Granada_Fouki
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualité Concours Chroniqueurs Annonces Classées

  ACTUALITÉS / Actualité

Sport électronique: une école innove à Sherbrooke

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Le programme des Marquis, dont les places seront limitées, sera d’une durée de 1800 heures sur une période de cinq ans (360 heures par année) et permettra de concilier les études et les jeux vidéo (photo Facebook).
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com
Lundi le 4 février 2019      

Le Collège du Mont-Sainte-Anne offrira une première en Estrie. Ses élèves auront l'opportunité d'intégrer un tout nouveau programme de concentration en sport électronique (eSports) au cours de la prochaine rentrée scolaire en septembre.

Le programme des Marquis, dont les places seront limitées, sera d'une durée de 1800 heures sur une période de cinq ans (360 heures par année) et permettra de concilier les études et les jeux vidéo.

Déjà offert dans quelques écoles du Québec, cette concentration en sport électronique mijotait déjà depuis un certain temps dans la tête du directeur général et du service des sports du Collège du Mont-Sainte-Anne, Olivier Audet, en poste depuis le mois d'août.

« J'avais le mandat de trouver un projet qui pouvait allumer nos garçons, indique le principal intéressé. Ce nouveau programme était dans les discussions que j'avais eues avec des élèves, mais aussi avec le nouveau directeur du service pédagogique du Collège. J'avais déjà entendu parler de cette possibilité. Tranquillement pas vite, l'idée a germé au cours de l'automne. »

Après quelques recherches, M. Audet est entré en contact avec l'Académie Esports Canada, partenaire dans le projet, pour développer ledit programme. « C'est vraiment une belle affiliation parce qu'on avait le souci de faire en sorte qu'il y ait un encadrement », explique-t-il.

Le Collège du Mont-Sainte-Anne offrira dès l'automne prochain à ses élèves des installations de haut niveau avec des ordinateurs de nouvelles générations et des entraineurs professionnels. Le local sera situé au dernier étage de l'établissement scolaire. « Ce sera un endroit très grand et aéré où il y aura beaucoup de luminosité », assure M. Audet.

Le programme du Mont-Sainte-Anne fera la promotion des saines habitudes de vie et d'un apprentissage sécuritaire de la pratique des jeux vidéo. Les élèves participeront à des activités physiques deux fois par semaine en plus des cours d'éducation physique.

Un encadrement

La pratique des jeux vidéo n'est pas toujours accueillie à bras ouverts en raison des dépendances. Certaines personnes sont réticentes ou bien ont des idées préconçues. Mais comment rassurer les parents, dont le jeune voudrait intégrer le nouveau programme de concentration scolaire en sport électronique?

« Je comprends très bien les réticences que les gens pourraient avoir, mais on a été convaincu très rapidement dans le processus que la meilleure solution était de partir de la passion des élèves et de les encadrer comme il faut, commente Olivier Audet. Le Collège peut offrir cet encadrement-là. Notre programme misera sur un aspect de socialisation. Les élèves seront en équipe, on est donc ailleurs. »

« Avec un encadrement, si on voit que certains jeunes ont une problématique, on va pouvoir aller en prévention et ne pas attendre qu'ils soient tombés dans une dépendance », assure-t-il.

La présence d'un programme comme celui que le Collège du Mont-Sainte-Anne mettra sur pied pourrait réduire le nombre d'heures passées devant l'écran à la maison.

« Dans certains cas, on s'est rendu compte, avec l'Académie Esports Canada, que des jeunes qui pouvaient passer de 60 à 70 heures par semaine sur les jeux vidéo en auraient assez de jouer de 15 à 20 heures par semaine dans un programme de concentration parce qu'ils ne retrouvent pas le même plaisir que dans le programme en retournant à la maison », souligne le directeur général et du service des sports du Collège du Mont-Sainte-Anne.

Les élèves seront évalués selon entre autres leur assiduité, leur progression, leur travail d'équipe, bref, de la même façon qu'un athlète l'est dans un programme sportif. L'objectif premier demeure par contre la diplomation des futurs cyber-athlètes.

« On veut d'abord et avant tout que les élèves soient diplômés, insiste M. Audet. On va être capable, tout comme notre programme élite de hockey, d'amener les élèves à leur plein potentiel. On le sait que de plus en plus, il y a des ligues professionnelles en sport électronique. On veut développer les jeunes pour les amener vers une catégorie élite. »


Offre_emploi_FADOQ
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...

Grand excès de vitesse à Windsor : 1321$ d'amende et 14 points d’inaptitude

Mercredi le 5 octobre 2022      
Grand excès de vitesse à Windsor : 1321$ d'amende et 14 points d’inaptitude
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke

Vendredi le 30 septembre 2022      
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke
Deux conduites avec les capacités affaiblies dans la nuit de samedi

Lundi le 3 octobre 2022      
Deux conduites avec les capacités affaiblies dans la nuit de samedi
Jacinthe Dubé 9 mars 2022
NOS RECOMMANDATIONS
Recherché pour vol qualifié

Jeudi le 29 septembre 2022      
Recherché pour vol qualifié
À vos risques et périls…

Mardi le 4 octobre 2022      
À vos risques et périls…
Quoi faire ce weekend?

Jeudi le 29 septembre 2022      
Quoi faire ce weekend?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherbrooke_met_la_table
 
Archives nationales à Sherbrooke
Jeudi, 6 octobre 2022
Notre histoire en archives – Une nouvelle vocation pour des édifices religieux

Daniel Nadeau
Mercredi, 5 octobre 2022
Le peuple a parlé et la vie continue…

Me Gabriel Demers
Mardi, 4 octobre 2022
À vos risques et périls…

François Fouquet
Lundi, 3 octobre 2022
Une maison, une famille

Sherbrooke_met_la_table
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke Vendredi, 30 septembre 2022
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke
Une nécessité qu’il faut plus que jamais supporter Par Daniel Campeau Mercredi, 28 septembre 2022
Une nécessité qu’il faut plus que jamais supporter
Deux conduites avec les capacités affaiblies dans la nuit de samedi Par Daniel Campeau Lundi, 3 octobre 2022
Deux conduites avec les capacités affaiblies dans la nuit de samedi
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous