Postes Canada fait de l’improvisation »

 Imprimer   Envoyer 
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com
Jeudi le 14 août 2014

Un billet du médecin pourrait à l'avenir être nécessaire pour les personnes, avec des limitations physiques ou à mobilité réduite, désireuses de conserver leur service de livraison du courrier à domicile.

L'annonce sème la grogne de plusieurs regroupements notamment le syndicat des travailleurs et des travailleuses des postes (STTP) et la Fédération de l'âge d'or du Québec (FADOQ). Le Commissariat à la vie privée du Canada s'est pour sa part déclaré préoccupé par ces nouvelles mesures de Postes Canada : « Le commissariat n'a pas été consulté par Postes Canada en ce qui concerne ces formulaires. Ces formulaires semblent soulever des questions quant à la quantité et à la nature des renseignements personnels demandés. Nous communiquerons avec Postes Canada pour obtenir de plus amples détails sur ce programme », a indiqué Anne-Marie Hayden, directrice des communications.

Toute personne qui déclare nécessiter les services de livraison de Postes Canada en raison d'incapacité physique de se déplacer recevra deux formulaires dans lesquels la personne devra expliquer de manière explicite son handicap et l'incidence de celui-ci sur sa « capacité de se rendre à la boîte communautaire ». Dans certaines circonstances, « une certification d'un professionnel de la santé » pourrait également être exigée de la part de la compagnie canadienne.

Pierre-Luc Dusseault, député néo-démocrate de Sherbrooke, a eu l'occasion de prendre le pouls de la population sherbrookoise : « Je fais beaucoup de porte-à-porte pour interroger les gens sur cette question et il y a beaucoup d'indignation dans la région. On dirait bien que Postes Canada fait de l'improvisation dans ce dossier. Il semble travailler sur le coin d'une table sans grande réflexion. Malheureusement, ce sont les citoyens qui vont devoir payer pour toutes ces nouvelles mesures qui, de toute évidence, ont été mal planifiées. » Postes Canada avait certainement besoin de revoir son organisation en raison des nouvelles habitudes de communication des citoyens, soutient le député de Sherbrooke, mais le problème réside dans sa manière « trop radicale » d'implanter de nouvelles mesures.

La quantité et la nature des informations personnelles demandées aux clients de Postes Canada en inquiètent plus d'un. Coordonnateur de la campagne « Sauvons Postes Canada » au Québec, Alain Robitaille qualifie les mesures de l'entreprise de « farfelues ». Selon M. Robitaille, les formulaires exigés par Poste Canada s'avèrent être une intrusion injustifiée dans la vie des Canadiens : « Ce n'est pas parce que nous sommes une personne à mobilités réduites que nous devons nous coucher à terre pour avoir du service. C'est de la discrimination », a lancé M. Robitaille qui s'insurge du manque de transparence et de communication de Postes Canada.

Réjean Audet, président de la FADOQ dans la région de l'Estrie, se dit contrarié par les agissements de l'entreprise publique : « C'est une intrusion énorme dans la vie des gens. On parle ici d'un service de livraison du courrier, pas d'un renouvellement de permis de conduire ou d'une assurance vie. C'est un service public », a-t-il insisté.

Postes Canada mettra fin à la livraison du courrier à domicile à la couronne nord de Montréal à partir de l'automne. Aucune date n'a été confirmée pour la région de l'Estrie, précise Pierre Avard, président de la section locale du Syndicat des travailleurs de Postes Canada. M. Avard suppose que l'entreprise publique tente d'éteindre les feux : « C'est une mesure pour rendre plus acceptable la décision de Postes Canada de mettre un terme à la distribution du courrier à domicile. On essaie de nous faire avaler la pilule, mais d'une mauvaise manière », estime M. Avard. Il ajoute que les solutions proposées par l'entreprise ne permettront pas de faire des économies substantielles : « L'acquisition des nouvelles boîtes communautaires ainsi que le service personnalisé aux personnes à mobilité réduite ont des coûts. Il y a des enquêtes publiques sur la construction, je me dis que ce serait peut-être une solution pour comprendre les nombreuses dépenses de Postes Canada dans l'achat de nouveaux équipements. »

Annick Losier, porte-parole de Postes Canada, assure que les informations recueillies auprès des clients resteront « hyper-confidentielles » et que ces informations personnelles serviront à « développer des solutions personnalisées » aux personnes à mobilité réduite. Postes Canada confirme avoir consulté « des dizaines d'organismes régionaux et nationaux » notamment la FADOC et l'association CARP (canadian association of réhabilitation professionnals), afin d'approfondir des solutions viables aux « clients âgés, handicapés ou ayant des problèmes de mobilité. »

 

 

 

 


  A LIRE AUSSI ...

Coaticook et Magog- Perquisitions et arrestations en lien avec des événements de vols qualifiés

Vendredi le 19 juillet 2024
Coaticook et Magog- Perquisitions et arrestations en lien avec des événements de vols qualifiés
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke

Lundi le 15 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke
Voleur de sac à main arrêté à Sherbrooke

Jeudi le 18 juillet 2024
Voleur de sac à main arrêté à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Une ville sans gouvernail…

Mercredi le 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction

Mercredi le 17 juillet 2024
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction
Roue de Fortune fait un millionnaire à Sherbrooke

Mardi le 16 juillet 2024
Roue de Fortune fait un millionnaire à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2024
Nourrir la bête

inscription infolettre 600
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke
Les Trois Accords enflammeront la scène de la Fête du Lac des Nations de Sherbrooke Par Julie Meese Vendredi, 12 juillet 2024
Les Trois Accords enflammeront la scène de la Fête du Lac des Nations de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous