Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

L’inspiration

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 27 mai 2024

Inspire. Expire.

La base de la vie.

L'inspiration, c'est un souffle. Un jet d'air qui sème et entretient la vie. 

L'air est partout autour. Et comme inspirer est un réflexe inné, on se nourrit de cet air des milliers de fois par jour. C'est dire le nombre de fois où on passe près de la mort chaque jour si on n'inspire pas!

Mais ne cédons pas à la panique! S'il fallait s'inquiéter plusieurs fois par minute sur ce qui peut nous tuer à ce moment précis, on en mourrait!

Quand l'inspiration prend vie  

L'inspiration comme geste mécanique charrie la vie en nous. Et on l'en remercie beaucoup!

Mais elle peut aussi, au sens figuré, devenir un véritable moteur. L'inspiration donne alors vie à des idées, des concepts, des actions.

L'inspiration s'invite souvent sans qu'on ne s'y attende vraiment. Le souffle s'infiltre en nous de façon non sollicitée. Voilà alors que l'inspiration prend un deuxième visage. Un deuxième degré.

Quand un petit souffle vient en plus se loger dans notre boîte à sentiments, il peut prendre une ampleur impressionnante!

Telle chose m'a inspiré telle autre chose. Tel paysage a inspiré les couleurs d'une œuvre d'art, etc.

C'est quand le souffle de l'inspiration passe d'un humain à un autre que je la chose me touche le plus.

Je me disais tout ça samedi soir. Nous participions, encore cette année, à une activité de Monchénou, un organisme sans but lucratif, fondé en 1985 et dédié à l'hébergement permanent de personnes vivant avec des limitations intellectuelles, physiques ou fonctionnelles.

Cette année, le souffle de l'inspiration a été plus intense qu'à l'habitude. Vraiment! Allez savoir si c'est moi qui étais dans un état d'esprit plus ouvert où si les témoignages m'ont touché plus qu'avant, mais toujours est-il que ça a frappé fort!

Comme parent, je me suis toujours dit que j'allais accompagner au mieux mes enfants. Ce n'est pas parfait, bien sûr, mais ça demeure un engagement. Comme pour vous, probablement.

Alors, je comprends et je conçois bien que des parents s'occupent pendant des décennies d'un enfant avec des limitations qui l'empêchent d'être autonome. Et la question qui suit prend alors une place envahissante au fil des années : « mais que se passera-t-il quand je ne pourrai plus m'en occuper? »

Imaginez le vertige! Obsédant vertige!

Dans l'engagement de Monchénou, juste après le mot hébergement, vous avez remarqué le mot permanent.

C'est exactement le mot que les parents ont besoin d'entendre. Et en plus, les hébergements (6 pour le moment) se retrouvent dans de grandes maisons de type unifamiliales. Donc, des milieux de vie complets où chacun s'active au mieux de ses capacités. Des maisons dans lesquelles on met, au centre du quotidien, la valorisation de chaque humain. Une valorisation qui fait briller les yeux des résidents qu'on sent en paix et en confiance. Heureux aussi, de toute évidence!  

Touché, le monsieur, je vous disais!

Ils étaient plusieurs résidents de Monchénou à être là, samedi. La candeur et l'éclat dans leurs yeux étaient frappants.

À un moment, mon attention a été attirée par deux d'entre eux. Un grand sourire éclairait leur visage. Ils regardaient devant eux, ébahis. Quelque chose les faisait sourire à l'unisson. Et cette petite question qui m'est venue: « Mais qu'est-ce qu'ils voient que je ne vois pas? »

Parfois pris dans des considérations qui hantent nos quotidiens performants, on oublie de prendre le temps de voir le beau. De prendre le temps tout court. On oublie cette vision des choses simples et pourtant belles.

Il y a aussi l'inspiration qui oriente. Celle qui mène nos actions. Probablement la même chose que voit le directeur général David Caron qui partage les bons coups et les défis avec le calme et la transparence de celui qui ne maquille rien. Qui fait confiance. Qui aime son monde.

Et on comprend que David a aussi été animé par le souffle d'une inspiration des gens autour de lui.

L'inspiration seule ne fait pas grand-chose, quand on y pense. C'est ce qu'on décidera d'en faire qui fera une différence.

L'inspiration, c'est beau quand on en fait quelque chose. 

Je comprends aussi qu'on ne pose pas de gestes dans le but d'être inspirants pour autrui.

Au fond, l'inspiration, c'est comme la beauté : ça se définit dans l'œil de celle ou celui qui regarde. Ou qui inspire! Il y a des gens inspirants partout autour. Mais on ne les voit pas toujours au premier coup d'œil. Prendre le temps de regarder devient alors nécessaire.

C'est peut-être un effort, ça peut créer de bien belles choses!

 

Clin d'œil de la semaine

L'inspiration c'est une semence d'espoir dans un monde qui en manque cruellement.


  A LIRE AUSSI ...

Rien de plus important… que le cellulaire

Mardi le 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire
Faire fi de tout. Même d’une saine peur…

Lundi le 3 juin 2024
Faire fi de tout. Même d’une saine peur…
Du café de quartier à la tombe

Mardi le 11 juin 2024
Du café de quartier à la tombe
NOS RECOMMANDATIONS
Agression armée au Subway de la rue Wellington Sud à Sherbrooke

Lundi le 10 juin 2024
Agression armée au Subway de la rue Wellington Sud à Sherbrooke
La programmation du festival Hilarium Sherbrooke est maintenant connue!

Mardi le 11 juin 2024
La programmation du festival Hilarium Sherbrooke est maintenant connue!
MISE À JOUR (13 JUIN 2024) Une autre agression armée sur la rue Wellington à Sherbrooke

Mardi le 11 juin 2024
MISE À JOUR (13 JUIN 2024) Une autre agression armée sur la rue Wellington à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Mardi, 11 juin 2024
Du café de quartier à la tombe

inscription infolettre 600
Quoi faire ce weekend en Estrie ? Par Catherine Blanchette Jeudi, 13 juin 2024
Quoi faire ce weekend en Estrie ?
Trump : criminel en chef Par Daniel Nadeau Mercredi, 12 juin 2024
Trump : criminel en chef
Une nouvelle boutique à bas prix maintenant ouverte chez Défi Polyteck à Sherbrooke Par Julie Meese Mercredi, 12 juin 2024
Une nouvelle boutique à bas prix maintenant ouverte chez Défi Polyteck à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous