Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Jasons théââââââtre

Ce qui s’inscrit dans l’histoire

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Pexels
Jasons Théââââââtre Par Jasons Théââââââtre
Mercredi le 20 décembre 2023

J'hésite entre... 

Renie ton père et abdique ton nom ; ou, si tu ne le veux pas, jure de m'aimer, et je ne serai plus une Capulet. 

Ou... 

Ah! Non ! C'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... 

D'après vous, laquelle de ces deux scènes est la plus facilement reconnaissable par le plus grand nombre?

Pas facile, hein? Mais chose certaine, c'est que la scène du balcon de Roméo et Juliette autant que cette de la tirade des nez de Cyrano de Bergerac font partie de ces classiques du théâtre, de ces textes et moments fétiches dont on n'arriverait même pas à se lasser, même si on le souhaitait. 

Quoique.

 

Mais bon, grand dieu, pourquoi? En quoi une déclaration d'amour d'adolescents ou une légère fixation nasale sont-elles si fascinantes? 

Probablement parce qu'elles n'ont rien de banales... ou de nasales. 

Probablement parce qu'on est au cœur de l'humain. 

Quand on fait un court et rapide inventaire de ces pièces ou scènes iconiques du théâtre, des quelques Molière, Racine, Corneille ou Shakespeare qui ont traversé les siècles, de cette Antigone si souvent ressuscitée, du Huis-Clos ou de Ionesco, de la Ménagerie ou du Tramway de Tennessee, des Belles-Sœurs ou du Vrai monde de Tremblay, on est toujours au cœur de l'humain. 

Ces oeuvres qui au fil du temps sont devenues des classiques, ces scènes fétiches qui créent l'attente, qu'on se réjouit de voir poindre de nouveau dans la programmation de nos théâtres, d'explorer une adaptation contemporaine, musicale ou cinématographique, ces œuvres, donc, parlent d'amour, souvent, mais aussi de jalousie, de trahison, de vengeance, de tyrannie, de sentiment d'injustice, de folie, d'espoir, de désespoir et de mal de vivre. 

Elles font parfois dans la plus grande tragédie ou dans la réjouissante comédie, nous plongent dans l'absurde, nous arrachent des larmes ou de grands rires, nous touchent, là, dans ce quelque part de très personnel et d'universel à la fois.

 

Mais comment une pièce tirée de l'Antiquité ou un texte écrit il y a plus de 400 ans peut encore aujourd'hui résonner chez les contemporains? 

Simplement parce que le sujet demeure d'actualité, que ses personnages singuliers continuent d'exister, que le texte n'a rien perdu de son efficacité, qu'il soit ou non livré en alexandrins. 

La solitude d'Antigone comme celle chez Ionesco, les jalousies de Shakespeare comme celles des Belles-sœurs, le plaisir évident de Molière à se moquer de tout ce qui se prend au sérieux, le pouvoir de séduction dans le Tramway de Williams ou ce besoin du regard de l'autre dont nous parle Sartre, c'est tout, sauf d'un autre temps. 

Ça parle de nous, ça nous permet de s'entendre, et même de se comprendre.

 

**

 

Et pour les comédien.nes, quelles sont les scènes et pièces qu'on savoure particulièrement dans lesquelles on aime/espère lire et jouer?

Ceci n'est pas un sondage scientifique, au contraire, mais voici quelques réponses de mes voisin.e.s de bureau en rafale : 

Toinette dans Le Malade imaginaire, le choeur des Belles-sœurs sur la maudite vie plate, la scène entre M. et Mme Smith dans la Cantatrice chauve, fait valoir Pascale, dont la version d'Albertine en cinq temps de 1995 à l'Espace go reste le plus beau souvenir de spectatrice. 

Hubert tuerait (mais pas vraiment, on ne s'inquiète pas) pour jouer en alexandrins, ce qui explique sans doute son penchant pour les stances du Cid de Corneille... 

Et vous, Juliette et son Roméo ou le beau parleur de Cyrano? 

Vous voulez déposer quelques suggestions, questions ou commentaires dans notre boîte de courriel? communication@doublesigne.ca

 

 

Sonia Bolduc

Pour l'équipe du Théâtre du Double signe

 

Aux deux semaines, l'équipe du Double signe vous invite à jaser théâtre afin de partager cette passion de la scène et des coulisses, pour créer des ponts et se donner le goûts de rencontres.  

 

Plus vieille compagnie estrienne de théâtre de création tout public, le Double signe incarne un phare théâtral pérenne qui rayonne au-delà des frontières de la région.

Ainsi prenons-nous la pleine mesure de notre posture d'ambassadeur dans notre communauté artistique locale et nationale.

Nous affirmons haut et fort notre envie de participer à la conversation théâtrale collective. Nous reconnaissons et valorisons les bienfaits de la pratique et de la fréquentation des arts de la scène en général et du théâtre en particulier, et faisons vœu de tout mettre en place pour en faire profiter le plus grand nombre possible.  

 

Suivez-nous sur

Facebook (https://www.facebook.com/doublesigne) 

Instagram (https://www.instagram.com/theatredudoublesigne/)

 

Ou en vous visitant notre site web doublesigne.ca


  A LIRE AUSSI ...

Une mère et son fils arrêtés pour trafic à Magog

Mardi le 11 juin 2024
Une mère et son fils arrêtés pour trafic à Magog
Violente chicane de voisins sur le boulevard Lavigerie à Sherbrooke : deux jeunes sont arrêtés

Mardi le 4 juin 2024
Violente chicane de voisins sur le boulevard Lavigerie à Sherbrooke : deux jeunes sont arrêtés
Une nouvelle boutique à bas prix maintenant ouverte chez Défi Polyteck à Sherbrooke

Mercredi le 12 juin 2024
Une nouvelle boutique à bas prix maintenant ouverte chez Défi Polyteck à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Une ville sans gouvernail…

Mercredi le 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…
Quoi faire ce weekend en Estrie

Jeudi le 18 juillet 2024
Quoi faire ce weekend en Estrie
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke

Mardi le 23 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke Mardi, 23 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule à Sherbrooke
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous