Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ACTUALITÉS / Fait en Estrie

« Fait en Estrie » : Savo

 Imprimer   Envoyer 
Catherine Blanchette Par Catherine Blanchette
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 18 mai 2022

Acheter local, c'est favoriser l'achat de produits manufacturés ou cultivés dans notre région. C'est choisir de faire ses achats dans des commerces indépendants, plutôt que de privilégier les multinationales. Acheter local, c'est éthique, c'est écoresponsable, c'est équitable. Notre région foisonne justement de produits d'artisans et producteurs passionnés de qualité. Cette rubrique « Fait en Estrie » se veut une vitrine pour ces entrepreneurs. 

 

Savo : emblème du Marché de la Gare de Sherbrooke depuis une quinzaine d'années, terrasse festive et arrêt incontournable sur la promenade pour déguster les meilleurs gelatos. Incursion au cœur d'une entreprise qui s'adapte, évolue et gagne du terrain de façon impressionnante.

 

L'histoire

À sa fondation, en 2007, Savoroso s'est ancré au Marché de la Gare avec sa gelateria et son bistro. L'idée de concevoir et d'offrir des gelatos typiques est venue du fait qu'un des actionnaires du temps, de par ses origines italiennes, en détenait une recette. Avec les années, la terrasse a pris de l'ampleur, au même rythme que la réputation et la popularité de l'endroit.

Puis, l'entreprise a changé de mains en 2018. Savoroso est devenue Savo, tout simplement. Un groupe de 9 actionnaires (une part de gestionnaires, une part d'investisseurs) a en fait l'acquisition dans le but d'amener l'entreprise ailleurs, de rehausser et « étendre » l'image Savo.

Le virage majeur entrepris par la nouvelle équipe fut l'obtention d'un permis d'opération d'usine de production permettant ainsi de distribuer les produits à grande échelle dans les crèmeries, les épiceries et différents points de vente.

 

De « vrais bons gelatos » distribués un peu partout

La terrasse du Savo se distingue de toutes les terrasses en ville. Resto éphémère, saisonnier, une ambiance festive aux abords du Lac-des-Nations, une cuisine fraîche et colorée. Un must.

La pierre angulaire des actionnaires de l'entreprise réside toutefois en la commercialisation à grande échelle des gelatos Savo. Yan Doyon, copropriétaire responsable du marketing, du développement des affaires et de la logistique de l'usine de production explique: « Nos gelatos sont distribués actuellement en près de 200 points de vente en région, développés par notre équipe de vente interne. Nous venons tout juste de conclure une entente avec Mayrand, une entreprise de distribution alimentaire, qui nous ouvrira des portes à la grandeur du Québec. »

L'usine de production, située à Sherbrooke, permettra non seulement de produire une plus large gamme de saveurs, et en quantités plus importantes, mais également de produire des gelatos à pour d'autres entreprises. Des ententes sont actuellement à se conclure avec des personnalités connues, qui commercialiseront des gelatos à leur effigie, à leurs propres saveurs, produits directement à l'usine Savo de Sherbrooke.

Ce créneau de production permettra éventuellement d'acquérir encore plus de machinerie, augmentant ainsi à nouveau la capacité de production.

 

Des procédés de fabrication authentiques

Afin de produire un gelato authentiquement italien, les artisans de Savo suivent à la lettre les méthodes de fabrication traditionnelles. Le gelato est reconnu pour son onctuosité et sa saveur à la fois délicate et percutante. En comparaison avec la crème glacée, le gelato contient moins de matières grasses, de sucre et de calories. Actuellement, ce sont 11 saveurs de gelato qui sont offertes par Savo, de même qu'une dizaine de sorbets. Que des ingrédients frais et savoureux, assurant des produits de grande qualité.

La différence entre un gelato et un sorbet italien? Le sorbet, nom tirant son origine du mot italien «sorbetto», est un dessert glacé à base d'eau. Contrairement à la crème glacée et au gelato, le sorbet ne contient aucun produit laitier ou jaune d'œuf. Le sorbet se distingue par son goût frappant et par sa composition très peu calorique.

Ce qui distingue les produits Savo des autres? La qualité des ingrédients et le respect de la tradition italienne dans les procédés de fabrication qui mènent à un goût unique, typique. On goûte la différence, de là le slogan simple mais éloquent « Le vrai bon gelato ».

 

Bien des projets

Savo lancera en juin le Sorbière, un sorbet à la bière conçu en collaboration avec le Boq, microbrasserie. Une présentation attrayante : le sorbet est encanné, présenté avec une cuillère. On teste le produit cette année dans l'objectif de commercialiser l'idée, de la décliner sous plusieurs formes que l'on retrouvera dans les festivals, dans les microbrasseries. Ce sera également l'occasion d'entrer dans les dépanneurs. Savo sera partout, c'est le projet!

La première étape est de distribuer les sorbets et gelatos dans le plus grand nombre possible de crémeries au Québec, que les consommateurs associent le goût au nom, à l'image. Qu'ils en redemandent.

 

La conception de gelato est un art, composé de procédés chimiques. On le compare à celui de la boulangerie, de par leur finesse et leur précision. L'art est assurément maîtrisé chez Savo, ne suffit que de goûter pour en être persuadé!

 

 

Pour en savoir plus sur Savo et découvrir leur gamme complète de produits à fière mention « Fait en Estrie », visiter : www.savogelato.com    et www.savoresto.com


  A LIRE AUSSI ...

L’hiver plus doux a eu des répercussions sur les profits et les revenus de BRP

Jeudi le 28 mars 2024
L’hiver plus doux a eu des répercussions sur les profits et les revenus de BRP
Le Club de golf Longchamp en mode «Masters» pour son ouverture

Mardi le 9 avril 2024
Le Club de golf Longchamp en mode «Masters» pour son ouverture
Des jeunes de l’Estrie s'impliquent dans la recherche sur le cancer

Mercredi le 8 mai 2024
Des jeunes de l’Estrie s'impliquent dans la recherche sur le cancer
NOS RECOMMANDATIONS
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail

Vendredi le 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke

Jeudi le 16 mai 2024
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

François Fouquet
Mardi, 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire

Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans Par Julie Meese Mardi, 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail Par Daniel Campeau Vendredi, 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous