Granada_21janv-3fev
Jacinthe Dubé
Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous    
 
Actualités Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Culturelle

L’éveil musical et le rayonnement de la culture québécoise grâce aux Jeunes musiciens du monde


1er mars 2011
 Imprimer   Envoyer 
Émilie Monette Par Émilie Monette
emonette@estrieplus.com
Mardi le 1 mars 2011      

C'est depuis le 31 janvier dernier que l'école Jeunes musiciens du monde (JMM) de Sherbrooke a ouvert ses portes dans le petit quartier d'Ascot. Cette cinquième école vient à point avec le 10e anniversaire des JMM. Le projet régional fut mis en place dans le but de créer un parfait jumelage des communautés culturelles d'ici et encourager les jeunes des environs à suivre des cours de musique traditionnelle québécoise gratuitement.

Les Jeunes musiciens du monde a commencé en Inde. Alors que les jeunes Indiens évoluent dans des conditions précaires, une école voit le jour en 2001 pour leur offrir une éducation à la musique classique indienne. Située près de la ville de Dharwad, l'école JMM de Kalkeri accueille aujourd'hui plus de 140 jeunes! En 2003, les fondateurs : Mathieu Fortier, Blaise Fortier, Agathe Meurisse-Fortier et Ustad Hameed Khan développent un programme axé sur le patrimoine musical de notre Belle Province pour implanter les JMM à Québec. En 2004, l'école de Montréal fut lancée dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Et les JMM n'ont pas tardé à piquer la curiosité des gens de notre région...

Jeunes musiciens du monde : une première réussite à Sherbrooke

L'idée du projet a d'abord germé dans la tête de Christine Fortin (sur la photo), la coordonnatrice et cofondatrice. Nicholas Williams, adjoint et cofondateur, a rapidement accepté de travailler aux côtés de celle qui œuvre dans le monde de la musique depuis une trentaine d'années : « Un des buts de ce projet est que les enfants aient un sentiment d'appartenance. C'est vraiment de créer une occasion pour les jeunes de trouver une place où ils se sentent chez eux! Et la musique peut créer des liens très facilement, surtout les musiques traditionnelle et folklorique. L'accent est mis sur la connexion avec le professeur. Les enfants jouent ensemble très tôt dans les cours et feront même des petits spectacles! »

L'organisme Famille Espoir accueille maintenant l'école JMM de Sherbrooke, laquelle a maintenant pignon sur rue dans un de nos quartiers populaires. Lors du lancement officiel au Centre d'arts La Nef en janvier, Guy Boucher, directeur de Famille Espoir, a déclaré être ravi d'avoir embarqué dans ce projet multiculturel. « On est emballé parce que c'est un projet intéressant pour les enfants! C'est surtout un honneur de le soutenir. On espère que ça durera! » Et c'est bien parti! À ce jour, on compte 90 inscriptions. « Ça va vraiment bien, on est vraiment content », a affirmé Christine Fortin, rejointe récemment au téléphone. Le nombre d'élèves a surpassé les attentes des deux instigateurs du projet. En janvier, M. Williams m'a confié espérer au moins 50 inscriptions... Objectif plus que réussi!

Les cours s'adressent aux jeunes âgés de 5 à 17 ans et ont lieu en soirée. Chaque élève va à deux cours de musique par semaine : l'un en groupe (chorale, percussions africaines, danse ou gigue) et l'autre, soit seul avec le professeur ou avec d'autres jeunes de son âge. Grâce à ce deuxième cours, ils apprennent les rudiments de l'instrument de leur choix : le violon, la flûte, la guitare, l'harmonica ou les percussions québécoises par exemple. Les instruments disponibles ont été achetés, loués ou donnés et sont automatiquement prêtés aux jeunes musiciens. D'ailleurs, si vous avez une guitare, un violon ou un accordéon qui ne sont plus utiles, les fondateurs en recherchent toujours. « On est toujours ouverts aux dons! », a lancé la cofondatrice.

Des apprentis musiciens sur une scène près de chez nous

Même si JMM à Sherbrooke vient d'être inauguré, Mme Fortin et son bras droit ont beaucoup d'idées pour leurs jeunes apprentis musiciens. « En juin, il y aura une grande fête pour souligner la fin des cours », m'a annoncé la coordonnatrice au bout du fil. La date reste toutefois à déterminer... « Cet été, ils vont jouer entre autres au Festival des traditions du monde. Et nous, on organise aussi une autre série de spectacles avec des artistes connus et ça va se passer au Tremplin. On aimerait que les élèves aient l'occasion de jouer en première partie, de vivre l'expérience d'être sur scène et de rencontrer d'autres artistes », m'a raconté M. Williams à La Nef. Un camp de vacances est aussi prévu afin que les jeunes musiciens d'ici rencontrent ceux de Montréal et de Québec.

Les inscriptions sont terminées, mais je vous propose de regarder la vidéo qui se trouve ci-dessous. Il s'agit de témoignages de jeunes qui se sont inscrits au JMM à Québec. Votre enfant pourra sans doute se reprendre l'automne prochain! Pour en connaître davantage sur l'organisation Jeunes musiciens du monde, visitez le http://www.jeunesmusiciensdumonde.org/ ou pour avoir plus d'information sur l'école sherbrookoise, contactez Mme Christine Fortin au 819 569-7923.

Sur la photo (de gauche à droite) : Christine Fortin (coordonnatrice et cofondatrice de JMM Sherbrooke), Yves Hélie (accordéon), Alex Kehler (violon) et André Simoneau (guitare).


Granada_21janv-3fev
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...

Passage à la nouvelle année

Mardi le 17 janvier 2023      
Passage à la nouvelle année
Immeuble Saphire
NOS RECOMMANDATIONS
Paul Gingues réclame un moratoire sur le 400, rue Marquette et les autres projets

Lundi le 23 janvier 2023      
Paul Gingues réclame un moratoire sur le 400, rue Marquette et les autres projets
Un nouveau toit pour l’organisme L’autre Rive

Mardi le 24 janvier 2023      
Un nouveau toit pour l’organisme L’autre Rive
Trois églises de l’Estrie sont à vendre

Mardi le 24 janvier 2023      
Trois églises de l’Estrie sont à vendre
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Bingo_sherbrooke
 
LaChance_pro
Véronique Angers nommée directrice générale adjointe de la Ville de Sherbrooke Par Julie Meese Mercredi, 25 janvier 2023
Véronique Angers nommée directrice générale adjointe de la Ville de Sherbrooke
Partenariat entre Défi Polyteck et Chocolat Lamontagne Par Julie Meese Jeudi, 26 janvier 2023
Partenariat entre Défi Polyteck et Chocolat Lamontagne
Trois églises de l’Estrie sont à vendre Par Julie Meese Mardi, 24 janvier 2023
Trois églises de l’Estrie sont à vendre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2023 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous