Centre de formation professionnelle 24-Juin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Simon Roberge Par Simon Roberge
sroberge@estrieplus.com

Lundi, 16 février 2015

Le maire répond aux indépendants



 Imprimer   Envoyer 

Le maire Bernard Sévigny a répondu aux accusations lancées hier par quatre conseillers municipaux indépendants qui questionnaient la transparence de l'administration municipale.

« Ça m'étonne d'entendre quatre conseillers prétendre qu'il n'y a pas de transparence au conseil municipal », admet M. Sévigny. « Ils ont tout l'espace disponible pour intervenir sur les dossiers et ils le font de façon régulière. Bien évidemment, les membres du conseil municipal n'ont pas la même information que les membres du comité exécutif. Ça fonctionne de cette façon dans toutes les villes ».

Déplorant d'apprendre plus d'informations par les médias qu'à l'hôtel de ville, Jean-Françcois Rouleau, Hélène Dauphinais, Annie Godbout et Pierre Tardif avaient utilisé l'exemple du déménagement de la Place Nikitotek pour illustrer leurs propos.

« Destination Sherbrooke est de type paramunicipal et lorsque le président déclare quelque chose, ça n'engage pas nécessairement le conseil municipal », souligne en contrepartie le maire de Sherbrooke. « Ce n'est pas normal que des conseillers apprennent de l'information dans les journaux, mais quand le président dit que la scène Nikitotek devra être relocalisée, c'est une évidence. On vient d'accepter un projet qui va faire dévier le Boulevard des Grandes Fourches et on ne pourra pas le construire à travers la place Nikitotek. C'est évident et les conseillers le savent ».

Concernant les huis clos qui se multiplient selon les conseillers indépendants, le maire explique que pour certains dossiers on se doit de fonctionner derrière des portes fermées.

« On ne peut pas lever le huis clos sur tous les dossiers parce qu'il y a de l'information stratégique. Quand on parle par exemple du comportement d'un employé municipal, c'est de l'information confidentielle et on ne peut pas traiter ça sur la place publique ».

« Les ateliers de travail étaient toujours à huis clos avant que j'arrive à la mairie », explique-t-il. « Depuis que je suis arrivé, les citoyens et les médias peuvent assister à ces ateliers de travail. C'est la première fois de l'histoire de la Ville de Sherbrooke que les médias ont accès aux ateliers de travail », a conclu Bernard Sévigny.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière

Inondations: des Estriens admissibles à une aide financière
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
NOS RECOMMANDATIONS
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2

Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke

Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR janvier-Fevrier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Quoi faire ce week-end
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 janvier 2018
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous