Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / La parole est aux ados!

Génération changement

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Que je sois d’accord avec leurs allégeances ou non, pour la première fois de ma vie, je voyais les jeunes qui ont grandi devant mes yeux, mes grands frères et mes grandes soeurs, mettre leur pied à terre et demander justice, pour eux et pour moi. - Rosemarie Lacroix
Rosemarie Lacroix Par Rosemarie Lacroix
Vendredi le 5 octobre 2018

« C'est 74 députés de la CAQ qui vont former notre nouveau gouvernement, fortement majoritaire. C'est la beauté de la démocratie». Plusieurs ont été surpris par ces mots proclamés par Patrice Roy lundi soir, qui ont confirmé le destin de la province pour les quatre années à venir.

Certains ont été frappés par un sentiment familier, semblable à celui qui les avait chatouillés lors de la victoire des libéraux quatre ans plus tôt. D'autres, qui aspiraient à un vent de changement plus drastique, se sont retrouvés complètement déboussolés. Parmi les nombreux téléspectateurs de la soirée électorale se trouvaient de jeunes Sherbrookois qui s'étaient présentés au scrutin pour la première fois de leur vie l'après-midi même, la tête pleine de convictions et la voix pleine d'intentions. Quelques heures plus tard, les résultats ont prouvé qu'ils sont l'image du changement et qu'ils pourront changer leur monde, petit à petit.

Ce n'est plus un secret, je suis une grande adepte de ma génération et de notre envie urgente pour l'évolution. Parfois, quand même, je doute que le nombre de jeunes idéalistes ne suffisent pour réellement créer un impact, noyés dans cette mer d'amateurs de Fortnite. Toutefois, ces derniers mois, il semble que toute la jeunesse québécoise se soit réveillée et qu'elle ait décidé de réveiller avec elle le reste de la province. Depuis le mois d'août, les réseaux sociaux débordent de messages politiques en faveur de Québec Solidaire, de débats enflammés à propos de l'environnement et de messages touchants qui réclament un meilleur monde pour nous tous.

Que je sois d'accord avec leurs allégeances ou non, pour la première fois de ma vie, je voyais les jeunes qui ont grandi devant mes yeux, mes grands frères et mes grandes soeurs, mettre leur pied à terre et demander justice, pour eux et pour moi. Dire que je suis fière serait une litote, car je doute avoir assez de mots dans mon vocabulaire pour les remercier. Les remercier de prouver à nos aïeux que nous sommes composés de bien plus que notre fainéantise, les remercier de se tenir debout, même devant ce mur déconcertant d'idées éparpillées, mais surtout les remercier d'utiliser la voix qu'ils ont reçue lors de leur 18e anniversaire. Tant de problèmes peuvent être évités tout simplement en se présentant au scrutin et la prochaine génération de Sherbrooke l'a bien compris.

Bien sûr, il reste encore beaucoup de chemin à faire et beaucoup de défis à surmonter avant que tous les jeunes se lèvent et, surtout, avant que tous les jeunes soient écoutés. Ce dont il faut se souvenir, c'est que les allégeances politiques sont dérisoires. Que le Québec souhaite élire le parti Conservateur ou pour le parti Vert a peu d'importance. La clé, c'est tout simplement de voter.

Rosemarie Lacroix, La parole est aux ados


  A LIRE AUSSI ...

Disparition de Francis Houde : la Sûreté du Québec demande l’aide de la population

Lundi le 22 avril 2024
Disparition de Francis Houde : la Sûreté du Québec demande l’aide de la population
Éclipse solaire 2024 : un succès pour l'industrie touristique de l’Estrie

Vendredi le 19 avril 2024
Éclipse solaire 2024 : un succès pour l'industrie touristique de l’Estrie
Zone de guerre

Mercredi le 17 avril 2024
Zone de guerre
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec

Mercredi le 17 avril 2024
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Lundi, 22 avril 2024
Dans mes bagages, j’apporte…

Jasons Théââââââtre
Jeudi, 18 avril 2024
Le trac du printemps… des Ateliers-théâtre

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre

inscription infolettre 600
Une dame blessée et quatre chiens décédés dans un incendie à Sherbrooke Par Daniel Campeau Lundi, 15 avril 2024
Une dame blessée et quatre chiens décédés dans un incendie à Sherbrooke
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 15 avril 2024
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke
Zone de guerre Par Daniel Nadeau Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous