Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

Tout va bien?


28 février 2011
 Imprimer   Envoyer 

Il y a des semaines comme ça.

On dirait que les pièces du casse-tête retombent en place. Après avoir passé des semaines, voire des mois, à les tourner et retourner, voilà que, sans effort apparent, les pièces tombent exactement au bon endroit et forment une image crédible.

Ces semaines-là sont rares, il faut donc en profiter. 

Je me passais ces réflexions, debout devant la cuisinière et en regardant, un brin contemplatif, une poêle recouverte de Téflon et dans laquelle un œuf frais s'affairait à se métamorphoser, devant moi et pour moi, sous l'effet de cette chaleur douce. Et je me disais que l'homme, celui avec un grand H, a réussi des trucs assez géniaux au fil de son évolution sur la planète bleue.

Je me souviens bien que, lorsque j'ai acheté la toute première de ces poêles à frire et à cuire, on vendait cela en disant que c'était un produit révolutionnaire, directement issu des recherches de la NASA. D'ailleurs, bien d'autres produits ont porté cette étiquette noble par la suite. Crazy Glue, qui retenait un homme par le casque à une poutrelle d'acier, c'était la NASA, aussi, non?

Bref, je regardais cuire cet œuf en me disant que la semaine avait été bien remplie en bonnes nouvelles. Les cols bleus de la ville de Sherbrooke qui reprennent le dialogue et font relâche à la grève plutôt que l'inverse et le Journal de Montréal qui finit par s'entendre avec son personnel (je sais, l'entente est poche et coûte des dizaines d'emplois, mais, au moins, ça va permettre aux gens de passer à autre chose). Autre chose qui sonne bien à mes oreilles? Le grand départ de Moïse Thériault (je sais, on ne devrait pas applaudir à l'annonce de la mort de quelqu'un, mais voilà, je n'applaudis pas, je dis juste que ce n'est pas exactement une mauvaise nouvelle).

En regardant cette poêle révolutionnaire devant moi, je me dis que le fait que rien n'y colle fait aussi en sorte que je n'ingère pas de produits gras...

Vraiment, c'est une bonne semaine.

J'en étais à me rappeler cet analyste politique qui avait dit que « Jean Charest est en Téflon. Rien ne l'atteint au point qu'il ne puisse pas rebondir ».  

Deux choses sont arrivées en même temps, à ce moment précis. Je pensais au discours inaugural de Jean Charest alors que ma spatule (fait d'un polymère de l'espace...) venait encourager l'œuf à se retourner doucement sur lui-même.

Dans une semaine où tout s'arrangeait, dans une poêle où tout glissait jusque là très bien, la double catastrophe s'est mise à jour : une simple égratignure dans la couche de Téflon a fait que mon œuf a collé au fond. Tout comme le discours inaugural de Jean Charest.

C'est beau le Téflon, mais c'est fragile. Une égratignure et voilà qui est foutu.

Clin d'œil de la semaine

Un politicien du fédéral disait, à juste titre : « en politique, quand t'es pas cru, t'es cuit ».            

 


  A LIRE AUSSI ...

Et moi, je m’attends à quoi?

Mardi le 2 juillet 2024
Et moi, je m’attends à quoi?
Objectif : arrêter. Au mieux, ralentir!

Lundi le 22 juillet 2024
Objectif : arrêter. Au mieux, ralentir!
« Mathématiquement, tu vas bien? »

Lundi le 8 juillet 2024
« Mathématiquement, tu vas bien? »
NOS RECOMMANDATIONS
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke

Mardi le 23 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke
Voleur de sac à main arrêté à Sherbrooke

Jeudi le 18 juillet 2024
Voleur de sac à main arrêté à Sherbrooke
Une ville sans gouvernail…

Mercredi le 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Lundi, 22 juillet 2024
Objectif : arrêter. Au mieux, ralentir!

inscription infolettre 600
Pleins d'activités gratuites cet été en Estrie Par François Lafleur Jeudi, 18 juillet 2024
Pleins d'activités gratuites cet été en Estrie
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke Mardi, 23 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke
36,500$ pour le tournoi de golf de la Ville de Magog Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
36,500$ pour le tournoi de golf de la Ville de Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous