Bingo_Sherbrooke
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  ARTS & CULTURE / En vedette

Le Musée Beaulne de Coaticook présente "Écoute ce que tu vois"

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Campeau Par Daniel Campeau
redaction@estrieplus.com
Lundi le 31 janvier 2022      

Du 30 janvier au 6 mars 2022 le Musée Beaulne de Coaticook a le plaisir de présenter l'exposition Écoute ce que tu vois! de l'artiste Nathalie Migneault native de Baie-Comeau.

Écoute ce que tu vois! Est une exposition conceptuelle mise en scène afin de discourir sur les mécanismes inusités de la communication, les silences d'un dialogue y sont plus précisément décortiqués. C'est le résultat d'une analyse critique des facteurs déterminants dans la pratique artistique de Nathalie Migneault qui prend racine dans le besoin de comprendre et d'être comprise. Elle estime que l'enchaînement sonore du langage ne suffît pas à bien se faire comprendre. Sa quête s'inspire de sa correspondance qui s'échelonne sur une période de plus de vingt ans avec sa grand-mère malentendante. Nathalie Migneault. "De façon générale, nous sommes influencés par notre héritage. Nos pensées se fondent dans un fracas où les mots et le temps s'entrechoquent et se confondent avant de s'ordonner en un message correspondant le plus à ce qui nous définit."

L'artiste présente sa quête vibroacoustique.

Le corpus de l'exposition regroupe trois parties.

D'une part, huit à douze tableaux en panneau de bois de format identique soit de 61 x 61 cm seront accrochés au mur. D'autre part, au centre de la salle, entouré des œuvres au mur, trois assemblages présentés tels des sculptures. Deux installations complètent le tout, chacune d'elles présentée dans son propre espace bonifiant ainsi l'expérience de l'observateur. L'ensemble de cette disposition permettra aux visiteurs d'apprécier les éléments qui composent la démarche de la création.

Native de Baie-Comeau, Nathalie Migneault quitte la Côte-Nord du Québec en 1991 pour parcourir le Canada et découvrir d'autres contrées. De retour au Québec en 2002, elle s'établit sur la Rive-Sud de Montréal. Malgré ses nombreux déplacements, ses pinceaux et ses tubes de pigment l'ont toujours suivie. Sa curiosité intellectuelle l'amène à poursuivre une formation technique jusqu'à l'obtention d'un baccalauréat en Beaux-Arts en 2016. Elle a réalisé de nombreuses expositions solos et participé à plusieurs événements collectifs. «Comme le coup de foudre amoureux pulvérise les clichés, l'inspiration réveille les sens et la mémoire d'une autre dimension.»

L'inspiration prend racine aux vertiges de l'abandon vers le sommeil. Les idées sont regroupées, classées ou chassées. Tel un vagabond, en attente du repos. Recourant aux formes qui me sont familières, leur symbolique transcende l'œuvre. Des traces d'écriture, de graffiti, appliqués à l'encre noire, font écho à l'entretien d'écrits que l'on s'adresse à soi. Et bien entendu, l'intention de rendre le coup de pinceau accidentel.

" Par ma pratique, j'explore l'intersection entre l'utilisation de formes figuratives dans une représentation abstraite du langage qui demeure silencieux et l'extravagance du corps qui s'acharne à discourir. Pour moi la peinture dépasse l'expérience strictement visuelle. " Elle aspire à l'expérience globale et fait appel à tous les sens.  L'ouïe me pose plus sérieusement problème, car la peinture est en soi silencieuse. "Mon expérience personnelle me pousse à vouloir faire du bruit en peinture, à défier les limites de la peinture par la peinture.  J'aspire, par la théâtralité de mon art, de rendre visible l'audible.  La solitude inquiétante du message non entendu me pousse à contrer l'isolement et à vaincre l'oppression par une vitalité authentique et sans concession.  L'art appelle la question et je poursuis vivement mon questionnement."

Le public est cordialement invité à visiter la quête vibroacoustique de l'artiste Nathalie Migneault du 30 janvier au 6 mars 2022.


Granada_23fev-10mars
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

Secondaire en spectacle Estrie – Une première finale remarquable pour les élèves de l'école Mitchell-Montcalm

Vendredi le 3 février 2023      
Secondaire en spectacle Estrie – Une première finale remarquable pour les élèves de l'école Mitchell-Montcalm
La programmation hiver-printemps de la Maison Merry est lancée

Jeudi le 2 février 2023      
La programmation hiver-printemps de la Maison Merry est lancée
500e chronique de Daniel Nadeau pour EstriePlus

Vendredi le 27 janvier 2023      
500e chronique de Daniel Nadeau pour EstriePlus
Coop_funeraire_estrie
NOS RECOMMANDATIONS
100e don de plasma d’un Sherbrookois

Mercredi le 1 février 2023      
100e don de plasma d’un Sherbrookois
Droit des affaires : la nouvelle transparence au registre des entreprises du Québec

Jeudi le 2 février 2023      
Droit des affaires : la nouvelle transparence au registre des entreprises du Québec
Stéphane Julien un entraîneur sur son "X" avec le Phoenix

Vendredi le 3 février 2023      
Stéphane Julien un entraîneur sur son "X" avec le Phoenix
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Immeuble Saphire
 
François Fouquet
Lundi, 6 février 2023
Le convoi de la quoi, déjà?

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 février 2023
Esclandres inutiles !

Campus_Modulo
MRC Val Saint-François : valoriser le français auprès des nouveaux arrivants Par Julie Meese Lundi, 30 janvier 2023
MRC Val Saint-François : valoriser le français auprès des nouveaux arrivants
Les séries quart de finale débutent dans la Ligue Régionale de Hockey Par Daniel Campeau Mercredi, 1 février 2023
Les séries quart de finale débutent dans la Ligue Régionale de Hockey
Fermeture du pont Saint-François du 7 février au moins jusqu’en septembre Par Julie Meese Mardi, 31 janvier 2023
Fermeture du pont Saint-François du 7 février au moins jusqu’en septembre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous