Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Environnement

L’abeille solitaire

 Imprimer   Envoyer 
Les Jardins Pollinies Par Les Jardins Pollinies
Jeudi le 16 mars 2023      

Si vous pensez à une abeille, quel est le premier mot qui vous vient en tête? Miel? Même chose pour nous. Pourtant, des 800 espèces d'abeille sauvage au Canada, savez-vous combien produisent du miel? 0. Cela nous fait réaliser que nous ne connaissons pas vraiment nos abeilles indigènes.

Faisons quelque chose d'un peu différent pour nous aider à comprendre nos abeilles. Mettons-nous dans leur peau! Voici donc la petite histoire bien personnelle d'une petite abeille solitaire :  

 crédit photo: pexels.com- Egor KamalevVous vous réveillez dans la noirceur. Vous êtes une larve, mais une très belle larve! Vous venez tout juste de sortir de votre œuf et remarquez que vous êtes enfermée dans une petite chambre au cœur creux d'une tige de roseau. Vous semblez partager un mur avec une voisine. La situation semble étrange, mais vous détectez des arômes qui vous semblent rassurantes et familières. C'est parce que votre voisine est en fait votre sœur. Une fois calme et habituée à votre environnement, vous ressentez la faim monter. Vous n'avez pas à aller bien loin avant de tomber sur une pile de nourriture dans votre chambre! Si vous aviez des pieds, vous vous seriez probablement enfargé dedans. L'odeur est aussi très familière. C'est en fait un cadeau de votre mère. Vous ne la rencontrerez jamais, mais vous êtes reconnaissant du logis et de la nourriture qu'elle vous a laissé. Vous prenez une bouchée. C'est la meilleure chose que vous ayez jamais mangé! Bon, c'est aussi la seule que vous n'ayez jamais mangé, mais un délice tout au même. Les jours passent, vos réserves de nourriture s'abaissent et le froid s'installe. Les nutriments que vous avez ingérés vous ont permis de synthétiser votre propre soie, que vous entourez aussitôt autour de vous comme un foulard. Vous vous sentez beaucoup mieux. En fait, vous n'êtes pas certain pourquoi, mais vous sentez l'envie de continuer à vous emmitoufler. Quelques jours plus tard, vous êtes au chaud, complètement enrobé dans votre petit cocon. Vous êtes si confortable que la fatigue commence à vous bercer. Vous combattez le sommeil pour un bref instant, avant de vous y abandonner et de fermer les yeux.  

Vous vous réveillez dans un bain de lumière. Vous n'êtes plus dans la noirceur! Vous percevez même une lueur chaude à travers les parois de votre chambre. Cela ne peut vouloir dire que deux choses :
1) Vous avez maintenant des yeux! Wow! Votre sœur va être tellement jalouse.
2) C'est le printemps!

Vous ressentez le besoin de sortir. Cette chambre s'en vient bien trop petite pour vous, vos 4 ailes et vos 6 pattes. Vous avez des rêves de grandeurs et un nouveau corps pour les atteindre. Votre nouvelle paire de mandibules vous permet de détruire le mur que vous partagiez avec votre voisine aisément. Votre sœur est déjà partie. Devant vous, un long tunnel menant à la lumière, légèrement obstruée par les débris de plusieurs chambres, maintenant vides. Vos sortez dehors et avez un petit party de retrouvaille avec vos frères et sœurs avant d'être attiré plus loin par plein d'arômes alléchantes. Vous passez quelques semaines à explorer votre nouveau monde. Vous mangez du pollen et du nectar, vous dormez dans une grotte, la vie est belle. Vous vivez seule, vous êtes une abeille forte et indépendante qui n'a besoins de personne. À un certain point, une envie incontrôlable accapare tous vos choix et tout vous actions. Vous vous mettez à la recherche d'une petite crevasse confortable. Ah, un trou dans une souche d'arbre, parfait! Vous allez au fond de la grotte et pondez un œuf. Cool! Vous ne saviez pas que vous pouviez faire ça! Vous décidez que cet œuf sera une femelle. Vous pouvez faire ça, apparemment. Vous n'êtes pas une très bonne cuisinière, mais vous faite de votre mieux pour laisser à cet œuf une source de nourriture. Au menu : vomis de nectar sur lit de pollen maché. Yum, pareil comme celui de maman! Vous jetez un dernier coup d'œil à la chambre, donnez un bec mouillé sur le front de l'œuf (du moins, vous pensez que c'est son front), et vous fermez la chambre à l'aide de votre salive et de la boue. Vous passez la journée à faire des vas-et-viens et finissez par pondre 8 œufs, chacun avec leur chambre individuelle et leur nourriture. Une vague de nostalgie vous engloutie. Votre travail étant fait, vous quittez l'endroit, le cœur léger et pleine de fierté.

Vous passez le reste de vos jours à tranquillement polliniser de fleurs en fleurs et à profiter des beaux temps de l'été. Vous commencez à ressentir le vieillissement. Éventuellement, vous n'avez plus la force de quitter votre petit terrier. Vous vous rappeler vos vieux jours emmitouflés dans votre cocon. Avec fierté, vous imaginez vos progénitures en train de préparer leur propre aventure. La noirceur empiète tranquillement les pourtours de votre vision. Sereine et comblée, vous vous endormez dans la noirceur... 


  A LIRE AUSSI ...

L’Université Bishop’s nomme un nouveau Principal et Vice-Chancelier

Jeudi le 23 mars 2023      
L’Université Bishop’s nomme un nouveau Principal et Vice-Chancelier
L’enquête de la CNESST blâme le CVA pour l’explosion

Mercredi le 22 mars 2023      
L’enquête de la CNESST blâme le CVA pour l’explosion
Les Cantonniers forcent un match décisif !

Lundi le 20 mars 2023      
Les Cantonniers forcent un match décisif !
NOS RECOMMANDATIONS
L’Université Bishop’s nomme un nouveau Principal et Vice-Chancelier

Jeudi le 23 mars 2023      
L’Université Bishop’s nomme un nouveau Principal et Vice-Chancelier
L’épicerie Gourmande Boutique se relocalise et double sa superficie

Mardi le 21 mars 2023      
L’épicerie Gourmande Boutique se relocalise et double sa superficie
100 ans pour madame Yvette Pinard-Pouliot, une résidente de Val-des-Sources

Mardi le 21 mars 2023      
100 ans pour madame Yvette Pinard-Pouliot, une résidente de Val-des-Sources
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Les Jardins Pollinies
Jeudi, 16 mars 2023
L’abeille solitaire

L’enquête de la CNESST blâme le CVA pour l’explosion Par Julie Meese Mercredi, 22 mars 2023
L’enquête de la CNESST blâme le CVA pour l’explosion
Saint-François et Windsor prendront en main leur autonomie alimentaire Par Julie Meese Vendredi, 17 mars 2023
Saint-François et Windsor prendront en main leur autonomie alimentaire
La découverte scientifique de l’année 2022 de Québec Science revient à l’Université de Sherbrooke Par Julie Meese Mercredi, 22 mars 2023
La découverte scientifique de l’année 2022 de Québec Science revient à l’Université de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous