Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées
|   Memphrémagog    |   Coaticook    |   Haut St-François    |   Val St-François    |
  EN ESTRIE / Coaticook

Faute de logement, Cabico achète 2 résidences pour ses travailleurs

 Imprimer   Envoyer 
Daniel Campeau Par Daniel Campeau
redaction@estrieplus.com
Mercredi le 23 février 2022

Cabico, l'entreprise d'armoires sur-mesure qui existe depuis 35 ans et qui depuis quelques années est établie à Coaticook connaît beaucoup de succès ici, et sur la scène internationale. Tout va bien, le carnet de commandes est plein, sauf que présentement "notre capacité est affectée et on ne peut pas "livrer la marchandise" faute de personnel et d'endroit pour loger nos nouveaux employés" admet M. Michel Plante directeur chez Cabico.

300 emplois sont disponibles à l'heure actuelle rien qu'à Coaticook, et les entreprises n'arrivent pas à trouver des gens pour pourvoir ses postes vacants. Le manque de personnel est donc flagrant à Coaticook comme dans plusieurs régions administratives du Québec et la solution vient des travailleurs étrangers, prêts à traverser l'océan et plier bagage pour faire le grand saut et débuter une nouvelle vie en Amérique...à Coaticook PQ.

Sauf que se loger à Coaticook, demeure presque impossible tellement les logements sont rares. Donc pas de logements à Coaticook, pas plus qu'à Compton, Baldwin ou Dixville, des municipalités environnantes situées seulement à quelques kilomètres. Cabico, pour combler ses postes manquants a choisi d'embaucher des travailleurs étrangers qui bientôt débarqueront à Coaticook pour combler leur besoin de main-d'œuvre et pour assurer à ses nouveaux venus de pouvoir se loger, Cabico a tout simplement fait le choix d'acheter deux résidences. Michel Parent est directeur des opérations : " C'est la solution pour laquelle on a opté chez Cabico, on n'arrive pas à fournir à la demande , on n'est pas capable de trouver des employés ici, et on en a besoin rapidement, on a donc embauché une trentaine de travailleurs étrangers et pour les loger nous avons fait l'acquisition de deux résidences, une à Dixville et une autre à Coaticook , où nous pourrons loger nos travailleurs actuels et futurs". Il souligne aussi "Si on avait pu faire autrement on l'aurait fait, mais il n'y a pas assez de logements présentement pour suffire à la demande, donc nous n'avons pas vraiment eu le choix de trouver des solutions, elle celle-là s'est avéré la plus satisfaisante". Si le gouvernement avance dans les dossiers d'immigrations, on ignore cependant d'ici combien de temps précisément (ils sont déjà en retard de presque 3 mois.) Se sont des travailleurs sénégalais, qui une fois autorisés par le ministère débarqueront a Coaticook à l'emploi de Cabico et logés dans un immeuble de l'entreprise qui louera ses logements à ses travailleurs.

Une solution qu'appui le maire de Coaticook Simon Madore et qui va plus loin en étant même prêt à encourager d'autres entreprises à faire de même, en pouvant bénéficier d'une certaine forme d'aide aux futurs acquéreurs de propriétés ou encore aux entrepreneurs ou promoteurs immobiliers: "Si cela nous permet de faire avancer notre parc immobilier et que par le fait même, cela fait venir de nouveaux citoyens dans notre ville pourquoi pas. Depuis deux ans, notre population a augmenté de près de 200 personnes, on assiste  à un mouvement démographique important de la part des gens des grandes villes, on doit être capable de les loger pour les garder ici. On travaille d'ailleurs très fort là-dessus présentement". De plus, à la MRC , une chargée de projet en habitation a été embauchée afin justement de mettre en place des stratégies et des programmes d'aides qui vont permettre à la municipalité d'offrir une sorte de levier financier aux futurs propriétaires ,entrepreneurs ou promoteurs qui aurait des projets de constructions de résidences ou de logements.

Une chose est certaine, il faut trouver des solutions et assez rapidement, car oui ,il n'y a pas de logement de libre dans un rayon de 50km dans la MRC mais il n'y a pas non plus de maisons à vendre.


  A LIRE AUSSI ...

Céramique à Way’s Mills : un incontournable de l’art en Estrie fête ses 20 ans

Mercredi le 19 juin 2024
Céramique à Way’s Mills : un incontournable de l’art en Estrie fête ses 20 ans
Le parc Huntingville de Waterville revit enfin !

Mardi le 11 juin 2024
Le parc Huntingville de Waterville revit enfin !
152 nouveaux emplois pour les jeunes créés dans Compton-Stanstead

Vendredi le 28 juin 2024
152 nouveaux emplois pour les jeunes créés dans Compton-Stanstead
NOS RECOMMANDATIONS
Pleins d'activités gratuites cet été en Estrie

Jeudi le 18 juillet 2024
Pleins d'activités gratuites cet été en Estrie
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction

Mercredi le 17 juillet 2024
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction
Une ville sans gouvernail…

Mercredi le 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 juillet 2024
Une ville sans gouvernail…

François Fouquet
Lundi, 15 juillet 2024
Nourrir la bête

Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction
Pleins d'activités gratuites cet été en Estrie Par François Lafleur Jeudi, 18 juillet 2024
Pleins d'activités gratuites cet été en Estrie
Roue de Fortune fait un millionnaire à Sherbrooke Par François Lafleur Mardi, 16 juillet 2024
Roue de Fortune fait un millionnaire à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous