Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

Ensemble pour vrai...

 Imprimer   Envoyer 

C'est Noël. Enfin, presque.

Chaque année, c'est la même chose. Quand décembre se pointe le bout du nez, je me surprends à réaliser que Noël s'en vient.

Pour moi, c'est la fête importante de l'année. Pas au sens religieux, mais au sens de la culture qui l'entoure. Pas celle des achats de cadeaux, je vous rassure.

Ce que j'aime de Noël, c'est cette culture qui entretient et rend incontournables les rencontres en famille. Et entre amis. Dans notre monde fou, on s'oblige à s'arrêter un peu.

Être ensemble. C'est ça, Noël. Être ensemble.

Mais être ensemble, c'est aussi un grand défi.

Un défi dont le niveau de difficulté monte et monte. Et plus l'utilisation des téléphones intelligents se propage, plus le défi est grand.

Être ensemble, c'est profiter du moment présent en se consacrant aux personnes autour. Ceux-là mêmes qui créent l'ensemble!

Mais la tentation est forte de regarder chaque fois que le téléphone vibre. Et on a tous le même réflexe : on jette juste un œil, en faisant semblant de suivre en même temps la conversation qui se déroule physiquement autour de soi. Mais on est plus là. Pas complètement, en tous les cas.

La chose me frappe de plus en plus.

Par souci d'efficacité, de performance, on se tient branchés, en permanence, sur tout notre réseau de contacts. Ça inclut le bureau, les amis, la famille, les sollicitations. Ça inclut tout le monde.

Et ça devient franchement ridicule.

Pour mon travail, j'ai à participer à des rencontres de groupe qu'on centralise à Québec. Des gens de partout dans la province y participent.

On se dit heureux de se revoir. Mais un témoin externe de nos rencontres nous dirait probablement : « C'est pathétique.... »

Avant la réunion, tout le monde a les doigts sur l'écran magique. On a, généralement, la décence de ne pas consulter la chose en pleine réunion (ce serait horrible, sinon...). À la pause, on consulte nos messages! Peut-être que le bureau a explosé dans la dernière heure! Reste le temps de dîner. Temps qu'on comprime pour pouvoir quitter la table pour consulter nos messages...

Finalement, si on prenait une photo, on pourrait constater qu'on est ensemble. Pour le reste, on ne l'est pas vraiment.

C'est pareil quand on est au resto. Ou ailleurs. Entretenir une conversation avec quelqu'un qui réagit à chaque vibration de sa machine à communiquer coupe la communication physique.

À vouloir être avec tout le monde en même temps, on n'est avec personne.

Être ensemble est un art qui se cultive. Et pour cultiver un jour, il faut semer. Semer, à gauche et à droite, des graines de ce message qui vante les mérites d'être vraiment ensemble, pourrait faire une différence.

Je nous souhaite qu'on soit ensemble pour célébrer les Fêtes!

Et je prends la résolution de semer, par mes façons d'agir et de me comporter, le concept d'être ensemble.

 

Clin d'œil de la semaine

« Oui, votre honneur, c'est ce que j'ai dit : on était ensemble, mais je n'étais pas là... »



  A LIRE AUSSI ...

Trump et Poilièvre : quand ça dépasse les anecdotes

Lundi le 6 mai 2024
Trump et Poilièvre : quand ça dépasse les anecdotes
Puissante candeur de la jonquille

Lundi le 13 mai 2024
Puissante candeur de la jonquille
Dans mes bagages, j’apporte…

Lundi le 22 avril 2024
Dans mes bagages, j’apporte…
NOS RECOMMANDATIONS
Les policiers de Sherbrooke enquêtent sur un incendie d'origine criminelle

Mardi le 14 mai 2024
Les policiers de Sherbrooke enquêtent sur un incendie d'origine criminelle
Un constat d’échec

Mercredi le 15 mai 2024
Un constat d’échec
Le Groupe Beaucage décroche l’or au  palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada

Mardi le 14 mai 2024
Le Groupe Beaucage décroche l’or au palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Lundi, 13 mai 2024
Puissante candeur de la jonquille

Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
Un partenariat radiophonique unique entre Sherbrooke et la France Par Julie Meese Mardi, 14 mai 2024
Un partenariat radiophonique unique entre Sherbrooke et la France
Grève possible à la Société de transport de Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 13 mai 2024
Grève possible à la Société de transport de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous