Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  SOCIÉTÉ / SOCIÉTÉ

Parler du suicide pour mieux le prévenir

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Pexels.
Julie Meese Par Julie Meese
redaction@estrieplus.com
Lundi le 5 février 2024

C'est sous le thème « Mieux vaut prévenir que mourir. Ose parler du suicide », que la Semaine nationale de prévention du suicide 2024, qui a lieu du 4 au 10 février, a été lancée. Dans la région, deux organismes, Secours-Amitié Estrie (SAE) et JEVI, font un travail colossal, à chaque jour, afin de sensibiliser les gens à l'importance de discuter de leur émotion et de ne pas rester seuls lors des moments difficiles.

Donner une voix aux pensées

Selon la travailleuse sociale et coordonnatrice des services d'écoute et de formation chez SAE, Mylène Vincent, la peur du jugement fait partie des nombreuses raisons qui peuvent amener une personne à garder ses problèmes et ses pensées pour elle. « Certaines personnes ont peur de la réaction de leurs proches, d'autres se sentent isolées, incomprises et elles minimisent la gravité de leur mal-être. Elles ont peur d'être jugées », explique-t-elle. « Gardée pour soi, la souffrance peut s'amplifier et les sentiments de détresse peuvent s'aggraver jusqu'à atteindre un seuil critique.  En partageant ses sentiments, il est possible de se libérer d'un fardeau trop lourd à porter. » 

Le sentiment de solitude

Les gens qui appellent chez SAE vivent beaucoup de solitude. C'est ce que Mylène Vincent a pu observer, notamment, dans les dernières années.« Même entourées, les personnes ont le sentiment d'être seules. Nous pouvons être bien nantis et ressentir une solitude écrasante. » Toujours selon madame Vincent, les gens ont un énorme besoin de se sentir connectés avec la communauté. « Un individu peut être malade à la maison et avoir l'impression qu'il est seul au monde. Il a besoin de savoir qu'il possède un réseau autour de lui. »

Vers une société bienveillante

La promotion de l'écoute fera encore plus partie de la mission de SAE dans les prochains mois et les prochaines années. « Nous voulons offrir des formations sur l'écoute active aux citoyens et aux citoyennes. De cette façon, ils pourront mieux intervenir auprès de leurs proches », explique Mylène Vincent. « Nous voulons développer des pistes de solution qui pourront mener vers une société bienveillante où l'entraide fait partie du quotidien. »

« Les gens ont peur de déranger.»

- Mylène Vincent, travailleuse sociale et coordonnatrice des services d'écoute et de formation chez Secours-Amitié Estrie

Les intervenants chez SAE

Les intervenants bénévoles, qui répondent au téléphone chez SAE, obtiennent une formation sur mesure d'une durée de 16 heures. Ils sont également jumelés avec une personne d'expérience lorsqu'ils font leurs premiers pas sur la ligne d'écoute. Les bénévoles ont des outils afin de bien repérer une personne ayant des idées suicidaires. Les personnes qui souhaitent faire du bénévolat chez SAE peuvent consulter le site de l'organisme à l'adresse https://www.secoursamitieestrie.org/benevolat/.

Mettre fin aux préjugés pour sauver des vies

Malgré les nombreux appels à la sensibilisation autour du phénomène du suicide et de la santé mentale (Bell Cause, Journée mondiale de la prévention du suicide, etc.), il reste encore beaucoup de chemin à faire afin de mettre un terme aux tabous. « Il faut trouver une manière de parler de la santé mentale ouvertement et de façon transparente.  Il faut que les gens aient moins peur de demander de l'aide », explique la directrice générale de l'organisme JEVI, Tania Boilar. « J'ai vu une amélioration concernant les préjugés face à ces problématiques depuis mon arrivée, en 2006. Toutefois, le travail est loin d'être terminé. Il faut bien en parler et en parler souvent. Bell Cause, par exemple, c'est un grand engouement pendant 24 heures. Par contre, les gens souffrent 365 jours par année. » 

D'après les données de JEVI, une à deux personnes par semaine, en moyenne, décèdent à la suite d'un suicide en Estrie.

Ressources pour demander de l'aide :

Secours-Amitié Estrie : https://www.secoursamitieestrie.org/

JEVI : https://www.jevi.qc.ca/

Ligne provinciale en prévention du suicide : 1 866 APPELLE (1 866 277-3553)

Pour clavarder en ligne avec un intervenant : https://suicide.ca/

Info - social 811


  A LIRE AUSSI ...

Un premier bal des finissants pour la communauté 2SLGBTQ+ de l'Estrie

Lundi le 19 février 2024
Un premier bal des finissants pour la communauté 2SLGBTQ+ de l'Estrie
21 millions pour 40 autobus électriques à Sherbrooke

Lundi le 19 février 2024
21 millions pour 40 autobus électriques à Sherbrooke
Découverte majeure dans le traitement du cancer du pancréas à l’Université de Sherbrooke

Jeudi le 22 février 2024
Découverte majeure dans le traitement du cancer du pancréas à l’Université de Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Prédateur sexuel de nouveau arrêté à Sherbrooke par la Sûreté du Québec

Vendredi le 23 février 2024
Prédateur sexuel de nouveau arrêté à Sherbrooke par la Sûreté du Québec
Loto-Québec recherche le détenteur d’un billet gagnant en Estrie

Jeudi le 22 février 2024
Loto-Québec recherche le détenteur d’un billet gagnant en Estrie
Le Club de golf des Écossais ouvert un 27 février, du jamais vu en Estrie

Mardi le 27 février 2024
Le Club de golf des Écossais ouvert un 27 février, du jamais vu en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 28 février 2024
Pas de crise dans le monde municipal

François Fouquet
Lundi, 26 février 2024
Le train qui passe et celui qu’on manque

Jasons Théââââââtre
Jeudi, 22 février 2024
Malaises théâtraux

inscription infolettre 600
Le Club de golf des Écossais ouvert un 27 février, du jamais vu en Estrie Par Daniel Campeau Mardi, 27 février 2024
Le Club de golf des Écossais ouvert un 27 février, du jamais vu en Estrie
Deux hommes recherchés pour vol dans le nord de Sherbrooke Par Daniel Campeau Lundi, 26 février 2024
Deux hommes recherchés pour vol dans le nord de Sherbrooke
Québec verse 200 000 $ à 5 médias communautaires de l’Estrie Par Julie Meese Mercredi, 21 février 2024
Québec verse 200 000 $ à 5 médias communautaires de l’Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous