Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  SPORTS / Régionaux

Ligue régionale de hockey : égalité entre Windsor et Coaticook

 Imprimer   Envoyer 
Photo : EstriePlus.com
Daniel Campeau Par Daniel Campeau
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 8 mars 2023

Le 3 mars dernier, au Centre récréatif Gérald Couillard de Coaticook, le Dynamik a su profiter de l'avantage de la glace.

L'équipe de Steeve Vandal a gagné son premier match contre le Wild de Windsor 3 à 1.

Le coach était satisfait de la performance de son club, mais il a dû faire des choix difficiles: «On habille 20 joueurs sur 25 ou 26 gars disponibles et on doit prendre des décisions pour le bien de l'équipe afin d'atteindre notre but ultime.

Mais ce n'est pas facile de laisser un joueur de côté. Les gars veulent être des séries. Ils sont très motivés. Alors dire à un joueur qu'il doit céder sa place, ce n'est pas facile. Il faut savoir également que, pour qu'un joueur puisse participer aux séries de fins de saison, il doit avoir joué au moins 3 matchs en saison régulière. Sinon, il ne peut prendre part à aucun match.»

Pour l'instant, c'est presque le statu quo. Puisque les deux équipes s'étudient : «Effectivement, on s'étudie beaucoup. On s'adapte au style de l'autre équipe et on évite, le plus possible, les pénalités. J'ai l'impression que la série sera longue, mais notre objectif demeure le même : sortir le Wild et passer à l'étape suivante ... la finale de la ligue.»

Lors du premier match, les arbitres ont décerné un total de 8 pénalités, ce qui n'est pas exceptionnel. Par contre, en troisième période, l'intensité a augmenté d'un cran avec des punitions pour rudesse, abus verbal envers les officiels, conduite antisportive et inconduite de partie : «C'est certain que, lorsque que des pénalités sont appelées, les avis peuvent diverger sur la nature de la punition. Lorsque l'on juge qu'une pénalité, qui nous semble totalement évidente n'est pas décernée, on peut avoir certaines réactions qui sont dues à l'accumulation.»

Deux matches ont donc été disputés dans cette série 4 de 7. Le premier, est allé à Coaticook, mais le Wild s'est repris et a égalisé la série à domicile, dimanche, en remportant la partie 5 à 3. Pour l'entraîneur chef du Dynamik Steeve Vandal jouer à Windsor, c'est carrément une autre "game": «La glace est beaucoup plus petite que chez nous, à Coaticook, et sa demande beaucoup d'adaptation. Le temps de réaction n'est pas le même. À titre d'exemple, la rondelle ne réagit pas du tout comme c'est le cas sur notre glace. Une fois pousser au fond du territoire ennemi, les rebonds sont totalement imprévisibles. Il faut vraiment modifier notre style de jeu. Ce que nous avons bien l'intention de faire pour la suite de la série. Cependant, pour nous, c'est un match à la fois. Il n'y a rien de gagné pour l'instant. D'ailleurs, en série, ce n'est jamais gagné d'avance de toute façon.»

Du côté du Wild, c'est un peu le même discours que tient le coach Sebastien Letarte: «Cette série est maintenant une de 3 de 5. Il sera donc important de bien performer lors du prochain match. La série s'annonce longue et fort à parier que la rivalité va augmenter d'un cran lors des prochains matchs. Les gars s'affrontent souvent et c'est possible que certains gestes posés durant un match restent en mémoire. Les gars n'oublient pas facilement, » ajoute le coach sourire en coin.  Concernant le travail des arbitres, Sebastien Letarte est d'avis que c'est comme  à peu près presque dans toutes les ligues de hockey. Lorsque les séries arrivent les officiels ne veulent pas de la responsabilité de l'issue d'un match. On est donc plus permissif.

Le prochain match aura lieu à Coaticook devant probablement une foule nombreuse et partisane .Dans l'autre série qui oppose Daveluyville et le DC Guadeloupe, c'est le JB qui domine 2 à 1.


  A LIRE AUSSI ...

Classique Pif : le Match des champions est de retour après deux ans d’absence

Mardi le 25 juin 2024
Classique Pif : le Match des champions est de retour après deux ans d’absence
Sherbrooke : Jean-Benoît Jubinville devient le nouveau directeur du programme d’excellence du Vert & Or

Mercredi le 10 juillet 2024
Sherbrooke : Jean-Benoît Jubinville devient le nouveau directeur du programme d’excellence du Vert & Or
Volleyball en Estrie : « le plus beau site au Québec » se trouve à Magog

Lundi le 8 juillet 2024
Volleyball en Estrie : « le plus beau site au Québec » se trouve à Magog
NOS RECOMMANDATIONS
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke

Mardi le 23 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke

Mercredi le 17 juillet 2024
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke
Une ville sans gouvernail…

Mercredi le 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 24 juillet 2024
Mon voisin Denis…

François Fouquet
Lundi, 22 juillet 2024
Objectif : arrêter. Au mieux, ralentir!

inscription infolettre 600
Quoi faire ce weekend en Estrie Par Catherine Blanchette Jeudi, 18 juillet 2024
Quoi faire ce weekend en Estrie
Une ville sans gouvernail… Par Daniel Nadeau Mercredi, 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke Mardi, 23 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous