Académie de Secourisme Médical mars 2017
NetRevolution oct 2016

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Coupons-rabais Calendrier Annuaire
 
MODE-SANTÉ-BEAUTÉ
Mode-Santé-Beauté
Expo Santé Mieux-être de l'Estrie
MODE-SANTÉ-BEAUTÉ / Mode-Santé-Beauté
William Lafleur Par William Lafleur

Mercredi, 19 avril 2017

Ouch, s’écrie ton dos



 Imprimer   Envoyer 
Entre les hanches et les épaules, autour de la partie lombaire du dos, il y a le tronc. Comme pour un arbre, plus il est solide, moins il a de chances de… casser.

Debout, assis, tourne, ramasse.

Peu importe le mouvement, tout semble impliquer un bas de dos bloqué, et ce n'est pas qu'une impression.

Entre les hanches et les épaules, autour de la partie lombaire du dos, il y a le tronc. Comme pour un arbre, plus il est solide, moins il a de chances de... casser. La différence, c'est que le nôtre doit être souple et savoir bouger.

Pour faire simple, le tronc fait le pont entre les hanches et les épaules. À travers des mouvements de flexions, d'extensions et de rotations, il transfert la force vers les différentes parties du corps.

Si les abdos, le dos ou les obliques sont trop tendus ou trop faibles, toute force est mal transférée et cause sa part de stress au passage.

Un premier thérapeute te dit de détendre les muscles, le second de les étirer, et le troisième te dit de fermer les yeux, de faire quatre versements faciles et de rappeler plus tard.

Peu importe la méthode choisie pour remédier aux maux de dos, les résultats sont toujours temporaires. Tôt ou tard, les tensions reviennent. La seule variable constante dans tous les traitements, c'est que chacun veut rétablir une position plus droite et plus équilibrée.

Qui dit mauvaise posture dit mauvais dos. Principalement, trois choses causent les tensions qui affectent notre capacité à nous tenir droit et affligent le bas du dos.

1. Mouvements répétitifs

Le corps n'est pas (si) fou : il s'adapte. Avec le temps, à travers les positions et les mouvements sans cesse répétés, il prend le pli pour s'accommoder, sortant peu à peu de son alignement de base.

2. Hanches tendues

Encore une fois, on s'adapte aux positions les plus fréquentes. La mort des hanches, tu le sais déjà, c'est de toujours être assis. Après une éternité passée sur son cul, les muscles du bassin deviennent plus tendus et plus courts. Puisqu'une partie de ces muscles relie les jambes au dos, ils tirent donc sur celui-ci. Ouch, tu dis alors.

3. Manque de support

Oublions les abdos un moment. Plus loin que le 6-pack, il y a une musculature profonde qui fait le tour du tronc et qui a pour objectif de supporter et de limiter la flexion, l'extension et la rotation de la colonne. Autrement dit, sans cette musculature profonde, c'est la colonne vertébrale qui absorbe directement tous les chocs et impacts subis par le corps. Sans support au milieu du corps, il est aussi impossible de se tenir droit au quotidien. Garde ton chandail et entraine tes abdos pour ta posture plutôt que pour la plage.

Parce qu'il faut bien faire quelque chose

Il y a au moins 5378429.58 façons de prendre soin de son dos. Ce qui est réellement important, c'est la constance. En ce sens, la méthode la plus simple est celle qui nous suit partout.

Puisque le quotidien cause la grande majorité de nos tensions, c'est au quotidien qu'il faut travailler à conserver une souplesse et une force musculaire permettant des mouvements plus équilibrés et une posture qui répartit proprement les stress subis par le corps.

Puisque tout le monde n'a pas son propre gym (lucky me), l'idéal est une routine qui ne nécessite aucun équipement. Ça, c'est très intelligent.

Comment utiliser le programme de renforcement et mobilité

Cette routine est divisée en deux sections. D'abord, deux circuits de renforcement musculaire pour développer la musculature profonde du tronc, et ensuite, deux exercices de mobilisations pour détendre les muscles des hanches et ainsi alléger les tensions sur le dos.

Pour commencer, chaque circuit comporte deux exercices qui seront performés uns à la suite de l'autre, pour le nombre de répétitions prescrites dans le vidéo. Chaque circuit doit être répété trois fois de suite (3 séries) avant de continuer le programme.

Pour terminer, une fois les deux circuits faits, chaque étirement doit être tenu de 30 à 60 secondes en prenant de grandes respirations lentes pour se détendre le plus possible. Chacune des mobilisations est répétée de 2 à 3 fois par jambe avant de passer à l'exercice suivant.

Alors voilà, cadeau, prends-soin de toi.

Si on peut y faire quelque chose, on ne peut pas se plaindre.

Do the work, eat the cake.

Note: Si tes douleurs sont dues à une blessure, maladie, malformation ou tout autre condition sévère préexistante, une routine de renforcement et de mobilité ne suffira pas : consulte un professionnel de la santé directement.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Cric crac croc, font les épaules

Cric crac croc, font les épaules
Traitements esthétiques pour rajeunir le visage : à partir de quel âge ?

Traitements esthétiques pour rajeunir le visage : à partir de quel âge ?
NOS RECOMMANDATIONS
Le golf Pen-Y-Bryn à Bury survit à une fermeture prévue

Le golf Pen-Y-Bryn à Bury survit à une fermeture prévue
Quoi faire ce dimanche

Quoi faire ce dimanche
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

magasingeneral.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Académie de Secourisme Médical mars 2017
 
William Lafleur
Mercredi, 19 avril 2017
Ouch, s’écrie ton dos

Catherine Côté
Mercredi, 12 avril 2017
Un peu de Sherbrooke à Saint-Lambert

Nicole Richard
Mercredi, 29 mars 2017
Vivez-vous votre destin ou votre destinée?

Catherine Côté Styliste
Karen Young et Coral Egan
Perquisition de cannabis à Austin Par Vincent Lambert Jeudi, 20 avril 2017
Perquisition de cannabis à Austin
Le régime d’indemnisation de la SAAQ: réelle immunité civile pour un individu fautif? Par Me Michel Joncas Jeudi, 20 avril 2017
Le régime d’indemnisation de la SAAQ: réelle immunité civile pour un individu fautif?
La génération de l’oubli Par Daniel Nadeau Mercredi, 19 avril 2017
La génération de l’oubli

Appellez-nous dès maintenant
1 866 528.9886
  • Connexion Internet
  • Forfait Internet et téléphonie
  • Hébergement site Web
  • Hébergement serveur
  • 2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous