Coop_funeraire_estrie
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  AFFAIRES & JURIDIQUE / Affaires & juridique

Reprise des discussions pour l’aéroport de Sherbrooke

 Imprimer   Envoyer 
Photo : Crédit photo - Facebook : Aéroport de Sherbrooke
Lundi le 12 juillet 2021      

Alors que le processus avait été suspendu en raison de la COVID-19, les négociations afin de trouver un transporteur aérien reprennent pour la Corporation de développement de l'aéroport de Sherbrooke (CDAS).

Selon l'organisation, avec la reprise des activités dans le secteur aérien et les nouvelles conditions du marché plutôt favorables comme la signature d'ententes entre le gouvernement du Canada et les compagnies aériennes, trouver un partenaire pour établir des vols commerciaux entre Sherbrooke et la plupart des destinations nationales et internationales devrait se faire avant la fin de l'année.

« Nous parlons de ce dossier depuis trop longtemps, il est temps qu'il aboutisse. Dans notre présentation au conseil municipal lundi dernier, nous avons informé les membres de notre intention de reprendre les négociations avec des transporteurs régionaux et nous croyons que nous pourrons soumettre à l'adoption un projet d'entente d'ici la fin de l'automne », explique le président du Conseil d'administration de la CDAS, Claude Charron.

« L'entente entre le gouvernement fédéral et des compagnies aériennes, de même que les signaux tangibles de reprise des activités aériennes au Canada, vient donner de l'oxygène à notre projet et suscite l'intérêt de nombreux partenaires aériens potentiels. Nous avons un plan d'affaires solide et viable », ajoute Jean-François Ouellet, directeur général de l'aéroport de Sherbrooke.

Pour ce dernier, le moment est opportun afin de recommencer les discussions dans ce dossier pour trouver des partenaires potentiels. Il croit d'ailleurs que cette addition de service est vitale pour le développement économique de la région. Selon la corporation, cette liaison commerciale entre Sherbrooke et les principales villes du monde serait bénéfique pour le tourisme également.

« Jamais les circonstances n'auront été aussi favorables pour l'établissement d'une liaison commerciale entre Sherbrooke et le reste du monde. Nous en avons le mandat, le financement est assuré pour les premières années et le contexte de relance mis en place par le gouvernement du Canada et les transporteurs aériens est en phase avec notre plan d'affaires. Il faut être prêt maintenant à aller de l'avant avec ce projet », indique M. Charron.

Reprendre où ils étaient

Ainsi, les négociations reprennent où elles étaient avant la pandémie. À la suite d'un appel de propositions où aucune n'a été retenue, la municipalité peut entamer des discussions avec des entreprises qui sont intéressées à ce projet.

« C'est à cette tâche que se consacre présentement le comité de négociation, formé des représentants de la Ville de Sherbrooke et de la CDAS. Ils ont bon espoir de présenter le résultat de leur travail aux membres du conseil d'administration de la CDAS et du conseil municipal d'ici la fin de l'automne », soutient la directrice générale adjointe développement et partenariats à la Ville de Sherbrooke, Marie-France Delage.

La CDAS a pour mandat de gérer et d'exploiter l'aéroport de Sherbrooke, d'assurer sa promotion et son développement et contribuer activement au développement économique et touristique de la ville et de la région. Elle doit également attirer les compagnies aériennes, assurer leur implantation et conclure tous les contrats nécessaires à l'atteinte de ces objectifs.

L'organisation compte sur une contribution financière de 577 800 $ de la Ville de Sherbrooke annuellement sur un budget total de près de 827 000 $. Elle reçoit aussi un montant de 250 000 $ par année pour l'établissement d'une liaison commerciale à l'aéroport de Sherbrooke. De plus, la région de l'Estrie a accepté d'investir la somme de 3 M$ par l'entremise du Fonds d'aide de la relance régionale (FARR). 



Immeuble Saphire
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...

L’hiver arrive dans les Cantons-de-l’Est

Mardi le 29 novembre 2022      
L’hiver arrive dans les Cantons-de-l’Est
Manque de main-d’œuvre, l’Estrie recrute à Paris

Mercredi le 30 novembre 2022      
Manque de main-d’œuvre, l’Estrie recrute à Paris
La Ville de Sherbrooke permettra l’hébergement de courte durée dans les résidences principales

Lundi le 28 novembre 2022      
La Ville de Sherbrooke permettra l’hébergement de courte durée dans les résidences principales
Coop_funeraire_estrie
NOS RECOMMANDATIONS
48 115$ pour la Friperie-Boutique Aube-Lumière

Mardi le 29 novembre 2022      
48 115$ pour la Friperie-Boutique Aube-Lumière
Trois conduites pour capacités affaiblies  avec le double de la limite permise.

Vendredi le 25 novembre 2022      
Trois conduites pour capacités affaiblies avec le double de la limite permise.
La goutte, le vase et l’océan…

Lundi le 28 novembre 2022      
La goutte, le vase et l’océan…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
ÉCOLOBOUTIQUE
 
Recrutement_famille_acceuil
Manque de main-d’œuvre, l’Estrie recrute à Paris Par Julie Meese Mercredi, 30 novembre 2022
Manque de main-d’œuvre, l’Estrie recrute à Paris
Trois conduites pour capacités affaiblies  avec le double de la limite permise. Par Daniel Campeau Vendredi, 25 novembre 2022
Trois conduites pour capacités affaiblies avec le double de la limite permise.
La Ville de Sherbrooke permettra l’hébergement de courte durée dans les résidences principales Par Stéphanie Breault Lundi, 28 novembre 2022
La Ville de Sherbrooke permettra l’hébergement de courte durée dans les résidences principales
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2022 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous