magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 11 avril
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CHRONIQUEURS / Les gens d'ici
Deux mots à vous dire         Juridique
L'Agora         La parole est aux ados!
Les nouvelles rondes de René         Coopérative funéraire de l'Estrie
Fondation québécoise du cancer - Estrie         Être LGBTQ+ en Estrie
Environnement         Le Torréfacteur
L'Ombudsman         Vivement l'histoire
Émilie Lefort Par Émilie Lefort
redaction@estrieplus.com

Mardi, 23 août 2011

De la voile en toute sécurité pour les personnes handicapées


23 août 2011

 Imprimer   Envoyer 

David Pascal est un passionné de voile, un vrai! Depuis plusieurs années, il possède son propre bateau et prend plaisir à naviguer sur les flots. Depuis 2003, il combine bénévolat et passion. En effet, il est très impliqué dans l'Association québécoise de voile adaptée (AQVA), qui propose aux personnes à mobilité réduite de s'évader sur l'eau de manière sécuritaire.

Il n'est pas seul dans cette aventure : Ann Morin, qui pratique la voile adaptée depuis maintenant 11 ans, est aussi très impliquée dans l'offre de service sherbrookoise de l'AQVA.

Il n'y a pas très longtemps que la voile est un sport accessible aux personnes à mobilité réduite; le premier bateau canadien leur en permettant la pratique, le Sunbird, a vu le jour en 1990, à Vancouver.

En 1995, René Dallaire, un athlète devenu tétraplégique à la suite d'un accident de ski, fonde l'AQVA. Le programme de voile adaptée s'installe au yacht club de Pointe-Claire. Il organise avec David Pascal et une équipe de bénévoles une collecte de fonds pour acheter un bateau à voiles, le Martin-16. Ce bateau est bien adapté pour les personnes handicapées physiques.

En 1999, Lucie Dumas, la directrice générale du Centre de réadaptation Estrie, prend le pari de fournir un bateau de voile adaptée au club nautique du Petit lac Magog. Ce fut réussi, la collecte de fonds a été fructueuse! Il faut dire qu'un bateau comme le Martin-16 coûte environ 25 000 $.

David Pascal a apprécié l'ambiance qui régnait au club situé à Deauville. «Je trouvais le club très très accueillant», mentionne-t-il. Il décide de s'y impliquer; dès 2003, alors qu'il déménage en Estrie, il s'y consacre plusieurs heures par semaine. Ann, quant à elle, est présente au club dès le départ. Depuis l'ouverture en 2000, elle s'implique en tant que cofondatrice et coordonnatrice à l'AQVA-Estrie. Elle navigue aussi tout l'été avec le Martin-16.

Ann Morin raconte que le bateau est conçu pour accommoder des personnes atteintes de divers handicaps physiques. Ainsi, un lève-personne est prévu pour ceux qui ne peuvent embarquer seuls dans le bateau. Une fois assis à l'intérieur, le marin peut utiliser des cordes et une manette facilement accessibles pour manœuvrer le voilier. Ceux qui ne peuvent utiliser leurs bras peuvent utiliser un système électronique qui s'installe à l'intérieur du bateau. En soufflant et en inspirant dans une paille, ils peuvent contrôler la voile.

La personne assise dans le bateau peut aussi préférer se laisser conduire; un accompagnateur est toujours assis à l'arrière du bateau, pour une raison de sécurité. Cette personne peut effectuer les manœuvres nécessaires à la conduite du bateau.

David Pascal ne peut nier l'attrait de ce sport auprès des personnes à mobilité réduite; les réservations doivent être faites à l'avance et les journées affichent souvent complet.

David et Ann souhaitent que le club fasse l'acquisition d'un deuxième voilier. Ainsi, non seulement ils pourraient accommoder plus de gens qui souhaitent pratiquer ce sport, mais cela pourrait permettre à ces marins de socialiser davantage, puisque les personnes ne font que se croiser (l'une débarque du bateau, et l'autre embarque pour une heure). Une collecte de fonds devra être faite pour amasser l'argent nécessaire à l'achat du voilier.

Après cette entrevue, ces deux personnes impliquées, installées sur le fameux voilier adapté, partent, par ce samedi ensoleillé, sur les eaux calmes du petit lac Magog...

Pour plus d'informations sur la voile adaptée, il faut visiter le http://www.aqvaqc.com/fr


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Bilan COVID-19 du 10 avril

Bilan COVID-19 du 10 avril
Ludovick Bourgeois : charme et talent

Ludovick Bourgeois : charme et talent
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?
Sherbybox : de retour pour la fête des Mères

Sherbybox : de retour pour la fête des Mères
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Yves Nantel
Samedi, 10 avril 2021
LES 3 R, TU APPLIQUERAS

Archives nationales du Québec à Sherbrooke
Jeudi, 8 avril 2021
Notre histoire en archives : Derrière le rideau du photomaton

Daniel Nadeau
Mercredi, 7 avril 2021
Les pissous de François Legault

François Fouquet
Mardi, 6 avril 2021
Le printemps, Vivaldi et les refrains

Bilan COVID-19 du 3 avril Par Maxime Grondin Samedi, 3 avril 2021
Bilan COVID-19 du 3 avril
Quoi faire ce weekend? Par Catherine Blanchette Jeudi, 8 avril 2021
Quoi faire ce weekend?
Congé de Pâques : les policiers de la RPM occupés Par Maxime Grondin Mardi, 6 avril 2021
Congé de Pâques : les policiers de la RPM occupés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut