Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  SANTÉ ET BEAUTÉ / Santé et Beauté

5 minutes pour être en vie

 Imprimer   Envoyer 
Photo : La solution est assez simple, c’est son exécution à long terme qui semble poser problème pour la plupart des gens.
William Lafleur Par William Lafleur
Mercredi le 5 avril 2017

Abonnés au café Red Bull et stimulants à go-go, on se lève chaque matin dans l'espoir de vite se recoucher. Pour passer à travers chaque journée, les solutions à court terme s'enfilent, se suivent et se ressemblent.

Comme le temps, on s'épuise.

La solution semble contradictoire : utiliser de l'énergie alors que c'est précisément ce qui manque.

Certains disent que c'est en dépensant de l'argent qu'on en fait. Pour avoir un quelconque retour sur investissement, par contre, il faut être constant dans nos actions. Le temps, il faut le prendre. L'énergie, il faut l'investir.

Si je t'apprends quelque chose en te disant qu'une bonne condition physique contribue au bonheur perçu et aide à avoir plus d'énergie, tu peux arrêter ta lecture ici. Va, bouge, tu es sauvé. Si par contre tu le savais déjà et me répond : «oui je sais, mais c'est dur», tu as entièrement raison.

Faire des efforts, c'est le mieux que je puisse te souhaiter. La douleur du regret est plus grande que celle de la discipline.
La solution est assez simple, c'est son exécution à long terme qui semble poser problème pour la plupart des gens.

FAIS QUELQUE CHOSE

En maintenant un niveau d'activité physique de base, on stimule notre métabolisme et on supporte la production de bonnes hormones nécessaires au maintien d'une bonne qualité de vie.

Trêve de science.

De l'autre côté de la médaille, il y a l'abus. Les gens aux motivations malsaines s'entrainent à en freiner leur progression, développant parfois des problèmes de santé au passage. Ça, c'est non.

À la base, on s'entraine pour être en vie. C'est tout. Vas-y fort, mais conserves-toi.

Do the work, eat the cake.

Une séance d'entrainement n'a pas à te laisser convulsant dans ta sueur pour être bonne (par contre, l'occasionnel coup de pied au cul est bénéfique). Le but est de te stimuler sans t'annihiler. D'une part, ça va te donner plus d'énergie au quotidien, et d'une autre, ça va te permettre de récupérer et ainsi progresser.

BREF

La solution la plus soutenable, c'est d'en faire un peu, souvent.

Et tu sais quoi? Malgré tout, l'occasionnel coup de fatigue te guette quand même.

C'est ça, être en vie.

Quand ça t'arrive, ne panique pas : pas besoin d'appeler les Intrépides.

Prends 5 minutes, et bouge un peu.

 


  A LIRE AUSSI ...

40 à 60 ans : Construire son Patrimoine pour l'Avenir

Jeudi le 23 mai 2024
40 à 60 ans : Construire son Patrimoine pour l'Avenir
Les petits bonheurs

Lundi le 8 avril 2024
Les petits bonheurs
Les meilleurs improvisateurs de l'Estrie en spectacle au Boquébière

Jeudi le 25 avril 2024
Les meilleurs improvisateurs de l'Estrie en spectacle au Boquébière
NOS RECOMMANDATIONS
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke

Jeudi le 16 mai 2024
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail

Vendredi le 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc

Jeudi le 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
inscription infolettre 600
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke Par Julie Meese Jeudi, 16 mai 2024
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail Par Daniel Campeau Vendredi, 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous