RADIO-CANADA SEPT 21
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 17 septembre
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe en Estrie
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
VIEUX-CLOCHER_8_SEPT
ACTUALITÉS / Estrie
Maxime Grondin Par Maxime Grondin

Jeudi, 29 juillet 2021

Un corps brûlé confondu avec un mannequin à Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 
Crédit photo - Daniel Campeau

Ce jeudi après-midi, les autorités municipales de la Ville de Sherbrooke ont fait le point sur la découverte d'un corps brûlé d'une femme qui a été confondu avec celui d'un mannequin la semaine dernière.

Marie-France Delage, directrice générale adjointe de la Ville de Sherbrooke, Stéphane Simoneau, directeur du Service de protection contre les incendies, et Danny McConnell, directeur du Service de police, ont participé à ce point de presse afin d'expliquer cette affaire troublante. Très peu de détails ont été divulgués, préférant mentionner la chronologie des événements. Cette approche s'explique par le fait qu'une enquête du coroner est en cours.

Le corps calciné a été retrouvé le 23 juillet dernier à la suite d'un feu dans un boisé situé à l'intersection des rues Roy et Cabana. Croyant qu'il s'agissait d'un mannequin, les intervenants sur les lieux ont décidé de le déposer dans le conteneur à déchet du Service de police de Sherbrooke (SPS). Ce n'est qu'après quelques heures qu'ils se sont rendu compte de leur méprise.

« Le Service incendie a reçu un appel pour un feu de broussailles, derrière une usine sur la rue Cabana. À leur arrivée, des témoins déclarent que quelqu'un est venu brûler un mannequin en silicone », explique le directeur du SPS, Danny McConnell

Cet appel a été fait vers 10 h 04 alors que trois employés de l'usine AMF Canada ont remarqué de la fumée provenant du boisé en question. Quelques heures plus tard, soit vers 14 h 15, une enquête débute concernant la disparition d'une femme. Avec le signal de téléphone de la personne disparue, le SPS retrouve son automobile tout près de l'endroit du feu déclaré plus tôt dans la journée. Puisqu'un agent présent à ce moment soulève la coïncidence, les policiers décident de récupérer le « mannequin » pour tenter de faire avancer l'enquête vers 18 h 30.

« Après vérifications, les policiers constatent qu'il s'agit du corps de la disparue », affirme Danny McConnell.

« Nous sommes évidemment désolés de cette situation. Soyez assurés que la famille est avisée de tous les éléments clés de cette enquête. Nous sommes de tout cœur avec sa famille, son conjoint et les enfants », précise le directeur du SPS.

Une situation particulière

Tous veulent toutefois comprendre ce qui s'est passé. La situation est prise très au sérieux par le Service de protection contre les incendies de Sherbrooke (SPCIS), affirme son directeur, Stéphane Simoneau. Il admet même qu'elle a fortement ébranlé les pompiers.

« Nous prenons la situation très au sérieux. Je m'engage personnellement à faire toute la lumière sur cette intervention qui est pour le moins inusitée, peut-être choquante », indique-t-il.

Pour sa part, la Ville de Sherbrooke analyse actuellement les mesures qui doivent être prises envers les personnes impliquées dans cette affaire. Marie-France Delage insiste qu'aucune déclaration ne sera faite avant la fin de l'enquête.

Étant sous le choc, les pompiers et les policiers qui sont intervenus lors de l'événement recevront un accompagnement et un soutien phycologique.

« On doit gérer cette situation-là afin de stabiliser nos équipes de façon psychologique, et c'est que nous sommes en train de faire depuis le début de l'événement », mentionne Stéphane Simoneau.

Les employés de l'usine ont également reçu une aide psychologique. 



ECOLOBOUTIQUE AUG 2021
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Luc Fortin se lance officiellement dans la course à la mairie de Sherbrooke

Luc Fortin se lance officiellement dans la course à la mairie de Sherbrooke
Quoi faire ce weekend?

Quoi faire ce weekend?
RADIO-CANADA SEPT 21
NOS RECOMMANDATIONS
L’Abordage Sherbrooke célèbre ses 30 ans

L’Abordage Sherbrooke célèbre ses 30 ans
Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi

Distraction au volant : près d’une trentaine de constats d’infraction remis vendredi
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Coop Funéraire arrangements oct 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
MSSS COVID-19 phase 12 avril 21
 
Me Catherine Chouinard
Jeudi, 16 septembre 2021
Quittance ou Mainlevée?

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 septembre 2021
Les bonnes consciences

François Fouquet
Lundi, 13 septembre 2021
Si on ne peut se fier au passé!

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
Des repas locaux seront remis à Moisson Estrie Vendredi, 10 septembre 2021
Des repas locaux seront remis à Moisson Estrie
Sherbrooke : un individu recherché pour vol Par Maxime Grondin Vendredi, 10 septembre 2021
Sherbrooke : un individu recherché pour vol
Moins de collisions mortelles dans la région lors de la période estivale Vendredi, 10 septembre 2021
Moins de collisions mortelles dans la région lors de la période estivale
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut