Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires & juridique

La Ville veut protéger deux joyaux du patrimoine sherbrookois

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Patrimoine Québec
Julie Meese Par Julie Meese
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 22 février 2023

La Ville de Sherbrooke veut protéger le Théâtre Granada ainsi que le site formé du parc du Bois- Beckett et du domaine Hale-Rogeau, dont la valeur est considérée comme étant exceptionnelle. 

«Notre patrimoine, il faut en prendre soin!»

- Geneviève La Roche, présidente de la Commission de l'aménagement du  territoire. 

Théâtre Granada

Une demande de classement (avec aire de protection) en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel (LPC) sera présentée au ministère de la Culture et des Communications du Québec, le plus haut degré de reconnaissance et de protection du patrimoine au niveau provincial.
La Ville entreprendra également les démarches pour accorder au Théâtre le statut d'immeuble patrimonial cité en vertu de la LPC, permettant à la Ville d'encadrer les modalités de sa protection.

Le Théâtre Granada a été construit en 1928 sous la supervision de l'architecte Daniel J. Crighton et du décorateur Emmanuel Briffa. Son architecture hispanisante intérieure et extérieure est dans un état d'intégrité remarquable.

« Le Théâtre Granada est un symbole sherbrookois fort que nous devons protéger et promouvoir davantage. C'est pourquoi nous demandons qu'il obtienne le statut d'immeuble patrimonial cité auprès du gouvernement du Québec. Ça facilitera sa reconnaissance et ça donnera du poids aux demandes d'investissements qui viendront pour entretenir ce lieu exceptionnel!»- Évelyne Beaudin, mairesse de Sherbrooke 

Parc du Bois-Beckett et domaine Hale-Rogeau

La Ville entreprendra les démarches pour accorder au parc du Bois- Beckett et au domaine Hale-Rogeau le statut de site patrimonial cité en vertu de la LPC, permettant à la Ville d'assurer sa préservation et sa mise en valeur.
Ce lieu se démarque par son aménagement paysager, qui évoque celui d'origine, et sa biodiversité exceptionnelle, notamment une forêt très ancienne. Il rappelle également les délimitations cantonales d'origine et constitue un témoin de la présence de grandes fermes au cœur de la Ville.
Il est également associé à des familles notoires ayant marqué l'histoire de Sherbrooke.
Le futur site patrimonial comprend, en outre, l'ancienne résidence d'Edward Hale, construite en 1834, la plus ancienne résidence connue à Sherbrooke.

Pour Évelyne Beaudin, la récente acquisition de la ferme Rogeau a été un pas significatif pour l'avenir du parc du Bois-Beckett :

«(...) C'était la pièce du casse-tête qui manquait pour pleinement valoriser [ce parc]. » 

La mairesse de Sherbrooke souligne l'attachement des gens envers ces deux endroits et les positions qu'ils occupent dans le paysage de la ville : 

 «Le Théâtre Granada et le parc du Bois-Beckett sont des emblèmes sherbrookois auxquels la population est très attachée, et avec raison. Non seulement ils font rayonner Sherbrooke, mais ils contribuent grandement à la qualité de nos milieux de vie culturels et naturels.» 

Modifications dans les règlements 

Après avoir travaillé sur un inventaire architectural et patrimonial exhaustif, la Commission de l'aménagement du  territoire travaille, maintenant, à modifier leur règlement de démolition ainsi que leur règlement sur l'entretien et l'occupation des bâtiments afin qu'elle se donne davantage de leviers pour préserver la richesse du patrimoine, explique Geneviève La Roche.

« Je suis très heureuse que la Ville poursuive ses démarches pour obtenir davantage de protection et de reconnaissance pour ces deux lieux d'importance. » - Geneviève La Roche

 

 

 

 


  A LIRE AUSSI ...

Diesel livré par erreur à Compton : le dépanneur n'est aucunement responsable

Mardi le 7 mai 2024
Diesel livré par erreur à Compton : le dépanneur n'est aucunement responsable
Le Groupe Beaucage décroche l’or au  palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada

Mardi le 14 mai 2024
Le Groupe Beaucage décroche l’or au palmarès des Sociétés les mieux gérées au Canada
NOS RECOMMANDATIONS
Un partenariat radiophonique unique entre Sherbrooke et la France

Mardi le 14 mai 2024
Un partenariat radiophonique unique entre Sherbrooke et la France
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc

Jeudi le 16 mai 2024
Le corps retrouvé à Drummondville est bien celui de la résidente de Windsor, Christine Leblanc
Un constat d’échec

Mercredi le 15 mai 2024
Un constat d’échec
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
inscription infolettre 600
Un constat d’échec Par Daniel Nadeau Mercredi, 15 mai 2024
Un constat d’échec
Un partenariat radiophonique unique entre Sherbrooke et la France Par Julie Meese Mardi, 14 mai 2024
Un partenariat radiophonique unique entre Sherbrooke et la France
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail Par Daniel Campeau Vendredi, 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous