Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  TECHNO / Info-techno

hitchBOT : est-ce que les robots peuvent faire confiance aux humains?

 Imprimer   Envoyer 
Félix Massé Par Félix Massé
fmasse@estrieplus.com
Vendredi le 7 août 2015

C'est ce qu'un petit robot du nom de hitchBOT tente de vérifier. Le concept du projet réalisé par des chercheurs de l'Université Ryerson de Toronto est simple : créer un robot à partir de pièces trouvées pour la plupart en quincaillerie et lui faire faire de l'auto-stop avec des inconnus pour voir jusqu'où il se rendra.

Après plus de 10 000 kilomètres sillonnés sur les routes du Canada, des Pays-Bas et de l'Allemagne, hitchBOT a été retrouvé démembré et vandalisé, à Philadelphie, après seulement 480 kilomètres parcourus aux États-Unis.

L'idée du petit robot à l'air amical était de voir si les robots peuvent faire confiance aux humains. On peut deviner la réponse avec la triste fin du périple.

La fausse vidéo de la caméra de surveillance montrant les voyous à l'œuvre a fait le tour du monde. Les créateurs et hitchBOT lui-même ne sont pas rancuniers pour autant : « J'imagine que, parfois, de mauvaises choses arrivent aux gentils robots! Mon voyage doit prendre fin pour le moment, mais mon amour pour les humains ne s'éteindra jamais ».

Véritable phénomène social, les propositions d'aide n'ont pas tardé; un groupe de geek a même officiellement offert de réparer le petit robot à Philadelphie pour qu'il puisse reprendre la route rapidement.

Les créateurs en sont à évaluer les possibilités. Bien que le voyage soit terminé pour 2015, ils envisagent de le réparer, de le retourner à Philadelphie pour qu'il puisse poursuivre sa route, ou encore de l'envoyer d'école en école afin que les élèves puissent se familiariser avec la robotique.

Bien que beaucoup soient frustrés de la fin de l'aventure, les chercheurs à l'origine du projet se disent optimistes, et affirment que ce n'est pas terminé. Ils se concentrent désormais sur ce qu'il y a à découvrir et à retenir de cette expérience.

Survol du robot

hitchBOT, qui n'est pas plus grand qu'un enfant de six ans, est équipé de modules de reconnaissance vocale et est doté de la parole. Il peut donc interagir, discuter, chanter, raconter des blagues, etc. Pour le suivre, ses créateurs l'ont doté de mécanismes de géolocalisation, d'une connexion 3G. Le tout, alimenté par des panneaux solaires qui peuvent être rechargés au besoin avec la prise 12 volts de la voiture dans laquelle il voyage.

Une caméra prend une photo toutes les 20 minutes et, avec l'accord du conducteur, est diffusée sur les réseaux sociaux, le tout accompagné d'un panneau de D.E.L. rouges lui donnant son air sympathique.

En attendant les résultats de recherche de l'Université Ryerson, nombreux sont les Américains qui se sentent honteux que le périple ait échoué en leur sol : « Bien sûr hitchBOT est mort aux États-Unis... On est nuls ».


  A LIRE AUSSI ...

Quoi faire ce weekend en Estrie ?

Jeudi le 2 mai 2024
Quoi faire ce weekend en Estrie ?
Sherbrooke veut taxer les automobilistes

Mercredi le 8 mai 2024
Sherbrooke veut taxer les automobilistes
La chanteuse Beyries de passage à Sherbrooke

Jeudi le 9 mai 2024
La chanteuse Beyries de passage à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail

Vendredi le 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Daniel Nadeau
Mercredi, 22 mai 2024
L’histoire en débats

François Fouquet
Mardi, 21 mai 2024
Rien de plus important… que le cellulaire

À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail Par Daniel Campeau Vendredi, 17 mai 2024
À 157 km h dans une zone de 80 km h à Magog pour éviter d’être en retard au travail
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans Par Julie Meese Mardi, 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous