Zoo de Granby hiver 2019-20
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Nouvelles entraves pour les travaux rue Galt Ouest
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie février 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Mardi, 17 septembre 2019

La violence sexuelle discutée au CEGEP


Afin de capter l’attention des étudiants et étudiantes qui fréquentent le CEGEP de Sherbrooke sur les multiples réalités des violences sexuelles, une série d’activités seront présentées sur le campus.

 Imprimer   Envoyer 
crédit photo: Google

Une semaine de sensibilisation est organisée dans le cadre de la Politique pour contrer les violences à caractère sexuel, qui est entrée en vigueur à la rentrée scolaire.

Afin de capter l'attention des étudiants et étudiantes qui fréquentent le CEGEP de Sherbrooke sur les multiples réalités des violences sexuelles, une série d'activités seront présentées sur le campus. Les organisateurs (trices) ont voulu marquer le coup avec propositions allant plus loin que les simples affiches parsemées dans les couloirs ou par la distribution de pamphlets explicatifs. « (...) Nous voulions aller plus loin que ce qu'exige la Loi en matière de violences sexuelles et créer un événement majeur, qui se démarque par l'originalité et la pertinence de ses activités », explique Mme Valérie Massicotte, personne-ressource désignée en matière de violence à caractère sexuel au CEGEP.

Ces activités prendront la forme de kiosques de sensibilisation tenus par différents organismes régionaux, de mises en scène d'agressions, de témoignages et d'expositions présentés tout au long de la semaine. Le but est d'offrir le plus d'informations que possible aux étudiants et d'établir un large dialogue sur une réalité qui peut toucher chaque individu de la société.

Le Cégep de Sherbrooke a tenu à rendre l'événement le plus inclusif possible. « Nous souhaitions faire connaître des réalités de violences sexuelles propres aux autres cultures, comme l'excision pratiquée sur les jeunes filles dans certains pays par exemple. Nous retrouvons beaucoup d'étudiantes et d'étudiants étrangers au sein de notre communauté. Sans compter les diversités sexuelles qui présentent aussi des réalités qui leur sont propres. De plus, il était important d'ouvrir l'espace aux personnes ayant commis des violences sexuelles ou à celles qui pensent qu'elles pourraient en commettre et qui ont besoin d'aide. Il faut tabler sur tous les fronts. Le but est réellement d'inclure et de représenter tous les groupes », ajoute Mme Massicotte.

Quand ça arrive dans notre entourage

En plus d'avoir des organismes communautaires présents pour discuter de ces enjeux avec les jeunes, le kiosque du service d'aide psychosociale du CEGEP a développé son propre thème pour l'occasion: « Que dirais-tu si une personne que tu connais te disait avoir subi une agression sexuelle? ». Sachant que la majorité des gens ne savent pas comment réagir ou quels mots utiliser à une annonce aussi chargée, l'idée de partager sur ce sujet s'est imposée pour Valérie Massicotte. « Comment on reçoit un dévoilement? On veut vraiment outiller les étudiants(es). Si quelqu'un de ton entourage venait de te dévoiler avoir vécu une agression sexuelle, comment tu lui répondrais pour lui apporter le plus d'aide possible? ». Les participants sont invités à écrire leurs réponses dans des bulles qui seront ensuite affichées. On espère ainsi encourager les victimes à en parler.

Si ça se produit sous nos yeux

On a également organisé d'autres activités qui abordent le sujet sous des angles différents. On a fait appel à une troupe de théâtre de Montréal Les langues baladeuses, qui offrira plusieurs prestations le mercredi 18 septembre à différents endroits fréquentés par les étudiantes et les étudiants. Cependant, les spectatrices et spectateurs des différentes mises en scène d'agressions sexuelles ne sauront pas à l'avance qu'il s'agit de comédiennes et de comédiens. Ils auront plutôt l'impression de vivre, du moins pour les premières minutes, une situation réelle se déroulant sous leurs yeux, ce qui contribuera sans doute à susciter plus d'impact qu'un « sketch » conventionnel.

Parce que les préjugés perdurent

Une exposition choc sera aussi présentée pour alimenter la réflexion des étudiantes et étudiants du Cégep. Celle-ci présente les vêtements portés par des victimes de violences sexuelles lors de leur agression. Accompagnée des témoignages écrits et anonymes des victimes, l'exposition permettra à la communauté étudiante de mieux discerner les idées préconçues que les gens peuvent se faire concernant les vêtements « à porter et à ne pas porter » pour éviter les agressions. Cette activité est inspirée de l'événement What were you wearing?, un projet artistique créé en 2013 aux États-Unis.

On espère qu'à la fin d'un tel exercice, la population étudiante aura une meilleure compréhension d'un problème qui concerne toute la société.

 


Estrie Marine dec 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La piscine du CÉGEP pourra être rénovée

La piscine du CÉGEP pourra être rénovée
Une page d'histoire se tourne sur la Wellington Sud

Une page d'histoire se tourne sur la Wellington Sud
DOMINO’S PIZZA - magasin général
NOS RECOMMANDATIONS
Fuyez, c’est l’hiver!

Fuyez, c’est l’hiver!
Lancement du projet de Maisons des Aînés

Lancement du projet de Maisons des Aînés
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

PPRSE_février 20
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Lesbecs.com_1
 
François Fouquet
Lundi, 17 février 2020
Texto, boulot dodo…

Sylvie L. Bergeron
Lundi, 17 février 2020
Se dorer la pilule au Carnaval de Sherbrooke

Jérôme Blais
Jeudi, 13 février 2020
La lecture des verts

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 février 2020
Le courage politique et la défense des droits

JD 13 fev 2020
Lesbecs.com_2
Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie Par Daniel Campeau Jeudi, 13 février 2020
Un pipeline de gaz naturel contesté en Estrie
En Fatbike sous les étoiles Par Daniel Campeau Mercredi, 12 février 2020
En Fatbike sous les étoiles
Magog Technopole attire une firme d'intelligence artificielle Lundi, 10 février 2020
Magog Technopole attire une firme d'intelligence artificielle
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous