RC Covid19 0320
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  La ville de Sherbrooke ferme ses écocentres
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
VEF Mars 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 28 février 2018

Les nids-de-poule refont surface



 Imprimer   Envoyer 

L'alternance des froids et des redoux cet hiver aura lancé une invitation aux nids-de-poule à Sherbrooke. Même si par endroit ils ne sont pas bien larges ou profonds, ils sont bien visibles et endommagent même certains véhicules.

Chaque année, au Canada, les nids-de-poule engendrent des coûts de plus d'un milliard de dollars aux automobilistes en réparations automobiles selon ce que rapporte CAA. Ces coûts varient en fonction de la dimension du pneu, de l'envergure du dommage, de l'état de la suspension, et la liste s'étire encore.

Quelques routes dans la ville de Sherbrooke sont victimes des redoux des derniers jours. Des nids-de-poule refont surface comme chaque année et compliquent les déplacements des automobilistes par moment. Parmi les endroits qui sont entre autres touchés par le changement de température, notons le chemin Saint-Roch Sud près du village de Rock Forest à la hauteur de la rue Philippe-Beaulieu.

Selon un résident de l'endroit, « la circulation est parfois ralentie en raison de la condition des routes, indique-t-il. La surface doit être à quelques reprises réparées pour boucher les trous, mais ça revient chaque année. »

Les nids-de-poule ont aussi commencé à se former sur le boulevard de Portland, mais la circulation ne semble pas trop affectée. Sur le pont du chemin Saint-Roch Sud près du parc Dusseault, les automobilistes doivent se déplacer dans une série de petits nids-de-poule.

Dans le secteur de Lennoxville, en direction de l'Université Bishop's, le pont Bishop's complique grandement le trajet des automobilistes dans la voie de gauche avec ses grands trous. Ils sont difficiles à éviter et ralentissent le trafic. Rappelons que des véhicules lourds ne peuvent plus passer à cet endroit depuis plusieurs semaines. Le chemin Duplessis illustre aussi des crevasses. La Ville de Sherbrooke procédait d'ailleurs à leur réparation ce matin. Notons que plusieurs autres endroits de la ville jonglent avec cette problématique.


Recup Estrie
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le SPS en état d'urgence

Le SPS en état d'urgence
La STS passe à son horaire d'été

La STS passe à son horaire d'été
Recup Estrie mars20
NOS RECOMMANDATIONS
La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens

La ville de Sherbrooke adopte des mesures d'aide pour ses citoyens
Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant.

Plus de cornets à Coaticook ...pour l’instant.
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

HS Mars 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherb_achat_local_2020
 
François Fouquet
Lundi, 30 mars 2020
Tous dans le même bateau

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 mars 2020
L’occasion fait le larron…

Isabelle Simoneau
Mardi, 24 mars 2020
De la musique pour garder le moral

JD Mars 2020
1077 Printemps 20
Sercovie: méthodes et services adaptés Par Anita Lessard Lundi, 23 mars 2020
Sercovie: méthodes et services adaptés
De la musique pour garder le moral Par Isabelle Simoneau Mardi, 24 mars 2020
De la musique pour garder le moral
Divertissement pour ados confinés Samedi, 28 mars 2020
Divertissement pour ados confinés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous