Cogeco  Rythme FM - automne 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Portes ouvertes à la SPA de Sherbrooke
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
L'ÉcoloBoutique 9 octobre 2019
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 8 juin 2018

Des jeunes de Val-du-Lac veulent se dépasser



 Imprimer   Envoyer 
Une quarantaine de jeunes du Centre de protection de l’enfance et de la jeunesse (CPEJ) du CIUSSS de l’Estrie-CHUS ont participé à la randonnée cycliste provinciale Une Route sans fin.

C'est avec le sourire au visage qu'une quarantaine de jeunes ont grimpé ce matin sur un vélo pour pédaler plusieurs kilomètres dans le cadre de la randonnée cycliste provinciale Une Route sans fin. Depuis une douzaine d'années, cette activité leur permet de se dépasser et de franchir la ligne d'arrivée avec persévérance.

La randonnée cycliste provinciale Une Route sans fin mobilise chaque année quelque 1 000 jeunes de 6 à 18 ans accompagnés de bénévoles et d'intervenants pour parcourir au-delà de 1 000 kilomètres. À Sherbrooke ce matin, environ 40 adeptes de vélo du Centre de protection de l'enfance et de la jeunesse (CPEJ) du CIUSSS de l'Estrie-CHUS étaient fébriles avant le départ officiel.

« C'est la première fois que je vais participer à cette activité, a commenté Magali. J'ai décidé de faire ce trajet en raison de ma belle-mère. C'est elle qui m'a inspirée puisqu'elle a traversé le Canada à vélo. C'est quelque chose que j'aimerais faire aussi. Ça demande beaucoup de persévérance pour réussir. Pédaler, c'est dans nos gênes! »

Depuis le mois de mars, les jeunes du CPEJ du CIUSSS de l'Estrie-CHUS s'entraînent pour réussir à franchir la ligne d'arrivée du trajet d'une quarantaine de kilomètres. « C'est un gros défi et ça demande beaucoup d'effort physique, a expliqué Louis (nom fictif), qui participe pour une deuxième année à l'activité. C'est une belle activité qui nous amène à nous dépasser. »

Une Route sans fin permet aux jeunes de repousser leurs limites, de développer leur confiance et leur estime personnelle. « L'objectif est de leur permettre de vivre des réussites accompagnées, a rappelé Sabrina Houde, éducatrice impliquée dans le projet depuis près de quatre ans. On met en place toutes les conditions pour qu'ils puissent se rendre jusqu'au bout, franchir la ligne d'arrivée et être fiers d'avoir passé au travers. »

Transmettre de bonnes valeurs

Retraité depuis 2007, l'ancien athlète paralympique Jean-Thomas Boily est bien heureux d'agir comme président d'honneur pour une deuxième année en Estrie. Même s'il ne compétitionne plus professionnellement, il continue de s'entraîner pour le plaisir. Participer à la randonnée Une Route sans fin avec les jeunes du CPEJ du CIUSSS de l'Estrie-CHUS est pour lui un bel honneur.

« Je trouve que pour les jeunes, avoir un objectif comme ça, c'est un bel exercice de persévérance et ça peut avoir un impact dans toute les sphères de la vie, a-t-il confié. Tout le monde a eu des obstacles dans la vie, et c'est la même chose pour eux. Quand tu te fixes des objectifs, ça permet de voir à plus long terme et de passer par-dessus les difficultés. Je trouve ça le fun pour les jeunes et j'aime travailler avec eux pour qu'ils se surpassent. »

« Il faut persévérer et ne pas abandonner, a-t-il ajouté. La vie revient toujours en équilibre. Il y a des hauts et des bas, mais le but est d'essayer de se maintenir au milieu. Pour faire ça, tu dois te dépasser. Avec ça, tout est possible! »

Pour plusieurs jeunes, le vélo est devenu une passion avec cette activité. Parmi eux, certains ont même participé au Grand défi Pierre Lavoie. « C'est vraiment génial de voir ça, a souligné Mme Houde. Une Route sans fin est un bon moyen de prévention qui transmet de belles valeurs par le sport pour accomplir plusieurs choses positives. »

Ce matin, vers 8 h 30, les jeunes cyclistes et intervenants ont quitté le CPEJ du CIUSSS de l'Estrie-CHUS avec escorte policière pour parcourir leur trajet en toute sécurité. Ils termineront leur boucle vers midi.


Vieux Clocher de Magog 17 octobre 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Bouffée d'air pour le Communautaire

Bouffée d'air pour le Communautaire
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche

La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche
NOS RECOMMANDATIONS
Une terrasse d'hiver au Savo

Une terrasse d'hiver au Savo
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population

Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
POUR UNE GARDE-ROBE RESPONSABLE de Léonie Daignault-Leclerc
BMW Sherbrooke 23 sept 2019
 
Me Laurence Ferland
Jeudi, 17 octobre 2019
La location à court terme à l'ère d'AirBnb

APCHQ Estrie
Mercredi, 16 octobre 2019
Briques et pierres en décoration intérieure

Daniel Nadeau
Mercredi, 16 octobre 2019
Désobéir

François Fouquet
Mardi, 15 octobre 2019
Élections : choisir. Ouin, choisir!

Jacinthe Dubé 23 septembre 2019
Sherbrooke met la table 2019
Une terrasse d'hiver au Savo Par Daniel Campeau Jeudi, 17 octobre 2019
Une terrasse d'hiver au Savo
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche Vendredi, 18 octobre 2019
La candidate Bloquiste dans Shefford: Andréanne Larouche
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population Vendredi, 18 octobre 2019
Disparition de Marcel Grondin – appel à la population
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous