Granada_Fouki
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualité Concours Chroniqueurs Annonces Classées

  ÉDUCATION / Éducation

Début des sports au Cégep : Jean Perrault se souvient

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Première équipe de hockey du collège en 1971. On peut reconnaître, notamment Jacques Lachance et Claude Martel.
Cégep de Sherbrooke Par Cégep de Sherbrooke
Mercredi le 24 octobre 2018      

Jean Perrault est surtout connu pour son passage en politique municipale, entre 1982 et 1994, mais il a également travaillé pour le Cégep de Sherbrooke. Il a d'ailleurs grandement contribué à l'arrivée des sports et du Centre de l'activité physique (CAP) dans l'établissement, au début des années 1970. Encore aujourd'hui, c'est avec une grande fierté qu'il en parle.

Arrivé au Cégep en 1969 à titre d'enseignant, monsieur Perrault a ensuite accédé aux postes de directeur du Service des sports et de directeur du Centre d'activité physique, fonctions qu'il a occupées jusqu'en 1994. En tant qu'ancien athlète de haut niveau en ski alpin et en ski nautique, Jean Perrault a toujours eu le sport à cœur. Ses nombreux accomplissements au Cégep de Sherbrooke peuvent en témoigner.

Au départ, l'offre sportive au Cégep de Sherbrooke était plutôt limitée: avec deux pavillons situés aux deux pôles de la ville, il était difficile de bâtir quelque chose de solide. Cependant, le désir des étudiants et des étudiantes de faire du sport a toujours été très présent. « Avant, les cours d'éducation physique étaient offerts dans les locaux actuels du Triolet. Les étudiants pouvaient aussi pratiquer des sports intra-muros et des sports de plein air. Il y avait une forte demande pour le sport d'élite et le sport compétitif, mais c'était difficile d'organiser le tout », confie monsieur Perrault.

La création du CAP

C'est donc au milieu des années 1970 que Jean Perrault, avec quelques-uns de ses collègues, décide de prendre les choses en main. Après avoir trouvé des installations temporaires pour le programme de football au stade Amédée-Roy, on annonce la construction du CAP en 1974. « C'est l'un des grands moments de ma carrière au Cégep. Enfin, nous avions les installations nécessaires pour avoir du sport compétitif ! », affirme-t-il.

Inspiré des universités Laval et Ottawa, le CAP représentait, comme le rappelle monsieur Perrault, un travail d'architecture hors du commun : « Au début, nos architectes étaient réticents à suivre nos idées. Après nos visites à Laval et à Ottawa, nous savions que nous voulions des estrades à proximité des terrains et de la piscine. Finalement, nous avons réussi à convaincre le conseil d'administration. »


Première équipe féminine de basketball en 1970. Entraîneure : Louise Benoît.

La multiplication des services offerts

Après quelques années d'activités, d'autres grandes décisions sont prises pour améliorer l'offre de services. Encore une fois, il faut beaucoup de travail et de persévérance pour en arriver à un résultat final. « Notre but était d'offrir plus de services, tant à nos étudiants qu'à la population, et d'augmenter notre personnel en instaurant des cotisations obligatoires à tous les étudiants du Cégep. Après de nombreux efforts, l'établissement a accepté et ce fut le début d'une grande aventure », affirme Jean Perrault.

Avec ce nouveau revenu, le CAP devient une référence sportive pour la population sherbrookoise. « Dès que nous avons obtenu plus de financement, nous avons prolongé nos heures d'ouverture, ce qui a profité tant à nos athlètes qu'aux membres de la communauté. Ensuite, nous avons introduit les cours de groupe, les programmes d'entraînement, les cartes de membre, les camps et plus encore. Le CAP a rendu le sport accessible à tous », dit-il.


Assurer la pérennité des services

Encore aujourd'hui, les installations sportives du CAP sont considérées parmi les meilleures à Sherbrooke. En plus d'offrir des cours variés pour tous les étudiants du Cégep, toute la population peut s'inscrire aux nombreuses activités sportives proposées.

Au fil du temps, le Cégep a également accueilli des événements sportifs d'envergure internationale, comme les compétitions de soccer et de handball des Jeux olympiques de 1976.

Pour couronner son passage dans l'établissement, monsieur Perrault a mis en place deux autres projets qui sont toujours bien présents au Cégep : les équipes des Volontaires et la soirée Honneurs aux sportifs.


Immeuble Saphire
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...

Un gros lot du Québec Max décroché en Estrie

Jeudi le 29 septembre 2022      
Un gros lot du Québec Max décroché en Estrie
Comment décorer l'intérieur de sa maison à petit prix

Jeudi le 29 septembre 2022      
Comment décorer l'intérieur de sa maison à petit prix
Destination bien-être !

Jeudi le 29 septembre 2022      
Destination bien-être !
Salon_du_livre_2022
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce weekend?

Jeudi le 29 septembre 2022      
Quoi faire ce weekend?
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke

Vendredi le 30 septembre 2022      
Entente réglée pour le transport scolaire à Sherbrooke
Arrêté grâce aux images vidéos

Jeudi le 29 septembre 2022      
Arrêté grâce aux images vidéos
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
ÉCOLOBOUTIQUE
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 5 octobre 2022
Le peuple a parlé et la vie continue…

Me Gabriel Demers
Mardi, 4 octobre 2022
À vos risques et périls…

François Fouquet
Lundi, 3 octobre 2022
Une maison, une famille

Salon_du_livre_2022
Arrêté grâce aux images vidéos Par Daniel Campeau Jeudi, 29 septembre 2022
Arrêté grâce aux images vidéos
Un gros lot du Québec Max décroché en Estrie Par Daniel Campeau Jeudi, 29 septembre 2022
Un gros lot du Québec Max décroché en Estrie
Allez voter… Par Daniel Nadeau Mercredi, 28 septembre 2022
Allez voter…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous