Salon_du_livre_2022
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualité Concours Chroniqueurs Annonces Classées

  ÉDUCATION / Éducation

Le meilleur boss pour la réussite éducative

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Stéphanie Carlos, agente conciliation études-travail à Sherbrooke; David Gagné, propriétaire des restaurants Jack-O; Arielle Drissen, agente de développement coociliation études-travail à Sherbrooke; Lisa Champeau, agent de développement pour la mobilisation des gens d'affaire en Estrie
Anita Lessard Par Anita Lessard
Mercredi le 2 septembre 2020      

Lancé dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire 2020 en février dernier, le concours Mon boss, c'est le meilleur est une initiative voulant récompenser les employeurs engagés pour la réussite éducative.

Le Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie (PRÉE) a remis un certificat officiel attestant de la qualité d'accompagnement et de flexibilité dont ont fait preuve les employeurs gagnants. L'objectif de ce projet est d'encourager et de sensibiliser les employeurs à mieux faciliter la poursuite des études de leurs employé(e)s.  

Grâce à un sondage effectué auprès de 252 jeunes travailleurs-étudiants d'un peu partout en région, cinq entrepreneurs estriens (un pour chacune des MRC participantes), se sont vus décerner cette reconnaissance.

Le récipiendaire de la MRC de Sherbrooke David Gagné, est propriétaire des restaurants Jack-O. Celui-ci se fait un devoir  d'encourager et de faciliter la poursuite des études pour ses jeunes employés. « Les examens de mi-session se tiennent souvent dans les mêmes périodes, alors on peut le prévoir à l'avance. Il ne faut pas faire sentir mal l'employé s'il a pris du retard dans ses études. S'il se sent confortable dans son milieu de travail, il va demander congé pour étudier. C'est à nous en tant qu'employeurs d'offrir cette flexibilité-là, (ce) qui n'est pas toujours évident dans une pénurie de personnel. »

Il dit aussi s'impliquer dans les différentes activités et levées de fonds qui tiennent à cœur à ceux-ci. Pour lui s'intéresser à ce qu'ils font est une excellente façon de forger un lien de confiance et de conserver cette précieuse main d'œuvre. David Gagné ajoute qu'ils et elles apportent de nouvelles idées et une perspective différente, ce qui l'aide à renouveler ses pratiques au travail.

Arielle Drissen est agente de développement pour Conciliation études-travail Sherbrooke, elle croit qu'il relève de la responsabilité des employeurs de mettre en place des mesures et surtout des horaires qui rendront possible un partage équilibré du temps entre le travail et les obligations scolaires de leurs travailleurs-étudiants. Elle ajoute que les jeunes doivent aussi accepter qu'ils ne peuvent pas tout accomplir simultanément et qu'il faut s'accorder le temps nécessaire pour la réussite de leurs études. « Avec tous les outils que l'on a au niveau du programme, c'est de les conscientiser  au fait que dans une période de 24 heures, de sept jours, ils doivent manger, dormir, étudier, faire du sport, etc...ils veulent tout faire. Souvent à cet âge-là on se croit invincible, mais les employeurs sont là pour les ramener à la réalité. »

La pénurie de travailleurs sur le marché du travail présente aussi des défis pour la rétention à l'école des stagiaires en emploi. Ce phénomène est observé depuis quelques temps par Lisa Champeau, agent de développement pour la mobilisation des gens d'affaire en Estrie; elle est également coordonnatrice/chargée de projet à la Table estrienne de concertation formation emploi. « On s'en va vers une réussite éducative qui comprend inévitablement la conciliation études-travail mais aussi l'accueil des stagiaires. Le rôle de l'employeur est aussi de les retourner à l'école; on a entendu l'année passée de la part du Cégep et de l'université, que beaucoup de jeunes, à cause de la pénurie, se faisaient offrir de super bons emplois, et qu'ils restaient en emploi. »

Le fait de goûter à l'autonomie et à la liberté financière que permet un poste à temps complet dans une entreprise en séduit plusieurs. La pandémie a également grandement affectée la motivation à retourner sur les bancs d'école pour obtenir un diplôme. C'est pourquoi le PRÉE compte poursuivre sa mission en déployant différentes stratégies tout au cours de l'année pour convaincre les jeunes de persévérer pour compléter leur formation académique et se forger un avenir sur le marché du travail avec un diplôme en poche.  

@perseverencescolaireestrie

 


ÉCOLOBOUTIQUE
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...

Destination bien-être !

Jeudi le 29 septembre 2022      
Destination bien-être !
Autre geste de soutien à la famille Rodriguez-Flores

Lundi le 3 octobre 2022      
Autre geste de soutien à la famille Rodriguez-Flores
Projet Clé en Estrie :de l'aide financière et du mentorat grâce à la fondation CJE

Jeudi le 29 septembre 2022      
Projet Clé en Estrie :de l'aide financière et du mentorat grâce à la fondation CJE
ÉCOLOBOUTIQUE
NOS RECOMMANDATIONS
Une nécessité qu’il faut plus que jamais supporter

Mercredi le 28 septembre 2022      
Une nécessité qu’il faut plus que jamais supporter
Carboneutralité: obligations de résultats malgré les embûches

Vendredi le 30 septembre 2022      
Carboneutralité: obligations de résultats malgré les embûches
Stationnement Webster fermé, réactions des commerçants

Mardi le 27 septembre 2022      
Stationnement Webster fermé, réactions des commerçants
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
ÉCOLOBOUTIQUE
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 5 octobre 2022
Le peuple a parlé et la vie continue…

Me Gabriel Demers
Mardi, 4 octobre 2022
À vos risques et périls…

François Fouquet
Lundi, 3 octobre 2022
Une maison, une famille

Salon_du_livre_2022
Il force la porte d'entrée et s'en prend à la famille au complet ! Par Daniel Campeau Mardi, 27 septembre 2022
Il force la porte d'entrée et s'en prend à la famille au complet !
Arrêté grâce aux images vidéos Par Daniel Campeau Jeudi, 29 septembre 2022
Arrêté grâce aux images vidéos
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke Vendredi, 30 septembre 2022
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous