RADIO-CANADA SEPT 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 septembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
VIEUX-CLOCHER_8_SEPT
ACTUALITÉS / Estrie
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Mercredi, 7 juillet 2021

Bitfarms : les citoyens touchés n’en peuvent plus



 Imprimer   Envoyer 
Archives Estrie Plus

Après près de deux ans à subir les nuisances sonores de l'entreprise Bitfarms, les citoyens touchés en ont assez. Ils se sont réunis ce mercredi matin au parc Lucien-Blanchard pour réclamer des mesures drastiques aux autorités locales afin de faire cesser le bruit et les vibrations qui nuisent à leur santé ainsi qu'à leur qualité de vie.

Rappelons que l'entreprise de cryptomonnaie a dû procéder à des travaux correctifs afin de diminuer le bruit qu'elle émanait au mois d'avril dernier. Cependant, ils n'ont pas eu l'effet escompté selon les citoyens du secteur qui avaient émis des doutes dès le début.

« Pour dormir la nuit, parce que c'est 24 h par jour, 7 jours par semaine, on a placardé complètement la fenêtre de notre chambre », s'indigne une citoyenne dérangée par le bruit.

« Nous sommes à bout de souffle et malgré notre volonté de collaborer avec l'entreprise et les autorités, nous avons atteint notre limite. Assez, c'est assez ! Le problème doit se régler maintenant », mentionne Benjamin Côté, un père de famille qui espère retrouver la quiétude de la maison familiale située près de la rivière.

Pour en terminer définitivement, le comité de citoyen réclame que le ministère de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques (MELCC) exige une diminution du nombre de mégawatts autorisé pour l'exploitation de l'entreprise en raison de la pollution sonore et thermique causée par l'usine de cryptomonnaie. Il demande également à la Ville de Sherbrooke d'agir comme facilitateur pour relocaliser l'entreprise.

D'ailleurs, le comité veut que le maire de Sherbrooke choisisse son camp. Selon ce regroupement de personnes, « il n'a pas assumé aucun leadership dans l'objectif de faire respecter le règlement municipal qui oblige tout citoyen ou entreprise à conserver le bruit de ses activités dans les limites de son terrain ».

« La Ville nous a complètement abandonnés. Nous nous battons sans relâche, depuis près de deux ans, pour retrouver notre qualité de vie, pour protéger notre santé ainsi que celle de nos enfants et pour pouvoir jouir de notre lieu de résidence », se désole M. Côté.

« Nous avons accompagné les citoyens depuis le début. Notre objectif était d'agir comme facilitateurs entre les parties afin de s'assurer que le problème se règle rapidement. Nous constatons la détresse des familles de nos districts respectifs et nous devons agir rapidement pour les aider. C'est pourquoi nous sommes à leurs côtés aujourd'hui, pour réclamer des actions immédiates et à leur entière satisfaction », explique le conseiller municipal Marc Denault.

Un aspect qui est partagé par son collègue au conseil municipal, Paul Gingues.

Une demande pour rencontrer le président

Puisque les démarches de l'entreprise pour atténuer les nuisances sonores ne conduisent à aucun résultat, le comité de citoyens a transmis récemment une demande de rencontre au président de Bitfarms, monsieur L. Geoffrey Morphy. Il souhaite lui présenter la problématique afin de collaborer pour trouver une solution durable pour les deux camps. Toutefois, cette demande n'a pas été répondue pour l'instant.

« Malheureusement, de chef d'entreprise n'a même pas transmis un accusé de réception aux signataires de la lettre, démontrant son manque de considération pour cette situation ayant une incidence directe sur la vie de nombreuses familles sherbrookoise », souligne le comité par voie de communiqué.

Rappelons que le MELCC s'est saisi du dossier, en décembre dernier afin que la société sherbrookoise obtienne un certificat d'autorisation et par le fait même qu'elle prouve qu'elle respecte les normes environnementales en matière de bruit.

Le regroupement, accompagné des deux conseillers municipaux, s'était d'ailleurs réuni au début du mois d'avril pour que des mesures sévères soient portées contre l'entreprise de cryptomonnaie. Cependant, leur saison estivale est encore bouleversée par le bruit produit par Bitfarms. Les personnes concernées espèrent ainsi un dénouement rapide pour terminer l'été en beauté.



Coop Funéraire arrangements oct 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi

Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi
Hôtels de villégiature au Canada : le Manoir Hovey occupe le premier rang au Canada

Hôtels de villégiature au Canada : le Manoir Hovey occupe le premier rang au Canada
ECOLOBOUTIQUE AUG 2021
NOS RECOMMANDATIONS
Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi

Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi
Sherbrooke : un individu recherché pour vol

Sherbrooke : un individu recherché pour vol
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Geneviève Hébert députée juillet 2020
 
Me Catherine Chouinard
Jeudi, 16 septembre 2021
Quittance ou Mainlevée?

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 septembre 2021
Les bonnes consciences

François Fouquet
Lundi, 13 septembre 2021
Si on ne peut se fier au passé!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Dépister le cancer du poumon plus tôt pour plus de chances de s’en sortir Par Maxime Grondin Lundi, 13 septembre 2021
Dépister le cancer du poumon plus tôt pour plus de chances de s’en sortir
Sept femmes marcheront au profit de La Maison Aube-Lumière Par Maxime Grondin Jeudi, 16 septembre 2021
Sept femmes marcheront au profit de La Maison Aube-Lumière
Bilan COVID-19 du 14 septembre Par Maxime Grondin Mardi, 14 septembre 2021
Bilan COVID-19 du 14 septembre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut