Bingo_sherbrooke_fête_2022
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ACTUALITÉS / Actualités

Les femmes en marche pour leurs revendications


Le comité estrien pour la Marche mondiale des femmes a mis en avant-plan 5 demandes sur lesquelles des actions les gouvernements provinciaux et fédéraux sont exigées pour améliorer le statut des femmes de toutes origines et de tout statut social.
 Imprimer   Envoyer 
Photo : crédit photo: EstriePlus
Anita Lessard Par Anita Lessard
Mardi le 3 mars 2020      

Des groupes de femmes et des représentantes de divers organismes travaillant pour l'avancement des droits des femmes ont présenté aujourd'hui leurs revendications dans le cadre de la 5e action internationale de la Marche mondiale des femmes (MMF).

Sous le thème: Résistons pour vivre, Marchons pour transformer, le comité estrien a mis en avant-plan 5 demandes sur lesquelles des actions des gouvernements provinciaux et fédéraux sont exigées pour améliorer le statut des femmes de toutes origines et de tout statut social. Selon les organisations alliées à cette cause, des changements structuraux, systémiques, et durables dans le temps sont importants pour voir une amélioration tangible de la situation précaire vécue par de nombreuses femmes.

Tour à tour des porte-paroles de différents organismes ont expliqué l'étendue du travail à accomplir. Les revendications avancées pour cette édition demandent la reconnaissance de problèmes récurrents auxquels sont confrontées les femmes dans leur quotidien et de par le seul fait qu'elles sont nées femmes.

- Reconnaître pleinement la valeur du travail des femmes en assurant un revenu qui couvre tous les besoins essentiels (augmenter le salaire minimum à 15$)

- Reconnaître toutes les formes de violence faites aux femmes, les dénoncer, et contribuer à leur élimination

- Prendre des actions signifiantes et pérennes pour une plus grande justice climatique (accès à l'eau potable, soutient à l'agriculture de proximité, promotion de l'économie circulaire)

- La mise en place de mesures inclusives pour les femmes migrantes, immigrantes et racisées pour contrer la discrimination systémique dont elles font l'objet

- D'adopter une série de mesures et de recommandations pour favoriser le bien-être et la sécurité des femmes autochtones

Viviane Doré-Nadeau, la directrice de ConcertAction Femme Estrie, croit qu'une prise de conscience doit s'opérer dans la population et dans les instances décisionnelles quant au sort de celles qui sont cantonnées dans un cycle de violence ou de pauvreté. « Parce qu'il y a urgence d'agir, urgence de s'unir pour protéger la vie en nous et autour de nous, nous sommes fières de prendre part à cette 5e Marche mondiale des femmes. La voix des femmes, dans toute leur diversité, est essentielle à la construction d'un monde juste et durable auquel nous aspirons toutes et tous. »

L'actualité des dernières semaines semble donner plus de force au message lancé aujourd'hui. Le regroupement ne manque pas de signaler que tous les organismes venant en aide aux femmes subissent un sous-financement chronique, dans une perspective où les besoins sont en augmentation. Les attentes sont donc grandes pour le prochain budget du gouvernement Legault, présenté prochainement. « On est très mobilisée, ça porte espoir. On veut voir des mesures concrètes; on espère que les gouvernements vont avancer, vont faire des choses pour que ça change », d'ajouter Mme Doré-Nadeau.

Le mouvement fait aussi appel à la solidarité des messieurs. Lorsqu'on lui demande comment convaincre les hommes à mieux soutenir la lutte des femmes vers l'égalité, Mme Doré-Nadeau invite ceux-ci à observer et comparer leur propre situation pour arriver à comprendre le pourquoi de ces revendications. « De participer, de prendre conscience du type d'éducation qu'ils ont eu; de prendre conscience qu'ils ont des privilèges. Et qu'ils devraient, avec cette prise de conscience, s'ouvrir aux personnes qui représentent 50% de la population. »

Malgré certaines avancées notables (loi sur l'équité salariale, retrait automatique des pensions alimentaires), beaucoup d'enjeux demeurent. Plusieurs ateliers, conférences, et actions seront proposés au cours des prochains mois pour donner du momentum au mouvement. Le tout culminera jusqu'à la marche de clôture qui aura lieu à Terrebonne le 17 octobre prochain. Du transport sera organisé gratuitement partout à travers l'Estrie pour ceux qui voudraient y participer.

Informations : info@concertactionfemmesestrie.org

 


Balade_scintillante
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Bagarre au centre-ville, une centaine de trouble-fête encercle les agents du SPS.

Lundi le 5 décembre 2022      
Bagarre au centre-ville, une centaine de trouble-fête encercle les agents du SPS.
Une voleuse épinglée grâce au système de localisation de véhicule et un homme résiste à son arrestation pour vol.

Lundi le 5 décembre 2022      
Une voleuse épinglée grâce au système de localisation de véhicule et un homme résiste à son arrestation pour vol.
Saisie de stupéfiants à Sherbrooke

Vendredi le 2 décembre 2022      
Saisie de stupéfiants à Sherbrooke
Jacinthe Dubé 9 mars 2022
NOS RECOMMANDATIONS
Un couple de l'Estrie remporte un maximillion

Jeudi le 1 décembre 2022      
Un couple de l'Estrie remporte un maximillion
Manque de main-d’œuvre, l’Estrie recrute à Paris

Mercredi le 30 novembre 2022      
Manque de main-d’œuvre, l’Estrie recrute à Paris
Comprendre le populisme !

Mercredi le 30 novembre 2022      
Comprendre le populisme !
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Immeuble Saphire
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 7 décembre 2022
Rabibocher le Québec, le défi de Legault

François Fouquet
Lundi, 5 décembre 2022
Boîtes à photos et souvenirs

Balade_scintillante
Bagarre au centre-ville, une centaine de trouble-fête encercle les agents du SPS. Par Daniel Campeau Lundi, 5 décembre 2022
Bagarre au centre-ville, une centaine de trouble-fête encercle les agents du SPS.
Comprendre le populisme ! Par Daniel Nadeau Mercredi, 30 novembre 2022
Comprendre le populisme !
48 115$ pour la Friperie-Boutique Aube-Lumière Par Julie Meese Mardi, 29 novembre 2022
48 115$ pour la Friperie-Boutique Aube-Lumière
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous