Société Arts & culture Sports Chroniqueurs Concours Annonces Classées

  CHRONIQUEURS / Deux mots à vous dire

La peur, l’agacement, l’émerveillement

 Imprimer   Envoyer 
François Fouquet Par François Fouquet
Lundi le 15 avril 2024

Notre quotidien se déroule rapidement.

Dans la force de l'âge, notre vie roule vite. En vieillissant, même si on arrive à rouler moins vite, voilà que, comme un ressort, notre vie se met à se dérouler plus rapidement.  

On n'y échappe pas.

La région de Sherbrooke a été au cœur d'un phénomène prévisible et attendu : une éclipse totale de Soleil. Il y a des années qu'on sait à quelle heure ça se déroulera pour notre région. Si vous pensez que votre vie est trop prévisible, imaginez le cycle des jours!

Une semaine plus tard, j'ai le goût de m'inspirer de Félix Leclerc en disant : c'est grand, une éclipse totale, c'est plein de vie dedans!

Quand je remets les choses en perspective, je constate que bien des éléments de nos vies sont mis en lumière (!) par cet événement rare.

D'abord, la relative rareté. C'est pour nous que l'événement est rare, par pour le système solaire! L'humain des années 2020 peut espérer vivre près de cent ans. C'est long de notre point de vue, mais c'est un clin d'œil imperceptible dans le vaste espace-temps.

C'est surtout fou de constater à quel point l'éclipse met en lumière ce qu'on est. Comme humain. Comme société.

La gestion qu'on a faite ou qu'on n'a pas faite, c'est selon, de l'événement dans le cadre scolaire et préscolaire. Si certaines écoles ont voulu en faire une activité scientifique et ludique, la plupart des autres ont fermé leurs portes.

Qui a raison et qui a tort? Tout le monde et personne! C'est là qu'on en est comme société. Les autorités scolaires craignent les représailles des parents qui leur confient de plus en plus de ces responsabilités qui, autrefois, étaient parentales. Les directions des écoles tentent donc de se garder à l'abri. Dans l'esprit gestionnaire de la chose, on répond à une grande question : est-ce que les risques d'un événement X qu'on organise sont nuls? S'il y a un doute, on s'abstient.

C'est ce qui est arrivé dans bien des cas.

Je ne blâme personne. Ou nous toutes et tous, je devrais dire. Bien sûr, on veut la sécurité pour nos enfants. Mais on veut surtout être bien certains de pouvoir déverser sur un tiers la responsabilité de ce qui peut arriver. Le milieu scolaire est terni par les interventions de parents pour qui chaque petit accroc de la vie d'un enfant ou d'un adolescent est dû, forcément, au laxisme de l'école. Du savoir au savoir-être, toute la responsabilité est trop souvent déversée sur les professeurs et les directions d'école.

Le risque zéro n'existe pas, mais c'est pourtant ce qu'on exige de la part de tout intervenant qui agit dans la vie de notre descendance.   

Conséquence ? Tout le monde se met en mode défensif.

La peur, sous plusieurs formes, a fait en sorte que des élèves se sont retrouvés dans des murs, comme si on craignait que le soleil crève des yeux même à travers des rideaux...

L'agacement est une autre caractéristique soulevée par l'éclipse. « Chus écoeuré d'en entendre parler. Sacre-moé patience avec une niaiserie qui dure juste 3 minutes! », me disait une connaissance.

C'est vrai qu'on en a beaucoup parlé. Mais l'agacement vient du fait que notre petit quotidien est un peu bousculé par ce qui devient « des niaiseries ». C'est fou comme notre nombril est une attraction en soi. C'est fou comme on est devenus intolérants face à ce qui brise notre routine.

Et l'agacement, ça ne se vit pas en silence, chacun pour soi! Ça se gueule à qui mieux mieux. Et ça s'exprime à voix très haute : "je vais te le dire tellement fort et souvent que ça m'énarve, cette éclipse, que je vais pèter ta balloune..."

Triste de faire grimper sa pression plutôt que d'apprécier un moment heureux. 

J'ai gardé l'émerveillement pour la fin.

Ce qui vient me réconcilier avec la vie (si j'ose dire!), c'est cet émerveillement que je n'attendais pas à un tel niveau. Le sentiment de voir notre environnement changer du tout au tout en quelques minutes. Constater que le ciel prenait une teinte de bleu que je n'avais jamais vue avant. Voir apparaître un coucher de soleil sur plus de 180 degrés et voir ce même coucher de soleil se transformer en lever de soleil deux minutes après.

Le sentiment qui m'animait à ce moment est difficile à décrire. Magnifique. Fascinant!

Entendre des gens crier leur émerveillement, applaudir, se laisser transporter par du beau, profitant du fait que les astres étaient vraiment alignés!

Un wow qui m'a fait me demander : si je ne m'émerveille pas à ça, suis-je mort en dedans?

Sous-entendant ici la question qui suit : est-ce que notre quotidien nous tue en dedans?

Clin d'œil de la semaine

Alors que le soleil et la lune exécutent la danse des jours doucement, le temps, lui, s'éclipse...

 


  A LIRE AUSSI ...

Puissante candeur de la jonquille

Lundi le 13 mai 2024
Puissante candeur de la jonquille
Trump et Poilièvre : quand ça dépasse les anecdotes

Lundi le 6 mai 2024
Trump et Poilièvre : quand ça dépasse les anecdotes
Étouffante étoffe

Lundi le 29 avril 2024
Étouffante étoffe
NOS RECOMMANDATIONS
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke

Jeudi le 23 mai 2024
Fermeture de la rue Galt Est et du pont Joffre à Sherbrooke
Arrestations pour vol de véhicule à Sherbrooke

Vendredi le 24 mai 2024
Arrestations pour vol de véhicule à Sherbrooke
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans

Mardi le 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
François Fouquet
Lundi, 27 mai 2024
L’inspiration

inscription infolettre 600
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans Par Julie Meese Mardi, 21 mai 2024
Le Camping de Compton change de propriétaires après 24 ans
Arrestations pour vol de véhicule à Sherbrooke Par Daniel Campeau Vendredi, 24 mai 2024
Arrestations pour vol de véhicule à Sherbrooke
Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke Par Julie Meese Mercredi, 22 mai 2024
Une taxe de 34 $ sur l’immatriculation à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2024 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous