Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / La parole est aux ados!

Des batailles à gagner

 Imprimer   Envoyer 
Rosemarie Lacroix Par Rosemarie Lacroix
Vendredi le 2 juin 2017

«Soit belle. Soit maigre, mais en santé, parce qu'une fille qui n'est pas saine, ce n'est pas attirant. Soit bonne. Soit accomplie, mais ne réussit pas trop, car une fille trop autonome financièrement vole la virilité de son partenaire masculin. Soit intelligente. Soit perspicace, mais apprend à fermer les yeux, car trois femmes sur dix subiront une agression sexuelle au cours de leur vie et tu pourrais être l'une d'entre elle.»

Ce sont des messages véhiculés aux femmes depuis tellement d'années qu'ils sont restés ancrés dans notre culture, notre si belle culture québécoise. L'inconvénient, c'est que ses messages ne sont pas porteurs de valeurs respectueuses et égalitaires, elles ne représentent pas l'avenir auquel nous, en tant que société, aspirons.

Un avenir où une femme peut marcher seule le soir dans la rue, un avenir où un homme peut exprimer ses sentiments librement, un avenir où un individu peut s'épanouir pleinement sans être contraint par son sexe ou son ethnie.

Même si quelques groupes en position vulnérables ont réussi à augmenter leur qualité de vie, lorsqu'une femme se sent en danger dans le métro, entourée d'hommes, elle a du mal à croire que des milliers de femmes soient sorties dans les rues protester pour leurs droits, il y a de cela quelques décennies.

En ignorant les trop nombreuses inégalités qui séparent la population, plusieurs groupes gagnent des batailles énormes qui font progresser la société entière. Tous les jours, des milliers de femmes se battent pour l'équité salariale, et leurs efforts apportent de vrais changements pour toutes celles qui vivent des injustices au travail.

Peu à peu, les écoles apprennent aux enfants à accepter et à aimer les différences des autres, forgeant un monde meilleur pour demain. Comme je l'ai dit si souvent, en éduquant les futurs dirigeants, c'est un avenir instantanément plus brillant que l'on s'offre tous ensemble.

Bref, nous n'avons pas encore atteint l'égalité totale, loin de là, mais tous continuent à progresser avec courage et leurs initiatives forgent le futur, le rendant à notre image, respectueux et égalitaire.

 


  A LIRE AUSSI ...

La fête des pairs?

Lundi le 17 juin 2024
La fête des pairs?
Deux véhicules incendiés au CHUS – Hôtel Dieu à Sherbrooke

Lundi le 17 juin 2024
Deux véhicules incendiés au CHUS – Hôtel Dieu à Sherbrooke
Ottawa verse 316 922 $ à 16 organismes dédiés aux aînés dans Compton- Stanstead

Lundi le 17 juin 2024
Ottawa verse 316 922 $ à 16 organismes dédiés aux aînés dans Compton- Stanstead
NOS RECOMMANDATIONS
Il agressait des marcheurs pour les voler à Sherbrooke

Mardi le 18 juin 2024
Il agressait des marcheurs pour les voler à Sherbrooke
Quoi faire pour célébrer la Saint-Jean en Estrie

Jeudi le 20 juin 2024
Quoi faire pour célébrer la Saint-Jean en Estrie
Gala Reconnaissance Estrie :  Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024

Lundi le 17 juin 2024
Gala Reconnaissance Estrie : Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 juin 2024
Le siècle de tous les périls!

François Fouquet
Lundi, 17 juin 2024
La fête des pairs?

inscription infolettre 600
Gala Reconnaissance Estrie :  Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024 Par Julie Meese Lundi, 17 juin 2024
Gala Reconnaissance Estrie : Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024
Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août Par Julie Meese Mercredi, 19 juin 2024
Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août
Quoi faire pour célébrer la Saint-Jean en Estrie Par Catherine Blanchette Jeudi, 20 juin 2024
Quoi faire pour célébrer la Saint-Jean en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous