Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ACTUALITÉS / Actualités

Abolir la taxe famille et réinvestir dans les services éducatifs

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Louis Sénécal, président-directeur général de l’AQCPE.
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com
Lundi le 6 février 2017

La période prébudgétaire du gouvernement du Québec cogne à la porte et l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) demande deux choses : abolir la « taxe famille » et réinvestir dans les services éducatifs.

L'AQCPE est présentement en tournée médiatique pour partager ses demandes dans différents endroits du Québec et pour interpeller les députés du caucus libéral. On demande au gouvernement d'abolir la « taxe famille » et de réinvestir dans les services éducatifs de qualité.

Selon l'APQCPE, cette taxe représente en tout 7 % du surplus budgétaire, soit 168 M$. Pour les services éducatifs, l'AQCPE demande des réinvestissements de près de 74 M$, soit la somme qui a été coupée dans les dernières années.

La « taxe famille » concerne la modulation des tarifs qui sont montés jusqu'à 20 $ en 2014. « Au moment de faire les impôts, pour une famille d'un enfant qui gagne un revenu brut de 200 000 $, ça va coûter 2 600 $ en impôts. Ça commence à être imposant », a fait valoir ce matin Louis Sénécal, président-directeur général de l'AQCPE.

Le gouvernement du Québec doit dégager un surplus budgétaire de 2, 4 milliards $, commente M. Sénécal. « On ne demande pas la mer à boire. Les conditions sont favorables en ce qui concerne l'économie et le budget du Québec. Notre demande d'investissement n'est rien comparativement aux surplus disponibles. » 

Un pas dans la bonne direction

Pour l'AQCPE, le gouvernement du Québec a fait un premier pas dans la bonne direction en annulant la modulation pour le troisième enfant et les suivants en plus de la réduire pour le deuxième. L'objectif : rétablir l'équité fiscale et s'assurer que les parents ne soient pas surtaxés par rapport aux contribuables. « Sur cette mesure, le gouvernement s'est ravisé et a reconnu qu'il est allé trop loin. Il faut continuer dans la bonne direction », a expliqué M. Sénécal.

« Mais certains parents ont vu que ça coûtait moins cher aller en milieu non subventionné. Plusieurs services de garde ferment chaque semaine et on se dirige vers une réduction du tiers de ressources en milieu familial. Les CPE ont aussi plus de difficulté à combler leurs places », a précisé M. Sénécal.

Pour l'AQCPE, ce qui est alarmant, c'est la qualité des services. M. Sénécal rappelle que l'éducation commence à la petite enfance.

« Selon des données du gouvernement, 4 % des places en CPE en 2014 ont été classées comme insatisfaisantes contre 36, 3 % en garderie non subventionnée. Pour nous, c'est alarmant la croissance des garderies non subventionnées. On peut se poser des questions par rapport aux investissements du gouvernement et dans la qualité insatisfaisante. On peut voir que la qualité est en décroissance », illustre-t-il.

 


  A LIRE AUSSI ...

Arrestation pour quatre introductions par effraction et un vol qualifié à Sherbrooke

Mercredi le 10 avril 2024
Arrestation pour quatre introductions par effraction et un vol qualifié à Sherbrooke
Prudence sur les routes avant, pendant et après l’éclipse solaire

Lundi le 8 avril 2024
Prudence sur les routes avant, pendant et après l’éclipse solaire
Il vole l'argent de la caisse d'un dépanneur Couche-Tard sur la rue King Est à Sherbrooke

Mercredi le 10 avril 2024
Il vole l'argent de la caisse d'un dépanneur Couche-Tard sur la rue King Est à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Écoresponsabilité : deux nouvelles formations voient le jour à l’Université de Sherbrooke

Jeudi le 4 avril 2024
Écoresponsabilité : deux nouvelles formations voient le jour à l’Université de Sherbrooke
Coaticook attire plusieurs groupes multiculturels

Jeudi le 4 avril 2024
Coaticook attire plusieurs groupes multiculturels
Les meilleurs endroits pour observer l’éclipse totale du 8 avril en Estrie

Vendredi le 5 avril 2024
Les meilleurs endroits pour observer l’éclipse totale du 8 avril en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Archives nationales à Sherbrooke
Jeudi, 11 avril 2024
Notre histoire en archives : les films de familles

Daniel Nadeau
Mercredi, 10 avril 2024
Le monde de Disney…

Comité des usagers des CLSC et CHSLD de Sherbrooke et de l'IUGS
Mardi, 9 avril 2024
Être bien informé, c’est important!

François Fouquet
Lundi, 8 avril 2024
Les petits bonheurs

Yves Nantel
Vendredi, 5 avril 2024
Se réconcilier avec la nature: le contrat

Les chauffeurs d’autobus scolaires de l’Estrie seront en grève le 18 avril prochain Par Julie Meese Jeudi, 4 avril 2024
Les chauffeurs d’autobus scolaires de l’Estrie seront en grève le 18 avril prochain
Écoresponsabilité : deux nouvelles formations voient le jour à l’Université de Sherbrooke Par Julie Meese Jeudi, 4 avril 2024
Écoresponsabilité : deux nouvelles formations voient le jour à l’Université de Sherbrooke
Les meilleurs endroits pour observer l’éclipse totale du 8 avril en Estrie Par Julie Meese Vendredi, 5 avril 2024
Les meilleurs endroits pour observer l’éclipse totale du 8 avril en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous