Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Jasons théââââââtre

Sur les bancs de l’école

 Imprimer   Envoyer 
Photo : DOUBLE SIGNE : Tous trois comédiens, le coach d’audition Yannick Chapdelaine, le directeur du service français de l’École nationale de théâtre Frédéric Dubois et le directeur artistique du Double Signe Hubert Lemire ont récemment animé une très intéressante causerie sur les formations en écoles de théâtre.
Jasons Théââââââtre Par Jasons Théââââââtre
Jeudi le 7 décembre 2023

Fin des années 80, quelque part entre le secondaire et le cégep, je suis tombée sur une annonce dans la gâzette pour des auditions à l'École nationale de théâtre.

Je l'ai découpée, j'ai reviré la question mille fois. Et non, finalement, non, parce que ce qui m'intéressait, je devais bien l'avouer, c'était d'écrire, pas de jouer.

Quelques années plus tard, pour le plaisir, j'ai fait des ateliers et joué dans une pièce amateure, ce qui m'a confirmé deux choses : 1) je n'avais aucun talent pour la scène 2) jouer, c'est un métier, et ça s'apprend!

On imagine ça assez facile, le métier d'un acteur. Une fois qu'il a bien appris son texte, on se donne des directives d'humeur et de déplacements, on enfile quelques répétitions, et puis en scène! Cyrano sera toujours Cyrano, Albertine restera toujours Albertine, en deux comme en cinq temps.

Mmmm.

En écoutant la semaine dernière notre directeur artistique Hubert Lemire s'entretenir avec le coach d'audition Yannick Chapdelaine et le directeur du service français de l'École nationale de théâtre, Frédéric Dubois, ça nous est apparu un peu plus compliqué que ça, le métier d'acteur et d'actrice.

Les trois hommes sont aussi comédiens, ils ont été formés dans l'un ou l'autre des deux conservatoires, mais ils auraient pu passer par l'École nationale, l'UQAM, le cégep de St-Hyacinthe ou Lionel-Groulx, leur parcours aurait été plus ou moins le même long « processus », comme aime le nommer Fred Dubois.

Peu importe l'école où il passera ses trois années d'apprentissage, la méthode variera donc quelque peu, mais ultimement, l'étudiant aura acquis du savoir, des connaissances, de l'expérience.

Le processus dont parle Dubois comprend bien sûr l'apprentissage des répertoires classiques, québécois et étrangers, il permet de verser dans l'histoire du théâtre, la création, la dramaturgie, l'analyse de textes, les bases des différents corps de métier de la scène, et même dans la gestion de sa future carrière.

Mais la formation permet surtout une chose fondamentale, développer son outil de travail, et quand on parle du métier d'acteur, d'actrice, alors l'outil de travail, c'est la personne elle-même.

Avec son outil de travail, l'actrice, l'acteur, doit pouvoir occuper la scène et l'espace, avec son corps, avec sa voix.

Au programme de chaque école, donc, une panoplie d'ateliers et de formations afin de permettre aux étudiant.es cette occupation, tantôt par l'improvisation, la danse, le chant, le mime, le mouvement, tantôt encore par la diction, la pose de voix, l'élocution théâtrale.

Juste à l'énumérer, les mâchoires me barrent.

Bon, peu importe le talent, l'étudiant.e doit assimiler ce savoir afin de pouvoir au cours de sa carrière y puiser tout naturellement, accéder à ses apprentissages tout en se connectant à ce qu'il ou elle est pour construire son personnage.

Se connecter.

Mettons qu'on voudrait résumer l'apprentissage du métier de comédien, de comédienne, ce serait probablement le mot que l'on choisirait : la connexion.

Se connecter à soi, à ce qui l'habite, à la somme ou à quelques fractions de ce qu'elle est, de ce qu'il est. Puiser à même son vécu pour nourrir son interprétation, lui donner ses propres couleurs, tout en demeurant totalement à l'écoute des autres interprètes, des autres personnages.

Lors de cette même causerie, Yannick Chapdelaine conseillait d'ailleurs aux jeunes de prendre le temps avant d'entrer à l'école de théâtre, peu importe laquelle.

Pour résumer, une fois encore, il invitait les jeunes à vivre un peu, à cumuler du bagage de vie, de la matière, des expériences dans leur petit baluchon.

Parce qu'il y a aussi ce que la vie nous apprend.

Bon, il n'est peut-être pas trop tard, finalement.

Ou peut-être que je suis arrivée à un point où j'ai trop de bagage.  

 

Sonia Bolduc

Pour l'équipe du Double signe

 

 

Aux deux semaines, l'équipe du Double signe vous invite à jaser théâtre afin de partager cette passion de la scène et des coulisses, pour créer des ponts et se donner le goûts de rencontres. 

Plus vieille compagnie estrienne de théâtre de création tout public, le Double signe incarne un phare théâtral pérenne qui rayonne au-delà des frontières de la région.

Ainsi prenons-nous la pleine mesure de notre posture d'ambassadeur dans notre communauté artistique locale et nationale.

Nous affirmons haut et fort notre envie de participer à la conversation théâtrale collective. Nous reconnaissons et valorisons les bienfaits de la pratique et de la fréquentation des arts de la scène en général et du théâtre en particulier, et faisons vœu de tout mettre en place pour en faire profiter le plus grand nombre possible.

 

Suivez-nous sur

Facebook (https://www.facebook.com/doublesigne)

Instagram (https://www.instagram.com/theatredudoublesigne/) 

Ou en vous visitant notre site web doublesigne.ca


  A LIRE AUSSI ...

L'Estrie occupe le 1er rang en termes de popularité auprès des cyclistes québécois

Vendredi le 19 juillet 2024
L'Estrie occupe le 1er rang en termes de popularité auprès des cyclistes québécois
La Ville de Sherbrooke souligne les 30 ans des premiers répondants

Mardi le 25 juin 2024
La Ville de Sherbrooke souligne les 30 ans des premiers répondants
Une adolescente de Val-des-Sources manque à l’appel

Lundi le 8 juillet 2024
Une adolescente de Val-des-Sources manque à l’appel
NOS RECOMMANDATIONS
Les Trois Accords enflammeront la scène de la Fête du Lac des Nations de Sherbrooke

Vendredi le 12 juillet 2024
Les Trois Accords enflammeront la scène de la Fête du Lac des Nations de Sherbrooke
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke

Mercredi le 17 juillet 2024
Un piéton de 71 ans frappé par un véhicule sur la rue King Ouest à Sherbrooke
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke

Lundi le 15 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction Par François Lafleur Mercredi, 17 juillet 2024
Chocolat Lamontagne : La relève familiale assume la direction
Les Trois Accords enflammeront la scène de la Fête du Lac des Nations de Sherbrooke Par Julie Meese Vendredi, 12 juillet 2024
Les Trois Accords enflammeront la scène de la Fête du Lac des Nations de Sherbrooke
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke Par François Lafleur Lundi, 15 juillet 2024
Collision entre un motocycliste et un véhicule rue King Est à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous