Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  EN ESTRIE / Actualité

La lutte à la moule zébrée se poursuit à la MRC de Memphrémagog

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Photo fournie
Mardi le 22 juin 2021

Toujours épargnés par une contamination de la moule zébrée au sein du lac Massawippi, la MRC de Memphrémagog, les cinq municipalités riveraines du plan d'eau et Bleu Massawippi s'unissent pour poursuivre cette lutte.

Pour ce faire, la MRC injecte une somme de 10 000 $ au sein du projet Escouade Terre-Eau (ÉTÉ) de Bleu Massawippi par le biais du volet environnement du Fonds régions et ruralité (FRR). Pour leur part, les cinq municipalités investiront 1000 $ chacune. Cette démarche est entreprise en raison du nombre grandissant de plaisanciers présents sur le lac au cours de l'été dernier. Ces derniers ignorent toutefois les dangers de contamination que leur embarcation représente.

« Nous nous sommes vite rendu compte que malgré les efforts que nous faisions aux débarcadères officiels, la situation était hors contrôle, il fallait trouver et financer une solution » explique le président de Bleu Massawippi, Patrick Fréchette.

Projet ÉTÉAinsi, le projet ÉTÉ s'attaquera exclusivement à la sensibilisation des personnes qui se rendent sur le lac sans avoir de certificat de lavage, dans des parcs, des lieux publics non surveillés, des plages de baignade, la rivière Tomifobia ou la rivière Massawippi. Depuis le 19 juin, ce sont deux patrouilleurs qui s'affairent à passer le message chaque jour aux endroits les plus fréquentés afin que les gens se dirigent vers les stations de lavage. D'ailleurs, ils sont secondés par la Patrouille Bleu.

Ce sont 25 sites qui ont été ciblés, dont 8 qui sont jugés très problématiques. À la fin du projet, les données, les conclusions et les recommandations seront transmises aux six partenaires municipaux afin de conclure si cette initiative demeure.

« Nous sommes heureux de collaborer avec Bleu Massawippi dans ce projet. La prolifération des espèces envahissantes occasionne plusieurs problématiques, notamment en lien avec notre prise d'eau potable qui se situe dans Lac Massawippi. Il est de notre devoir de nous assurer du respect des normes et directives établies afin de prévenir cette situation », mentionne le maire de North Hatley, Michael Page.

Un lac vulnérable

Selon Bleu Massawippi, une éventuelle contamination de la moule zébrée serait catastrophique pour le lac Massawippi, notamment en raison de sa vulnérabilité comparativement aux autres lacs et rivières contaminées de la région. 

« C'est un miracle que nous soyons toujours épargnés et la menace est si proche, que seule la concertation et la solidarité pourront nous permettre de gagner, année après année, cette lutte qui ne finira jamais », souligne la directrice générale de l'organisme, Michèle Gérin.

Projet ÉTÉPour éviter cela, le projet ÉTÉ mise sur la mobilisation et sur la responsabilité citoyenne, ce qui rejoint l'un des objectifs fondamentaux du FRR.

« Le projet ÉTÉ cadrait avec les objectifs du fonds et de ce nouveau volet, puisqu'il permet de sensibiliser la population à un enjeu de taille : la protection de nos lacs. Le projet contribuera également à l'atteinte des objectifs du Plan d'action en environnement de la MRC, qui est très heureuse de constater l'implication de partenaires pour l'aider à y arriver », indique Jacques Demers, préfet de la MRC de Memphrémagog.

Répercussion écologique de la moule zébrée

Selon les informations du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, la moule zébrée est un petit mollusque bivalve d'eau douce, une espèce exotique envahissante très prolifique qui entraîne des répercussions écologiques. Elle peut notamment encrasser les embarcations et les endommager, ainsi qu'obstruer les différents types de systèmes hydrauliques. De plus, une fois qu'elle s'est implantée dans un milieu, il est pratiquement impossible de la déloger.

Les coûts liés à son contrôle représentent des millions de dollars annuellement. La prévention est ainsi cruciale puisque les investissements octroyés seront importants en cas de contamination. Les interventions de contrôle sont nécessaires pour minimiser les impacts, soutient le ministère.  



  A LIRE AUSSI ...

L'agresseur sexuel des toilettes du Carrefour de l'Estrie est toujours recherché

Mardi le 19 mars 2024
L'agresseur sexuel des toilettes du Carrefour de l'Estrie est toujours recherché
Une somme record pour le Souper gastronomique de la Fondation du CHUS

Jeudi le 11 avril 2024
Une somme record pour le Souper gastronomique de la Fondation du CHUS
Patiner pour aider Moisson Estrie

Vendredi le 23 février 2024
Patiner pour aider Moisson Estrie
NOS RECOMMANDATIONS
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec

Mercredi le 17 avril 2024
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec
Une dame blessée et quatre chiens décédés dans un incendie à Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
Une dame blessée et quatre chiens décédés dans un incendie à Sherbrooke
Zone de guerre

Mercredi le 17 avril 2024
Zone de guerre
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Jasons Théââââââtre
Jeudi, 18 avril 2024
Le trac du printemps… des Ateliers-théâtre

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2024
La peur, l’agacement, l’émerveillement

Quatre arrestations rue Goodhue à Sherbrooke par le groupe Accès Cannabis Par Daniel Campeau Vendredi, 12 avril 2024
Quatre arrestations rue Goodhue à Sherbrooke par le groupe Accès Cannabis
Zone de guerre Par Daniel Nadeau Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 15 avril 2024
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous