Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ARTS & CULTURE / En vedette

Prix littéraire 2023 de la SSJB : un essai pour comprendre la montée du populisme et les guerres culturelles

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Source: Serge Cabana
Julie Meese Par Julie Meese
redaction@estrieplus.com
Mardi le 9 mai 2023

Pour son troisième essai, QUI ME DIRA LA VÉRITÉ- Complotisme, populisme et guerres culturelles. Les fausses nouvelles menacent nos démocraties, l'auteur Serge Cabana, gagnant du Prix littéraire 2023 de la Société Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke se penche sur la démocratie mise en danger par les théories du complot, par l'attrait grandissant du populisme et par le «wokisme».

Pourquoi tant de gens sont attirés par des politiciens qui propagent des fausses nouvelles et des théories aussi farfelues les unes que les autres? Comment les gens sont arrivés à croire, par exemple, aux mensonges d'un Trump ou d'un Bolsonaro? C'est sur ces questions que Serge Cabana s'est, notamment, penché. Il a tenté de saisir le succès des leaders politiques qui bombardent la population de théories du complot et la fascination, parfois fanatique, que ces politiciens exercent sur elle. Il a aussi analysé le phénomène «woke», cette nouvelle guerre culturelle, cette «nouvelle religion» qui rend le discours et les idées divergentes impossibles. 

Une insatisfaction de masse

Les personnes qui suivent le discours populiste ont souvent été déçues par les promesses faites par les gouvernements antérieurs, selon l'auteur. « Les gens en arrivent à ne plus croirent au système. Ils ont tellement été désappointés et c'est cette déception qui les amène, entre autres, vers le populisme. Les leaders politiques manipulateurs en sont bien conscients et ils exploitent cela», explique Serge Cabana.

Réseaux sociaux, algorithmes et trucages numériques

En matière de désinformation, les réseaux sociaux, les algorithmes et les trucages numériques arrivent en tête de liste. « Les réseaux sociaux, je les appelle les armes de désinformation massive,» mentionne monsieur Cabana. « N'importe qui, maintenant, peut commenter, «informer» et propager des mensonges. Les politiciens manipulateurs également.» À ce sujet, lors de son mandat, l'ancien président Trump était passé maître dans l'art d'exposer «sa» vérité à ses nombreux supporters qui le suivaient sur son compte Twitter.

«(...) Ces petits et grands manipulateurs, qui influencent l'opinion publique en exploitant la puissance des algorithmes des réseaux sociaux, a de quoi inquiéter : c'est notre démocratie qui est menacée, un certain art de vivre et, aussi, une façon de penser héritée des Lumières», souligne Serge Cabana.

Les réseaux sociaux sont aussi devenus les nouvelles formes de lynchages publics, d'après l'auteur. « Nous pouvons, maintenant, dénoncer une personne sur les réseaux sociaux sans avoir de preuves», souligne monsieur Cabana. « La victime va être crue immédiatement et la personne accusée ne pourra pas se défendre. Elle va être tout de suite jugée.»

Une crise d'évolution

Serge Cabana aborde aussi la question des changements climatiques et de l'inaction de la classe politique. « Les individus, qui posent des gestes concrets pour sauver la planète, sont tout à fait en droit d'exiger que leur gouvernement en fasse autant. Pour sauver la planète, cela prend un changement individuel, collectif et politique», mentionne Serge Cabana. « Il faut revenir à la nature, à notre lien avec elle. Les créatifs culturels, qui tendent vers cette solidarité avec la nature et qui représentent plus de 25% de la population mondiale pourraient changer les choses, selon monsieur Cabana.

Est-ce que tous ces changements sociétaux qui bouleversent notre rapport au monde aura une fin heureuse? À cette question, l'auteur demeure positif malgré tout. «Je garde espoir en demain parce que je vois la crise planétaire actuelle (changement climatique, crise de la vérité et guerres culturelles identitaires) comme une CRISE D'ÉVOLUTION. Quand je parle d'« évolution », je parle d'un changement majeur, d'un changement de paradigme, dans la conscience collective, en train de passer d'une « conscience séparée » (humain/nature) à une conscience planétaire, holistique, où tout est interrelié. Cette mutation est en cours depuis les années 60 et le point de bascule collectif approche aujourd'hui à grands pas.En chinois, le mot « crise » signifie aussi « opportunité ». Les crises représentent - tant pour les individus, les couples et les sociétés - des occasions de changement, d'évolution. Il fait encore noir, mais l'aube devrait bientôt pointer son bout du nez», de conclure Serge Cabana.

Serge Cabana a étudié au Séminaire de Sherbrooke et il a été directeur des communications à l'Université de Sherbrooke, de 2005 à 2008. Il est chargé de cours en communication au campus de Longueuil. Son essai QUI ME DIRA LA VÉRITÉ- Complotisme, populisme et guerres culturelles. Les fausses nouvelles menacent nos démocraties est disponible à la librairie Appalaches, sur la rue Wellington Nord. 


  A LIRE AUSSI ...

Le Festival des traditions du monde de Sherbrooke : un voyage incontournable à travers les cinq continents

Jeudi le 13 juin 2024
Le Festival des traditions du monde de Sherbrooke : un voyage incontournable à travers les cinq continents
La programmation du festival Hilarium Sherbrooke est maintenant connue!

Mardi le 11 juin 2024
La programmation du festival Hilarium Sherbrooke est maintenant connue!
Les visites guidées de la magnifique basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke

Vendredi le 21 juin 2024
Les visites guidées de la magnifique basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août

Mercredi le 19 juin 2024
Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août
Gala Reconnaissance Estrie :  Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024

Lundi le 17 juin 2024
Gala Reconnaissance Estrie : Lise Déziel est nommée la Grande Estrienne 2024
Il agressait des marcheurs pour les voler à Sherbrooke

Mardi le 18 juin 2024
Il agressait des marcheurs pour les voler à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 juin 2024
Le siècle de tous les périls!

François Fouquet
Lundi, 17 juin 2024
La fête des pairs?

inscription infolettre 600
Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août Par Julie Meese Mercredi, 19 juin 2024
Le pont Joffre à Sherbrooke sera fermé du 25 juin au 23 août
VIH/SIDA : des chercheurs de l’Université de Sherbrooke enregistrent une avancée majeure pour irradier le virus Par Julie Meese Vendredi, 21 juin 2024
VIH/SIDA : des chercheurs de l’Université de Sherbrooke enregistrent une avancée majeure pour irradier le virus
Quoi faire pour célébrer la Saint-Jean en Estrie Par Catherine Blanchette Jeudi, 20 juin 2024
Quoi faire pour célébrer la Saint-Jean en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous