Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

La confiance en grande crise

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 22 janvier 2024

La confiance.

Celle qu'on accorde à qui mieux mieux d'une main et qu'on refuse systématiquement de l'autre. 

Tout cela part d'un exemple somme toute anodin.

Samedi matin. Je dois répondre à une demande toute simple : télécharger une chanson disponible sur Youtube et la transformer en fichier de type mp3 pour la glisser sur une clé USB. Je comprends que j'ai besoin d'un petit logiciel de transition. Je fais la demande au sieur de Google de la façon suivante : « convertisseur sécuritaire de Youtube à Mp3 avis ». Je me dis qu'avec le mot "avis", je devrais avoir des sites sérieux qui recommanderont ceci plutôt que cela.

Vous me direz peut-être que ma demande était candide, voire naïve, mais bon. 

J'omets d'abord tous les sites commandités qui s'affichent en premier. Je tombe sur un site à l'allure presque journalistique. Je clique sur un lien que le site propose et voilà que mon écran s'anime de demandes d'adhésion, d'offres de logiciels pour bloquer les publicités, des antivirus, bref, exactement le type de site que je voulais éviter.

Un piège, quoi.

L'épisode est anodin, disais-je. J'ai finalement trouvé un petit outil en ligne et j'ai dépanné la personne qui en avait besoin.

Pas de quoi chroniquer là-dessus!

C'est que mes constats ne faisaient que débuter!

Le chemin que j'ai emprunté pour accéder à l'information dont j'avais besoin est le même que des millions de personnes empruntent pour s'informer quotidiennement sur tous les sujets. Et bien des sites ont toute l'apparence de quelque chose de crédible.

Comment trier le vrai du faux?

Mais ma journée n'était pas terminée! Une dame m'interpelle et en vient à me parler d'une situation médicale qu'elle traite par elle-même : « de toute façon, les docteurs sont des revendeurs des pharmaceutiques. Je préfère faire mes recherches et régler la situation par moi-même! »

Ouf...

 

Le principe me heurte : les convictions de la dame font qu'elle condamne tout le corps médical, mais elle est prête à croire n'importe qui sur le Web. Ses convictions sont inébranlables au point de ne pas voir que la sollicitation des pharmaceutiques (et tant d'autres!) est bien plus facile et vicieuse sur le Web!

En fin de journée, un autre élément m'attend au détour. Un coup d'œil au bulletin de nouvelles télévisé m'apprend qu'un autre conseil municipal est envahi par les citoyens qui manifestent contre les hausses de taxes foncières. Il n'y avait personne lors du dépôt du budget, mais plein de monde lors de la réception du compte de taxes.

Et une dame affirme : « je veux voir tous les livres moi-même. Je n'ai pas confiance! » 

Puis, au moment où je croyais ma journée complète, j'entends un homme affirmer que « Trump est le seul homme crédible en politique. Tous les autres sont pourris! » Je paraphrase un peu, mais l'esprit y est.

La confiance, c'est con ou quoi?

Pour moi, la confiance est nécessaire. Pas la confiance aveugle et niaise, mais la confiance en nos institutions. La confiance qui s'alimente du fait de mon implication minimale dans les processus.

La situation de notre société du chacun-pour-soi a tellement marqué nos vies qu'on se croit meilleur que tout. Meilleur que la nature, meilleur que les politiciens, meilleur que les professionnels.

Et le vrai piège est là, tendu. Il ne reste qu'à y mettre le pied : quand on se sent autonome au point de croire que rien ne peut vraiment nous arriver, qu'on n'a pas à s'abaisser à compter sur les autres, bien voilà qu'on s'isole et qu'on se met soi-même en situation de vulnérabilité. Une vulnérabilité qu'on confond avec l'invincibilité!

Dans le cycle de vie naturel, chaque espèce a son prédateur. Le prédateur est celui qui apporte une forme d'équilibre. Qui nous garde aux aguets.

L'humain a su se protéger de ses prédateurs.   

Mais la nature ayant horreur du vide, voilà que l'humain nourrit son propre prédateur : lui-même...

 

Clin d'œil de la semaine

On attribue à Gilles Vigneault une pensée que je paraphrase ici : les pluies, les marées, les vents et les tornades sont de merveilleux professeurs d'humilité.



  A LIRE AUSSI ...

Une simple photo. Ou inutile nostalgie?

Lundi le 5 février 2024
Une simple photo. Ou inutile nostalgie?
Quand l’égo se remet en question

Lundi le 19 février 2024
Quand l’égo se remet en question
Le superhéros

Lundi le 12 février 2024
Le superhéros
NOS RECOMMANDATIONS
Loto-Québec recherche le détenteur d’un billet gagnant en Estrie

Jeudi le 22 février 2024
Loto-Québec recherche le détenteur d’un billet gagnant en Estrie
Arrestation pour agression et pour vol à l'étalage à Sherbrooke

Lundi le 26 février 2024
Arrestation pour agression et pour vol à l'étalage à Sherbrooke
Des policiers de Sherbrooke sauvent la vie d’une personne en situation d’itinérance

Lundi le 26 février 2024
Des policiers de Sherbrooke sauvent la vie d’une personne en situation d’itinérance
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Geneviève Hébert Abbuelle 2023
 
François Fouquet
Lundi, 26 février 2024
Le train qui passe et celui qu’on manque

inscription infolettre 600
Loto-Québec recherche le détenteur d’un billet gagnant en Estrie Par Julie Meese Jeudi, 22 février 2024
Loto-Québec recherche le détenteur d’un billet gagnant en Estrie
Les finalistes du Gala Reconnaissance Estrie 2024 sont dévoilés ! Par Julie Meese Vendredi, 23 février 2024
Les finalistes du Gala Reconnaissance Estrie 2024 sont dévoilés !
Le Club de golf des Écossais ouvert un 27 février, du jamais vu en Estrie Par Daniel Campeau Mardi, 27 février 2024
Le Club de golf des Écossais ouvert un 27 février, du jamais vu en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous