Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  EN ESTRIE / Actualité

L’église Saint-Luke sera citée comme bien patrimonial

 Imprimer   Envoyer 
Photo : : Vicki-May Hamm, mairesse de Magog, révérend vicaire général, Edward Simonton OGS, archidiacre de Québec, et révérend chanoine, Giuseppe Gagliano
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com
Mercredi le 28 février 2018

La mairesse de Magog Vicki-May Hamm a fait savoir que la Ville poursuivra ses démarches entreprises il y a plusieurs mois pour que l'église anglicane Saint-Luke, la salle communautaire, ainsi que le site qu'elles occupent sur la rue des Pins soient cités comme biens patrimoniaux au sens de la Loi sur le patrimoine culturel.

Même s'ils seront mis en vente prochainement, l'église anglicane Saint-Luke, la salle communautaire et leur site sur la rue des Pins ont des valeurs patrimoniales exceptionnelles, selon le rapport de l'inventaire de 1 100 édifices d'intérêt patrimonial de Magog, réalisé en 2007. Une mise à jour de l'évaluation en 2015 reconfirme les valeurs patrimoniales de ces bâtiments.
Ils se classent d'ailleurs respectivement au 4e et au 8e rang des bâtiments d'intérêt particulier sur le territoire. Ils sont aussi déjà inscrits au Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

« Le processus pour citer le lieu était déjà entamé lorsque le diocèse a pris la décision de le fermer et de le mettre en vente, explique la mairesse de Magog. Nous comprenons que le diocèse souhaite en disposer puisque la communauté anglicane a beaucoup diminué et qu'il lui est de plus en plus difficile d'en assurer l'entretien. Nous travaillons en étroite collaboration avec ses représentants pour nous assurer que l'intégrité extérieure des bâtiments et du lieu soit préservée par le nouvel acquéreur. Toutefois, la citation n'empêchera pas le nouvel acquéreur de donner une seconde vie à ces bâtiments en leur trouvant une nouvelle vocation. »

Les membres du conseil municipal devront adopter un règlement qui décrit les règles applicables pour leur conservation, indique la Ville. Les acheteurs éventuels pourront par la suite proposer leurs projets.

 


  A LIRE AUSSI ...

Loto-Québec : un Estrien partage 200 000 $ avec ses parents

Vendredi le 8 mars 2024
Loto-Québec : un Estrien partage 200 000 $ avec ses parents
Quoi faire ce weekend en Estrie

Vendredi le 12 avril 2024
Quoi faire ce weekend en Estrie
De Bord en Bord : une célébration de la langue québécoise entre Sherbrooke et Montpellier

Mercredi le 13 mars 2024
De Bord en Bord : une célébration de la langue québécoise entre Sherbrooke et Montpellier
NOS RECOMMANDATIONS
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke

Lundi le 15 avril 2024
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke
Zone de guerre

Mercredi le 17 avril 2024
Zone de guerre
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec

Mercredi le 17 avril 2024
Sherbrooke est la 4e ville la plus « oublieuse » au Québec
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Jasons Théââââââtre
Jeudi, 18 avril 2024
Le trac du printemps… des Ateliers-théâtre

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2024
La peur, l’agacement, l’émerveillement

Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 15 avril 2024
Danielle Berthold perd son poste de présidente du conseil municipal de la Ville de Sherbrooke
Zone de guerre Par Daniel Nadeau Mercredi, 17 avril 2024
Zone de guerre
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke Par Julie Meese Lundi, 15 avril 2024
Danielle Berthold a refusé le poste de mairesse suppléante de la Ville de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous