Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Le communicateur

Vider son sac

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Photo de Pexels.com
Jean-Marc Donahue Par Jean-Marc Donahue
Jeudi le 8 février 2024

La soupape de sûreté... et la coopération d'autrui essentielle

La plupart des gens, dont moi, quand ils essaient de convaincre un interlocuteur, parlent trop. Il faut donc laisser l'autre « vider son sac ». C'est ça la soupape de sûreté. Pas facile, mais pas facile du tout à exécuter! Surtout si vous avez une grande bouche (gueule)...comme moi. HA! HA! HA!

Tout comme, le principe de la semaine dernière suggérant des questions qui font dire OUI, il faut cette semaine apprendre que notre interlocuteur connaît mieux que nous son affaire et ses problèmes. Alors, posons-lui des questions et LAISSONS-LE, oui laissons-le, tout simplement s'exprimer.

Si vous n'êtes pas d'accord avec lui, vous serez tenté de l'interrompre. Mais n'en faites rien. C'est dangereux. Un désastre quoi!

 Il ne vous écoutera pas tant qu'il ne sera pas libéré de toutes les idées qu'il brûle d'exprimer. Écoutez-le patiemment avec impartialité. Donnez-lui votre attention pleine et entière. Encouragez-le, même, à donner le fond de sa pensée.

Cette stratégie donne toujours de bons résultats. Croyez-moi!

 ET CE SURTOUT DANS LES RELATIONS FAMILIALES

Laisser parler les autres, donne d'aussi bons résultats dans les relations familiales que dans les relations professionnelles. Prenons un cas fictif.  Les relations de Nadia et de sa fille Laurie se détérioraient rapidement. Laurie, qui avait été une enfant calme et conciliante, était devenue une adolescente fermée et même agressive. Les sermons, les menaces et les punitions n'y faisaient rien.

« Un jour, raconte Nadia, Laurie a quitté la maison sans ma permission pour rendre visite à une amie. De plus, elle était

partie sans avoir terminé son travail scolaire. À son retour, j'étais prête à hurler, mais ne me sentant plus la force, je me contente de la regarder et de lui dire tristement : ‘'Pourquoi, Laurie, pourquoi?''»

Laurie remarque alors l'état dans lequel je suis et d'une voix calme me répond : ‘'Tu veux vraiment le savoir?'' Je hoche la tête et Laurie de s'expliquer. Un peu hésitante au début, elle finit par me dire tout ce qu'elle a sur le cœur : je ne l'ai jamais écouté; je passe mon temps à lui dire de faire ci ou ça ; chaque fois qu'elle veut se confier à moi, je l'interromps en lui donnant des ordres.

Je comprends alors qu'elle a besoin de moi, non pas d'une mère autoritaire, mais d'une confidente, de quelqu'un capable de l'aider à passer le cap difficile de l'adolescence. Et au lieu de l'écouter, tout ce que j'avais su faire, c'était de parler. Je ne l'avais pas comprise.

« Depuis ce jour-là, je la laisser s'exprimer tout à son aise. Elle se confie à moi et nos relations se sont nettement améliorées. Elle est redevenue la jeune fille ouverte et heureuse qu'elle avait été. »

N'est-ce-pas la même chose avec les gars? Et parfois ils sont plus violents. À aborder avec des gants blancs évidemment.

Alors, laissez l'autre vider son sac, en affaire ou en famille, une sacrée bonne idée, n'est-ce pas?

QUANT À LA COOPÉRATION D'AUTRUI?               

Les idées que vous découvrez tout seul ne vous inspirent-elles pas plus confiance que celles qu'on vous présente toutes prêtes sur un plateau d'argent? Si vous répondez affirmativement, ne serait-il pas maladroit d'essayer d'imposer à tout prix vos opinions à ceux qui vous entourent? Ne serait-il pas plus sage de fournir simplement quelques suggestions adroites, en laissant l'autre tirer ses propres conclusions?

C'est-à-dire laisser l'autre avoir le plancher tout comme si tout venait de lui? Pour un orgueilleux, et nous le sommes   tous un peu...pas beaucoup, ce n'est pas facile de jouer à ce jeu-là. Mais il en vaut la chandelle.

 Il est vrai que nous n'aimons pas qu'on nous impose quoi que ce soit. Nous aimons mieux agir de notre propre initiative. Il nous est agréable d'être consulté sur nos goûts et désirs. Mais à quel prix?

Tout ce blablabla pour vous inviter, adroitement, à laisser à son interlocuteur le plaisir de croire que l'idée vient de lui. Sachez que mon expérience personnelle en cette matière m'a donné des succès mirobolants.

LAO-TSEU

C'est qui lui? Il y a vingt siècles, ce sage chinois disait que la raison pour laquelle les rivières et les mers reçoivent les hommages de centaines de ruisseaux des montagnes, c'est qu'elles restent plus bas qu'eux. Elles peuvent alors régner sur tous les ruisseaux de montagne. Le sage, voulant être au-dessus des autres, se place lui-même en dessous; voulant être devant, il se place derrière. Ainsi, bien que sa place soit au-dessus des autres, ceux-ci ne sentent pas son poids, bien que sa place soit devant, ils n'en sont pas blessés.

OUF! Bien relire toute la pensée de Lao-Tseu. C'est la vraie leçon de toute une vie. À éviter cependant pour ceux qui pensent que la FORCE est ROI ET MAÎTRE.

Applicable? Avec conviction et effort évidemment.

À la semaine prochaine!

 P.S. Encore et encore je le répète et le répéterai : mon guide est Dale Carnegie. Son livre : Comment se faire des amis et influencer les autres est disponible en librairie ou à la bibliothèque municipale. Ici, je vous donne l'essentiel. La base quoi!


  A LIRE AUSSI ...

Ouvert ou fermé pour la Saint-Jean-Baptiste en Estrie ?

Vendredi le 21 juin 2024
Ouvert ou fermé pour la Saint-Jean-Baptiste en Estrie ?
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke

Lundi le 15 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke
Détours en Memphré : un nouvel outil pour ralentir et découvrir

Vendredi le 5 juillet 2024
Détours en Memphré : un nouvel outil pour ralentir et découvrir
NOS RECOMMANDATIONS
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke

Lundi le 15 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction

Mercredi le 17 juillet 2024
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke

Mercredi le 17 juillet 2024
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Le prix des propriétés à Sherbrooke se maintient à la hausse Par Julie Meese Vendredi, 12 juillet 2024
Le prix des propriétés à Sherbrooke se maintient à la hausse
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke Par François Lafleur Lundi, 15 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous