Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  FAMILLE / Parents 101

Risques calculés

 Imprimer   Envoyer 
Bedon & bout'chou Par Bedon & bout'chou
Vendredi le 15 juillet 2016

J'ai lu dans la dernière édition du magazine Planète F que la nouvelle tendance est à la construction de structures de jeu non pas dangereuses, mais disons un peu plus intrépides. Étonnant non?

La philosophie derrière ce mouvement est d'offrir des espaces de jeu qui favorisent la prise de décisions en fonction de risques calculés. Ouch! Est-ce que je veux vraiment que mon enfant prenne des risques en allant jouer au parc?

Bon, on se calme un peu là. Il ne s'agit pas ici de gravir la tour de Babel, mais bien de structures un peu plus hautes et de surfaces qui ne sont pas nécessairement plates et uniformes. Cela vous insécurise? Je vous comprends, car cette tendance vient heurter le devoir de protection des parents envers leurs enfants. Un devoir dont certains abusent jusqu'à la surprotection.

Je vous pose la question : êtes-vous prêt à ce que votre enfant prenne des risques? La majorité d'entre vous me répondront probablement oui. Jusqu'à une certaine limite et dans un cadre contrôlé, où sa sécurité n'est pas remise en question. Bien évidemment.

Toute cette question quant aux structures de jeu me ramène d'ailleurs à l'approche développée en 1946 par la pédiatre hongroise Emmi Pikler qui soutient qu'observer son enfant sans intervenir serait la meilleure façon de favoriser son développement.

La motricité libre : observer plus, intervenir moins

La motricité libre consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés de bébé et du jeune enfant. L'enfant devient le moteur de son propre développement dont lui seul dicte le rythme, en fonction de ses intérêts et de ses capacités. Selon Emmi Pikler, c'est en expérimentant que l'enfant intègre le mieux les apprentissages. Tiens, tiens!!

Dans les vidéos et films qui présentent les principes de la motricité libre, on voit des enfants qui expérimentent, qui explorent des structures de motricité sous la surveillance des parents, mais sans intervention physique de ceux-ci. L'une de ces structures impliquait d'ailleurs la montée d'une échelle et les risques calculés de chute (sur matelas) étaient bien présents.

Retour à la case départ. Et si les parents étaient trop protecteurs de leurs enfants? C'est d'ailleurs l'avis de la psychiatre Shimi Kang, chercheure reconnue de l'Université de Harvard et auteure du livre « The Dolphin Parent ». Selon elle, les parents doivent laisser plus de liberté à leurs enfants lorsqu'ils jouent à l'extérieur afin de valoriser leur confiance, leur estime de soi et leur capacité de jugement.

Bon faut se faire à l'idée. Même bébé, vient un moment où il faut laisser aller et faire confiance. On ne peut empêcher un enfant de tomber. C'est en expérimentant qu'il apprend et progresse dans son développement. La responsabilité des parents est de s'assurer que l'environnement dans lequel évolue son enfant est sécuritaire.

Ceci étant dit, à votre prochaine visite au parc, laisserez-vous votre petit intrépide grimper la structure de jeu ou bien serez-vous tenter de l'en empêcher?


  A LIRE AUSSI ...

Une nouvelle halte pour les véhicules récréatifs à Magog

Jeudi le 23 mai 2024
Une nouvelle halte pour les véhicules récréatifs à Magog
Rien de plus important… que le cellulaire

Mardi le 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire
Faillite personnelle : Protégez vos biens

Mercredi le 22 mai 2024
Faillite personnelle : Protégez vos biens
NOS RECOMMANDATIONS
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke

Jeudi le 16 mai 2024
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail

Vendredi le 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

François Fouquet
Mardi, 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire

inscription infolettre 600
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail Par Daniel Campeau Vendredi, 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke Par Julie Meese Jeudi, 16 mai 2024
Deux perquisitions sur les rues Alexandre et Léonard à Sherbrooke
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc Par Daniel Campeau Jeudi, 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous