Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / La parole est aux ados!

Les cactus, des êtres emplis de sagesse

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Cette chronique signée par Laura conclut cette première saison des chroniques La parole est aux ados, qui sera de retour à la rentrée des classes. Pour sa part, Laura qui entame le cégep en septembre, sera de retour avec de nouvelles chroniques pour la rentrée!
Laura Basque Par Laura Basque
Vendredi le 7 juillet 2017

Je me suis acheté un cactus et, naturellement, mes parents m'en ont acheté deux de plus (un cadeau de graduation). Moi qui n'est même pas capable de faire survivre la plus tenace plante araignée, je me suis dit que peut-être que je réussirais mieux aux cactus.

Jusqu'à présent, ils me semblent bien aller. Je les ai installés devant une fenêtre au sous-sol, en espérant qu'il y ait assez de lumière. Maintenant, je cherche l'aquarium rond qu'on a utilisé pour le poisson rouge quand j'avais deux ans. Il ferait un beau terrarium, mais il est introuvable.

Ça m'a fait réfléchir un peu sur la patience. Un cactus, c'est lent à grossir, ça ne bouge pas, c'est avachi au soleil toute la journée, ça boit tranquillement l'eau du pot et ça ne s'en fait pas quand il n'en reste plus. Nous les humains, on vit dans notre monde de fast fashion, fast food, la technologie qui nous rend tout plus vite et plus accessible, comme d'écrire dans son agenda, comme d'appeler un ami, comme trouver un restaurant pas cher dans un rayon de dix kilomètres.

On court chercher les enfants à l'école, à la garderie, on fait l'épicerie entre deux rencontres au bureau, les réunions tard le soir et les cours de spinning pour rester en forme. C'est difficile de prendre son temps. On ne profite jamais assez du soleil et des moments de répit.

Il faut parfois prendre le temps de méditer. Relaxer. Dix minutes assis à ne rien faire, à se concentrer sur sa respiration. Se libérer de la technologie. J'ai passé quelques mois cet hiver à ne plus posséder aucun appareil électronique, et même si c'était devenu compliqué de répondre à mes messages (l'ordinateur familial n'est plus neuf), ça m'a fait du bien. J'étais purgée d'une partie de moi que je ne reconnaissais plus.

Méditer dans son lit le matin, c'est bien, mais on peut en faire encore plus. Marcher dans la forêt jusqu'à trouver un endroit confortable et y réfléchir, gravir une montagne et s'assoir au sommet pour contempler l'horizon, voyager seul, avec un sac à dos, pour être libre de la pression et respirer.

C'est ça, vivre comme un cactus. Ce n'est pas de mener une vie de pacha et de se concentrer uniquement sur soi, c'est de prendre le temps d'avoir du temps pour soi. Après ça, on peut reprendre la routine, mais la paix sera revenue. Oui, c'est un peu quétaine, mais tellement apaisant.

Surtout, l'essentiel, c'est d'être seul. Oui, même si c'est terrifiant d'aller manger au restaurant seul, même si depuis la petite enfance, tu amènes tes ami(e)s jusqu'à la salle de bain avec toi, on doit parfois être seul pour mieux respirer. Être zen.

Et en passant, est-ce que quelqu'un sait combien de fois par année c'est respectable d'arroser un cactus?


  A LIRE AUSSI ...

BioIntelligence Technologies reçoit 5 millions pour accélérer sa croissance en Amérique et en Europe

Mardi le 23 avril 2024
BioIntelligence Technologies reçoit 5 millions pour accélérer sa croissance en Amérique et en Europe
RETROUVÉE - Une adolescente de 16 ans est disparue à Sherbrooke

Lundi le 22 avril 2024
RETROUVÉE - Une adolescente de 16 ans est disparue à Sherbrooke
Baisse de l’achalandage marquée dans les commerces autour de l’échangeur Darche

Jeudi le 18 avril 2024
Baisse de l’achalandage marquée dans les commerces autour de l’échangeur Darche
NOS RECOMMANDATIONS
Zone de guerre

Mercredi le 17 avril 2024
Zone de guerre
Des méfaits ont été causés à l'école Carillon de Sherbrooke

Lundi le 22 avril 2024
Des méfaits ont été causés à l'école Carillon de Sherbrooke
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec

Mercredi le 17 avril 2024
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 24 avril 2024
Les maudits gauchistes

François Fouquet
Lundi, 22 avril 2024
Dans mes bagages, j’apporte…

Jasons Théââââââtre
Jeudi, 18 avril 2024
Le trac du printemps… des Ateliers-théâtre

inscription infolettre 600
Une entrepreneure de Magog part en VR pendant quatre mois avec ses deux enfants Par Julie Meese Mardi, 16 avril 2024
Une entrepreneure de Magog part en VR pendant quatre mois avec ses deux enfants
Baisse de l’achalandage marquée dans les commerces autour de l’échangeur Darche Par Julie Meese Jeudi, 18 avril 2024
Baisse de l’achalandage marquée dans les commerces autour de l’échangeur Darche
RETROUVÉE - Une adolescente de 16 ans est disparue à Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 22 avril 2024
RETROUVÉE - Une adolescente de 16 ans est disparue à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous