Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires & juridique

L’entreprise sherbrookoise annonce le projet Oneka Glacier d’une valeur de 14,1 M

 Imprimer   Envoyer 
Julie Meese Par Julie Meese
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 15 mars 2023

Ottawa investit 6,7M$ dans Oneka Technologies de Sherbrooke pour la mise en place du projet « Glacier» qui permettra de faire de l'océan une source d'eau douce durable et abordable.

Dans le cadre de ce projet, Oneka étendra sa technologie de dessalement alimenté par l'énergie des vagues à des applications à grande échelle en créant un système de dessalement « Glacier »

Les partenaires

Oneka Technologies travaillera avec les partenaires du projet, dont A.F.Theriault ,qui se chargera de la fabrication de la coque et de la structure de l'unité Glacier. H2O Innovation qui procurera ,à l'usine de transformation, la partie dessalement de la technologie de l'unité Glacier. Ainsi que la ville de Barrington en Nouvelle-Écosse qui fournira un site côtier pour l'installation de bouées à l'île du Cap de Sable.

« En tant que Canadiens, nous avons le privilège d'avoir accès à de l'eau douce en abondance une abondance d'eau douce. La pénurie d'eau douce représente l'un des plus grands défis du 21e siècle.  Nous sommes fiers de faire équipe avec des partenaires incroyables,.» - Dragan Tutic, PDG et fondateur de Oneka Technologies

De la valeur totale du projet de plus de 14,1 M$, Supergrappe des océans fournira un financement de 6,7 M$ pour compléter le financement provenant de partenaires du projet.

Une occasion importante pour des usines de dessalement portables, modulaires et écoénergétique dans les zones côtières se présente puisque l'océan contient presque toute l'eau de la planète et qu'environ la moitié de la population mondiale vit à moins de 100 km d'une côte.

« Nous sommes très heureux d'annoncer le projet Oneka Glacier, notre tout premier projet dirigé par le Québec qui permettra non seulement d'apporter de nouvelles activités économiques dans les océans, mais aussi de créer une solution à un grand défi, soit l'accès à l'eau douce pour les collectivités de toutes tailles. Nous sommes inspirés par l'innovation mise au point par cette équipe de projet et nous sommes enthousiastes à l'idée que Supergrappe des océans du Canada puisse contribuer à en faire une réalité. »

- Kendra MacDonald, directrice générale de Supergrappe des océans du Canada

 

L'équipe du projet utilisera ainsi une technologie révolutionnaire pour exploiter l'énergie des vagues afin de produire de l'eau douce. La technologie ne produira aucune émission de GES, ne nécessitera qu'un espace terrestre minimal et utilisera des unités modulaires qui rejettent uniquement une saumure responsable pour les régions du monde qui font face à la pénurie d'eau, tout en réduisant les coûts en eau de deux tiers ou plus sur les marchés visés.

 

Le Canada : un pilier de l'eau douce durable

Par le projet Oneka Glacier et les progrès technologiques mis en œuvre, le Canada sera en mesure de devenir le centre mondial de l'eau douce durable fournie par les océans pour les populations et les industries côtières en exportant cette technologie partout dans le monde, venant ainsi contribuer à réaliser son ambition d'apporter de l'eau douce à toutes les collectivités.

 « Grâce à cet investissement, notre gouvernement contribue au progrès de cette technologie révolutionnaire qui utilise les vagues comme source d'énergie, ce qui permet la production d'eau douce à prix très abordable et sans émissions de gaz à effet de serre. » - François-Philippe Champagne, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie

 « (...) C'est formidable de voir un tel projet révolutionnaire être réalisé dans notre communauté en vue d'améliorer l'accès à l'eau potable à l'échelle mondiale. » - Élisabeth Brière, députée de Sherbrooke

Supergrappe des océans du Canada est un groupe pancanadien de transformation dirigé par l'industrie visant à résoudre certains des plus grands défis des secteurs de l'océan par un programme conçu pour accélérer le développement et la commercialisation de solutions pertinentes à l'échelle mondiale.

 

Oneka technologies est une entreprise canadienne qui mène ses activités dans le secteur de la technologie de l'eau. Sa mission consiste à faire des océans une source durable et abordable d'eau douce. En utilisant uniquement l'énergie renouvelable créée par les vagues océaniques, Oneka transforme l'eau de mer en eau douce, permettant ainsi aux collectivités côtières et aux industries confrontées à un manque d'eau d'atténuer et de s'adapter aux changements climatiques.1

 



1 Source : Oneka Technologies



  A LIRE AUSSI ...

Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
Le Groupe Beaucage décroche l’or au  palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada

Mardi le 14 mai 2024
Le Groupe Beaucage décroche l’or au palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada
NOS RECOMMANDATIONS
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke

Jeudi le 16 mai 2024
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail

Vendredi le 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans Par Julie Meese Mardi, 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail Par Daniel Campeau Vendredi, 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous