NetRevolution_internetillimité
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Culturelle

Jake and the Leprechauns : quand le succès arrive à point


11 mai 2011
 Imprimer   Envoyer 
Émilie Monette Par Émilie Monette
emonette@estrieplus.com
Mercredi le 11 mai 2011      

Depuis que « Busy Bee » a gagné le titre de la meilleure chanson dans la catégorie « Alternative Country » au gala international des Independent Music Awards, la musique de Jake and the Leprechauns rayonne à l'extérieur du Québec. Et ça ne fait que commencer!

Sans trop imaginer ce qui pouvait arriver, le groupe a transmis la chanson dans le but de faire partie des nommés. Et quelques mois plus tard, Philippe Custeau, celui qui signe tous les textes, a appris la grande nouvelle par courriel : « Je l'ai reçu en premier, puis j'étais tout énervé. J'ai appelé tout le monde, on n'en revenait pas. Je me suis levé ce matin-là, j'ai regardé mes courriels et j'ai vu ça. C'était vraiment une belle surprise! »

Influencée par Neil Young, Tom Waits et Wilco, la formation sherbrookoise Jake and the Leprechauns, qui combine le folk et l'indie rock, a d'abord été formée par Philippe Custeau et Charles-Antoine Gosselin. Par la suite, quatre autres musiciens (Sylvain Lussier, Simon Bergeron, Marc-André Gosselin et Maxime Rouleau) se sont joints à eux. La langue de Shakespeare fût un choix tout à fait naturel pour les chansons, puisque son auteur a étudié aux États-Unis et que les influences musicales du groupe sont majoritairement anglophones.

Jake and the Leprechauns compte maintenant trois disques à son actif. C'est avec leur album At Midnight, the Birdsongs que le succès mérité a enfin décollé et dépassé nos frontières. Ce troisième en carrière marque une nouvelle étape dans leur parcours ainsi qu'une évolution musicale progressive vers la maturité. « Le son du band s'est défini avec le temps », a souligné Sylvain Lussier (basse et voix). Philippe a tout de suite ajouté que « dans la composition, [Charles-] Antoine et moi sommes plus conscients des forces que chaque membre peut apporter. Au début, Antoine allait écrire les arrangements pour tout le monde, sauf que le produit final était juste une réflexion de sa composition à lui au lieu de laisser de la place aux apports de chacun. Je pense que la maturité vient de ça. L'apport de chacun s'est solidifié et ça se sent davantage sur cet album-là. »

Les six membres de Jake and the Leprechauns ont également fait appel à bon nombre de collaborateurs, notamment : Angela Desveaux, Jérôme Dupuis-Cloutier, Jacques-Philippe Lemieux-Leblanc (The Banjo Consorsium), Bob Egan (Blue Rodeo), Robbie Kuster (Patrick Watson) et Mark Lawson (Arcade Fire) pour l'enregistrement. À partir du moment où le groupe a mixé le deuxième album (A Long Dash) au studio de Mark, The Mighty Hotel2tango, « on a vraiment développé une bonne relation de travail avec lui. Il comprend exactement où on s'en va et nos goûts aussi. C'est super facile de travailler avec lui! C'est le meilleur contact qu'on ne pouvait pas avoir », a indiqué Philippe.

Un quatrième album à venir

Plus de la moitié de leurs nouvelles compositions sont déjà terminées et le quatrième disque sera d'ailleurs enregistré à la mi-juin. « On va enregistrer là-bas, avec Mark, et tout le monde ensemble dans la même pièce, comme dans le bon vieux temps », me racontait-il. À quoi doit-on s'attendre cette fois? Des chansons « plus uniformes » et « un peu moins éclectiques » que sur le dernier. Et leur public fidèle des Cantons-de-l'Est aura la chance d'en entendre quelques morceaux lors de leur passage au Théâtre Granada le 13 mai à 20 h 30. On aura droit à « quelques surprises, a lancé Sylvain. Il va y avoir des artistes invités, des chansons revisitées et des nouvelles pièces. » Les deux musiciens ont entre autres avoué que le spectacle au Granada est toujours spécial pour eux et que, chaque fois, ils y mettent le paquet.

Récemment, ils ont appris qu'ils feront la première partie de My Morning Jacket, un groupe du Kentucky, lors de leur arrêt au Métropolis de Montréal le 12 juillet. Pour suivre l'ascension musicale de Jake and the Leprechauns, visitez leur site Internet : http://www.jakeandtheleprechauns.com/. Voici la vidéo de la jolie chanson « Busy Bee ».

Crédit photo : Éric Côté


Ganterie_Austin
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...

Passage à la nouvelle année

Mardi le 17 janvier 2023      
Passage à la nouvelle année
Immeuble Saphire
NOS RECOMMANDATIONS
La nostalgie. La saine et l’autre.

Lundi le 23 janvier 2023      
La nostalgie. La saine et l’autre.
Stéphanie-Claude Leclerc nouvelle directrice générale de Sercovie

Jeudi le 26 janvier 2023      
Stéphanie-Claude Leclerc nouvelle directrice générale de Sercovie
Richmond reçoit 116 562 $ pour aider 5 médias communautaires

Mardi le 24 janvier 2023      
Richmond reçoit 116 562 $ pour aider 5 médias communautaires
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

SAC-Chandails-Mitaine_promo
 
SAC-Pantalons-Veste_promo
Paul Gingues persiste et signe Par Julie Meese Jeudi, 26 janvier 2023
Paul Gingues persiste et signe
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale Par Julie Meese Jeudi, 26 janvier 2023
Sherbrooke aura son centre de crise en santé mentale
École secondaire du Triolet : alerte à la bombe? Par Julie Meese Vendredi, 27 janvier 2023
École secondaire du Triolet : alerte à la bombe?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous