Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  EN ESTRIE / Actualité

Vicki-May Hamm sollicite un troisième mandat dans la continuité

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Le prochain programme électoral de Vicki-May Hamm misera sur quatre volets : la famille, l’environnement, le développement économique et la gouvernance.
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com
Mardi le 26 septembre 2017

Le 5 novembre prochain, la mairesse sortante de la Ville de Magog, Vicki-May Hamm, sollicitera un troisième mandat électoral. Présentement seule dans la course à la mairie, elle compte bien miser sur la continuité, et moins sur le changement pour les quatre prochaines années.

L'actuelle mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, est seule en lice au moment d'écrire ces lignes pour la course à la mairie. Celle qui sollicite un troisième mandat électoral a toujours eu une préférence pour un exercice sain de la démocratie.

« J'aime beaucoup l'exercice de la démocratie, confie-t-elle. J'aime beaucoup les débats d'idées, je trouve qu'une campagne électorale, ça sert à ça. Cela dit, plus la date approche, plus je me dis qu'il commence à être tard pour avoir de bons candidats. Ça se peut quand même que jusqu'au 7 octobre, j'aille de l'opposition. Je ne peux pas dire que j'ai une préférence. J'en ai une pour un exercice sain de la démocratie », indique-t-elle.

Le prochain programme électoral de Vicki-May Hamm misera sur quatre volets : la famille, l'environnement, le développement économique et la gouvernance. Bien que plusieurs changements aient eu lieu depuis les dernières années, la mairesse de Magog souhaite miser sur la continuité.

« Mon programme s'inscrit beaucoup dans la continuité, précise-t-elle. Quand je suis arrivée, j'ai fait beaucoup de changements. Ma priorité, c'est certain que ça demeure le développement économique. C'est encore une de mes grandes priorités. C'est comme si je me retrouve à mi-chemin de la réalisation de mes projets et de ce qu'on a réussi à mettre en place. Disons que les prochains quatre ans s'inscrivent beaucoup dans la continuité et moins dans le changement. Ça n'empêche pas qu'il y aura quand même de l'innovation. Même si je n'ai pas d'opposition, je vais quand même présenter mes engagements à la population », assure-t-elle.

Beaucoup de fierté et plusieurs bons coups

Depuis huit ans, la mairesse a réalisé plusieurs coups dont elle est bien fière. En effet, son équipe et elle ont pris entre autres le pari de diversifier l'économie de Magog.

« Je suis fière de plusieurs coups, avoue-t-elle. Je dirais notamment celui de Magog Technopole. Quand on a pris le pari de diversifier l'économie de Magog, ce n'était pas gagné d'avance de prendre un virage comme ça. Aujourd'hui, on compte 50 entreprises et 300 emplois. Cette organisation a le vent dans les voiles. On est un exemple cité au même titre que Shawinigan et auprès du gouvernement du Québec comme modèle à suivre pour le développement économique régional. On a tout fait ça seul lorsqu'il y avait des coupures du gouvernement en développement économique. C'est une de mes grandes fiertés », admet-elle.

« Je suis fière aussi de notre façon de travailler qui a grandement changé, poursuite la mairesse de Magog. C'est beaucoup plus transparent et les citoyens sont davantage une partie prenante des décisions. Il y a eu beaucoup de consultations publiques et des comités sur lesquels on a invité les citoyens. Il y a eu un changement de culture profond. Les finances de la Ville sont aussi une fierté. On se développe et on investit beaucoup. On a plusieurs chantiers et malgré ça, on arrive à maintenir la hausse de taxe autour de l'inflation. Ça demandait beaucoup de rigueur. En huit ans, on a fait beaucoup de choses. »

Parmi tous ses projets annoncés, Vicki-May Hamm aurait bien aimé mettre à terme plusieurs d'entre eux. « J'ai annoncé plusieurs projets, et dans certains cas, j'aurais aimé en voir plus avancer comme entre autres le dossier du centre-ville, note-t-elle. Ça me déçoit de ne pas être rendue plus loin et de retarder les travaux. Parmi les autres dossiers que j'aurais aimé réaliser, il y a la conversion de la Dominion Textile et la mise en place d'une plateforme citoyenne pour être encore plus en contact avec les citoyens. »

« Il y a plusieurs projets qui sont sur le point d'éclore et je veux être là pour finir ce que j'ai commencé », conclut-elle.


  A LIRE AUSSI ...

34,3 millions pour soutenir l’industrie touristique de l’Estrie

Mardi le 30 avril 2024
34,3 millions pour soutenir l’industrie touristique de l’Estrie
Petits bonheurs : un festival dédié aux poupons et aux jeunes enfants

Mardi le 9 avril 2024
Petits bonheurs : un festival dédié aux poupons et aux jeunes enfants
Le monde de Disney…

Mercredi le 10 avril 2024
Le monde de Disney…
NOS RECOMMANDATIONS
Arrestations pour vol de véhicule à Sherbrooke

Vendredi le 24 mai 2024
Arrestations pour vol de véhicule à Sherbrooke
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke

Jeudi le 23 mai 2024
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Lundi, 27 mai 2024
L’inspiration

Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans Par Julie Meese Mardi, 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke Par Julie Meese Mercredi, 22 mai 2024
Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke Par Julie Meese Jeudi, 23 mai 2024
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous