Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
23°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
El Tabernaco-Taco shop
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Mardi, 21 avril 2015

L’UPA et les enjeux agricoles



 Imprimer   Envoyer 

Le 2e vice-président de l'Union des producteurs agricoles, Martin Caron, était de passage à Sherbrooke, lundi. Il a rencontré les membres du conseil d'administration de la Fédération de l'UPA-Estrie et son président, François Bourassa. Les deux hommes ont pris le temps de jaser avec les médias des principaux enjeux qui touchent le monde agricole.

Il a notamment été question de l'accaparement des terres et de la fiscalité foncière.

L'accaparement des terres

L'accaparement des terres, c'est l'acquisition de grandes superficies foncières par des sociétés privées ou des fonds d'investissement. Conséquemment, les terres agricoles deviennent des actifs de couverture et de rendement.

En 20 ans, la valeur des terres agricoles au Québec a connu une hausse de 400 %.

« Il faut que les terres appartiennent à des gens, pas à des corporations, affirme François Bourassa. Elles doivent demeurer la propriété des producteurs locaux. Sinon, les achats d'équipement et de matériel se font en gros pour toute la compagnie et non chez des marchands locaux. »

L'UPA propose au gouvernement de limiter à 100 hectares, pour une période de trois ans, la superficie qu'une personne ou une entité peut acquérir en une année à des fins autres que le transfert générationnel.

La fiscalité foncière

En ce qui concerne la fiscalité foncière, l'Union des Producteurs Agricoles rappelle qu'au Québec, la valeur des terres est établie sur la base des transactions des trois dernières années. Cependant, l'UPA suggère une révision de la fiscalité foncière afin que la méthode d'évaluation des terres et des actifs agricoles soit basée sur leur valeur agronomique, qui est toujours moindre que la valeur marchande.

Les deux représentants de l'UPA ont également abordé les aspects liés aux défis de la relève et la sécurité du revenu.



Karting Orford
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est

Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est
Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue

Le SPS veut rapidement retrouver une adolescente disparue
NOS RECOMMANDATIONS
Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés

Meurtre au centre-ville: deux hommes arrêtés
3,7 M$ pour le Centre sportif de l’UdeS

3,7 M$ pour le Centre sportif de l’UdeS
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
3 M$ consacrés à la science à l'UdeS Par Vincent Lambert Lundi, 16 juillet 2018
3 M$ consacrés à la science à l'UdeS
Un premier baptême pour Fred Fortin Par Vincent Lambert Mercredi, 18 juillet 2018
Un premier baptême pour Fred Fortin
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine? Par APCHQ Estrie Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous