Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

La grenouille et le scorpion


Un animal, ça demeure un animal. L’animal, par définition, a des instincts, des pulsions, qui sont inscrits au plus profond de son ADN.
 Imprimer   Envoyer 
Photo : crédit photo: Google
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 15 juillet 2019      

J'entendais, d'une oreille distraite, France D'Amour et sa chanson Animal. Du bon rock, quand même!
Puis, je suis interpellé par un bout du texte.

Animal, je t'ai choisi
Animal, pour me combler
Animal, deviens docile...

La chose m'a frappé. Le lien avec les manchettes de l'été est gros de même! Il ne se passe plus une semaine sans qu'un chien attaque un humain ou un autre animal. C'est pathétique. À partir du bouleversant témoignage de la dame déchiquetée par des crocs malins jusqu'à celui de la dame qui a voulu protéger son petit chien d'une attaque d'un plus gros chien avec, au final, un petit chien presque mort et une dame dont a dû amputer un bout de doigt...
Et je me repasse les trois lignes du texte de la chanson de France D'Amour en boucle.

Un animal, ça demeure un animal. L'animal, par définition, a des instincts, des pulsions, qui sont inscrits au plus profond de son ADN.

Il n'y a pas si longtemps, au Québec, que les chats sont devenus de gentils bibelots de maison. Leur utilité était, il a quelques générations seulement, bien plus grande que de servir d'animal de compagnie. On se servait de l'ADN du chat pour chasser la vermine autour des bâtiments où les humains demeuraient.
Et le chat est un chasseur assez fabuleux.

Un ami tanzanien me confiait, il y a plusieurs décennies, que le chat faisait une remarquable job à chasser les serpents autour des maisons.
Chats ou chiens, c'est pareil. Au sens où l'ADN qui les identifie est celui d'un animal et non pas d'un pseudo-humain qu'on programme tellement bien qu'il ne reviendra jamais à un instinct plus basique. Je précise ici que j'aime beaucoup les chiens et les chats. Et je crois qu'il peut être heureux d'en faire entrer un dans la maison. J'ai souvent pu constater les bienfaits de la zoothérapie et j'adhère au principe.
Même que ça fait partie du piège!

L'animal si gentil, si doux, si agréablement accompagnateur, cet animal-là remplace souvent l'humain dans l'entourage des gens. Il pallie une solitude grandissante. Plusieurs disent que leur animal est leur « enfant ».

Ouin...
Mon point est le suivant.
Décider d'entrer un animal, petit ou grand, dans nos vies quotidiennes, c'est accepter la responsabilité sociale qui vient avec. Il est important de ne jamais oublier que l'animal demeurera un animal et qu'à tout moment, il peut répondre à des instincts, aussi profondément enfouis soient-ils.
« C'est la première fois qu'il mord quelqu'un de même! »
Ben, j'espère que c'est la première fois!

Cette phrase traduit la surprise et le désarroi du maître. Mais ça ne répare rien pour la victime.
Tout cela ramène la vieille histoire de la grenouille et du scorpion. Juste au cas, la revoici :
Un scorpion désireux de traverser un étang décide de contourner son incapacité à le faire sans se noyer et demande à la grenouille s'il peut embarquer sur son dos pour traverser.

« Ben là... non! Tu vas me piquer et je vais mourir! »

« Ben non, répond le scorpion. Je serais bien épais de le faire, on se noierait tous les deux! »

« Ouin, vu de même. Embarque! »
Au milieu de l'étang, le scorpion pique la grenouille. Avant de couler, elle s'écrie « Qu'est-ce que t'as fait? On va mourir tous les deux !!! »

« Je sais. Mais qu'est-ce que tu veux que je te dise... je suis un scorpion... »

On peut demander au gouvernement d'agir, mais au départ, il appartient à chaque propriétaire d'animal de s'assurer, en tout temps, que l'entourage est en sécurité.
Et il ne faut jamais oublier qu'un animal, au départ, c'est un animal...

Clin d'œil de la semaine
De garde ou de compagnie, l'animal peut avoir du chien de temps en temps...

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Jeux, comme dans jouer

Lundi le 13 mars 2023      
Jeux, comme dans jouer
La place de l’insulte et l’injure

Lundi le 27 mars 2023      
La place de l’insulte et l’injure
L’initiation

Lundi le 6 mars 2023      
L’initiation
NOS RECOMMANDATIONS
L’Usine-école Siboire a été inaugurée à l’Université de Sherbrooke

Vendredi le 24 mars 2023      
L’Usine-école Siboire a été inaugurée à l’Université de Sherbrooke
Plus d’un million $ pour mettre en valeur les paysages de Memphrémagog

Mardi le 28 mars 2023      
Plus d’un million $ pour mettre en valeur les paysages de Memphrémagog
Saisie de 4633 cigarettes de contrebande à Magog

Vendredi le 24 mars 2023      
Saisie de 4633 cigarettes de contrebande à Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Lundi, 27 mars 2023
La place de l’insulte et l’injure

MRC de Coaticook : plus d'un million $ pour le transport adapté et collectif Par Julie Meese Mercredi, 22 mars 2023
MRC de Coaticook : plus d'un million $ pour le transport adapté et collectif
Les dernières Nouvelles de GOLF en ESTRIE avec Gilles Péloquin Par Gilles Péloquin Mardi, 28 mars 2023
Les dernières Nouvelles de GOLF en ESTRIE avec Gilles Péloquin
100,000 dollars pour 2 pavillons au Parc Jacques Cartier Lundi, 27 mars 2023
100,000 dollars pour 2 pavillons au Parc Jacques Cartier
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous