Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ACTUALITÉS / Actualités

Le communautaire fait front commun pour un meilleur financement

 Imprimer   Envoyer 
Photo : En Estrie, on compte 244 organismes communautaires autonomes.
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com
Mercredi le 7 février 2018

Ils étaient plus de 300 réunis au Théâtre Granada, ce matin, pour demander au gouvernement du Québec de réinvestir dans les services publics et les organismes communautaires. Le groupe s'est ensuite dirigé sur la rue King Ouest pour manifester et réclamer au gouvernement des engagements concrets pour soutenir le milieu.

En Estrie, on compte 244 organismes communautaires autonomes. Ce matin, plusieurs de ces regroupements ont fait front commun pour réclamer au gouvernement en place des réinvestissements dans les services publics.

« Dans sa politique, le gouvernement du Québec s'engageait à verser aux organismes un financement en appui à la mission globale, mais ce n'est pas tout à fait ce qui se passe sur le terrain, indique Dominique Vigneux Parent, coordonnatrice de la Table ronde des Organismes volontaires d'éducation populaire de l'Estrie. Seul le secteur de la santé et des services sociaux indexe les subventions qu'il verse pour la mission des groupes. Toutefois, le taux qu'il utilise est insuffisant pour suivre l'augmentation réelle des coûts de fonctionnement. Les autres secteurs n'ont reçu aucune indexation de leurs subventions depuis près de 15 ans », poursuit Mme Vigneux Parent.

Pour les regroupements sur place, dont ROC Estrie, Solidarité populaire Estrie et ConcertAction femmes Estrie, cette situation n'est pas acceptable. Selon eux, cette absence d'indexation appauvrit les groupes. Pour assumer pleinement leurs missions, ils ont choisi de joindre leur voix à la campagne nationale Engagez-vous pour le communautaire, qui réclame 475 millions de dollars pour les 4 000 organismes d'action communautaire autonome du Québec.

«À ce jour, nous avons reçu 54 millions de dollars des 475 réclamés. La lutte est loin d'être terminée », souligne Mme Vigneaux Parent.

Les regroupements se questionnent sur les décisions financières du gouvernement et demandent à ce que certaines priorités soient revues, indique Jimmy Forgues, coordonnateur de Solidarité populaire Estrie.

« Nous exigeons que les décideurs en place réinstaurent des mesures de prévention et qu'il écoute lorsque nous, travailleurs de première ligne et interlocuteurs de la population, lui mentionnons qu'il doit agir. »


  A LIRE AUSSI ...

Disparition à Sherbrooke: Jonathan B. Bourgeois manque toujours à l’appel

Mercredi le 17 avril 2024
Disparition à Sherbrooke: Jonathan B. Bourgeois manque toujours à l’appel
10 000 $ de dommages dans un incendie suspect sur la rue de l’Ancêtre à Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
10 000 $ de dommages dans un incendie suspect sur la rue de l’Ancêtre à Sherbrooke
Une dame blessée et quatre chiens décédés dans un incendie à Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
Une dame blessée et quatre chiens décédés dans un incendie à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec

Mercredi le 17 avril 2024
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Jasons Théââââââtre
Jeudi, 18 avril 2024
Le trac du printemps… des Ateliers-théâtre

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2024
La peur, l’agacement, l’émerveillement

Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 15 avril 2024
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec Par Julie Meese Mercredi, 17 avril 2024
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec
Une entrepreneure de Magog part en VR pendant quatre mois avec ses deux enfants Par Julie Meese Mardi, 16 avril 2024
Une entrepreneure de Magog part en VR pendant quatre mois avec ses deux enfants
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous